Déjà un an pour un compostage collectif florissant

SIERS

Dernièrement, dans les locaux de Creusalis, le SIERS fêtait ses un an de compostage collectif en pied d’immeuble. L’occasion de signer une convention de partenariat avec l’office public de l’habitat de la Creuse, pour la mise en place de nouveaux composteurs collectifs, dont celui de la cité Sylvain-Blanchet à Guéret.

Dernièrement, dans les locaux de Creusalis, Guy Dumignard, vice-président du SIERS et Frédéric Suchet, directeur général de l’Office Public de l’Habitat de la Creuse, signait une convention de partenariat. Elle doit permettre de favoriser l’installation de nouveaux compostages collectifs. Un nouveau bond en avant pour un projet qui pousse rapidement sur les terres creusoises.

Après la caserne Bongeot en 2010, les ensembles du Puycharraud à La Souterraine et de Brézard à Guéret en 2012, le SIERS a largement développé en 2013 le compostage collectif  en pied d’immeuble. 

Lors de la dernière année, 27 sites ont été aménagés par le SIERS sur le département. 435 foyers du territoire se sont engagés  à réduire le poids de leur poubelle. Ces ménages s’ajoutent aux 230 déjà conquis en 2011. Depuis cette dernière date, plus de 100 tonnes de biodéchets ont été détournées des bacs à ordures ménagères.D’ici 2015, le SIERS s’est engagé à réduire de 6,8% la quantité de déchets produits sur son territoire et à sensibiliser ses usagers à cette problématique. Dont les plus jeunes. A l’occasion de la signature de la convention de partenariat entre Creusalis et le SIERS, les acteurs ont mis en exergue un nouveau compostage collectif dans le quartier de Sylvain-Blanchet à Guéret, ville qui en dénombre déjà plus de 20. 

L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS NOTRE EDITION DU VENDREDI 18 JUILLET

Zoom Kobe 1 Protro