Fil info
00:07France : En juin, les abeilles et pollinisateurs sont à l'honneur dans les villes -> https://t.co/QoDpdy2pzH
00:03France : « Toujours le même refus de contraindre les entreprises » -> https://t.co/rOhf5ALNPV
23:50France : Loi asile : rififi chez les marcheurs -> https://t.co/w2FwlhCmjC
21:53«On vit dans un monde où on ne peut plus faire confiance à son prochain », s’insurge Ibrahima dans le box des accus… https://t.co/SXckvLJc4Q
21:26Région : Le fret ou l’erreur d’aiguillage -> https://t.co/eza8X0WfD1
20:56Basket : Se méfier de l'euphorie -> https://t.co/W7XubA54vk
20:54Football : Surtout, ne pas faiblir! -> https://t.co/fcbABnA6Ro
19:58RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
18:35Mauvières : Bientôt 27 500 œufs de poule dans la commune ! -> https://t.co/rhFGMKYfbW
18:34Châteauroux : Le conservatoire revisite l’opéra bouffe -> https://t.co/AEkQjgY4Ee
18:18La Souterraine : Ne rien lâcher... médailles comprises | L'Echo https://t.co/9Z5nEnK2NU via
18:03# # - : Le verre de terre: un «projet pour la planète» -> https://t.co/LA6X0hzySf
18:00# # - -Denis-des-Murs : Chez «Les Troubadours de la Combade» -> https://t.co/3pYneQbetH
17:57 - -Yrieix-la-Perche : Une mobilisation hautement sécurisée -> https://t.co/qw24FtyyjT
17:54# # - -Junien : Un entraînement de haut niveau pour 55 jeunes judokas motivés -> https://t.co/OCBzXu7EdN
17:52# # - : Questions pour un champion -> https://t.co/nAKNMMUjE6
17:08Terrasson-Lavilledieu : Un tourisme à visage humain -> https://t.co/cDyWP0MQzU
17:04Dordogne : Une rénovation arrosée -> https://t.co/QisHwWJoKv
17:02Sarlat-la-Canéda : Une rénovation arrosée -> https://t.co/CvEI8fZdEP
15:41Périgueux : Quatre nouvelles boîtes à livres installées dans la ville -> https://t.co/ERLAdYHQp6
15:18RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
14:45Dordogne : Les cheminots ne faiblissent pas -> https://t.co/uNi0eqlcZg
13:03RT : Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
13:01Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
12:21RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy

Le Creusois, "notre patrimoine"

Terroir à l'honneur

Des noisettes concassées, du beurre, du sucre, de la farine, des œufs... Voici les ingrédients du fameux gâteau le Creusois. Rien de plus simple, nous diriez-vous ? Mais il y a un truc en plus, «il y a toujours le tour de main», avoue Jocelyne Arraud, secrétaire administrative de l’association le Creusois créée il y a plus de 45 ans. Seule une trentaine de pâtissiers du département sont adhérents et ont l’agrément pour le confectionner*.  
Ce sont bien les pâtissiers qui le font, l’association, elle, ne leur distribue que l’emballage rouge qui lui est spécialement dédié. L’association est en quelque sorte la garante de ce gâteau mis au point par Robert Langlade et André Lacombe à Crocq.  «On essaie de le garder, c’est un peu notre patrimoine», poursuit la secrétaire administrative. Elle fait en sorte que tout se passe bien, que chacun des professionnels respecte le cahier des charges. Il a des choses à faire et d’autres à ne pas faire.
Et depuis 45 ans, ça marche plutôt bien. D’un seul gâteau au départ, il y en a aujourd’hui sept variétés, le traditionnel bien sûr mais aussi la tuile, l’individuel, les minis, le 40 cm, le 55 cm et le 1,20 m. Ce dernier grand format se voit surtout lors des grandes manifestations, comme les années précédentes sur la foire d’Aubusson, cette année au festival Danses, Musiques et Voix du Monde de Felletin. Parfois, des particuliers le demandent à l’occasion par exemple d’un mariage. Ceux qui sont partis depuis longtemps et qui reviennent simplement pour l’heureux événement veulent faire découvrir leur spécialité. Le Creusois s’associent aussi à d’autres associations comme les Compagnons de la confrérie de la gastronomie creusoise notamment sur le marché de Guéret  lors de dégustations.
Il s’exporte  également beaucoup. En septembre dernier, il a été à l’Elysée. Il y a déjà quelques années de cela, il était au Japon. Il a aussi été présenté au restaurant lyonnais de Paul Bocuse. L’association aimerait bien développer davantage l’export. Car si quelques-uns partent en Espagne ou en Amérique, les commandes ne peuvent pas être très conséquentes, la date limite de consommation  (DLC) étant courte. «C’est un produit frais, note Jocelyne Arraud. Il n’y a aucun conservateur». Et «s’il a souvent été imité, il n’a jamais été égalé, poursuit-elle. Le vrai du vrai, c’est le nôtre. C’est un produit du terroir». Alors l’association réfléchit à un moyen pour avoir une DLC plus importante mais tout en ne mettant pas de produit.
L’aventure continue pour ce gâteau devenu emblème de la Creuse.   
*La Région s’étant rapprochée de l’association le Creusois, les pâtissiers adhérents peuvent aussi réaliser les spécialités régionales que sont le Trepais et le nouveau gâteau «Perle du Limousin» composé d’un biscuit à la pomme avec une compotée de griottes et une mousse au fromage blanc.

Commentaires

Bonjour
ancien Guéretois mon père tenait une boucherie dans les années 65 et ayant goûté le fameux creusois que j'ai vu naitre et que j'adore. je me posais la question si celui ci serait distribuable aux USA ou j'habite également.la plupart des supermarché je pense a publix on leur atelier de fabrication ce qui éviterais le problème de conservation.les Americains étant très gateau surtout Français a votre disposition au 0672299351

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.