Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

Festival des Musiques Epicées

Culture

La 19e édition du Festival des Musiques Epicées débute ce soir sur les terrasses du château de Saint-Aulaye. Au programme de ce rendez-vous festif et convivial, des groupes tels que Whiskybaba, Barrio Populo et la tête d’affiche Zebda demain soir.

19 ans déjà. Ce qui n’était encore qu’une fête entre copains initiée par Yannick Lagrenaudie, l’actuel maire de Saint-Aulaye, en 1996 a bien grandi. Du petit concert des débuts reste aujourd’hui un festival à taille humaine désormais bien implanté dans le paysage périgordin qui draine chaque année entre 1 500 et 2 000 personnes par soirée. Cette année encore, les Musiques épicées frappent un grand coup en accueillant les Toulousains de Zebda.

Yuri Buenaventura, Ernesto Tito Puentes, Raul Paz, Sergent Garcia, Babylon Circus, Sinsemilia, La Ruda, Debout sur le Zink ou encore Pierpoljak, ce sont quelques-uns des groupes qui sont déjà venus se produire dans ce petit coin du Périgord Vert dont c’est d’ailleurs l’unique bastide : Saint-Aulaye, petit village d’à peine 1 360 âmes. Au fil des éditions, le festival des Musiques épicées a su écrire l’une des plus belles pages des musiques actuelles en Dordogne.

Porté par l’association Swing in Eulalia, le festival des Musiques épicées n’a pour seule prétention que de proposer à son public fidèle des rencontres et des découvertes d’artistes aux univers sonores divers et variés. Notes de musiques épicées, rythmes chaloupés et musiques cuivrées, la formule fait mouche et devrait attirer cette année une nouvelle fois un public intergénérationnel. On vient d’abord à Saint-Aulaye pour son cadre idyllique : le festival prendra ses quartiers sur les terrasses du château de Saint-Aulaye à partir de ce soir 19h30.
Cette année encore les organisateurs des Musiques épicées auront les yeux rivés vers le ciel. Car il faut se souvenir que l’an dernier, le 2 août, un terrible orage de grêle s’était abattu sur le festival juste avant que ne débutent les concerts obligeant à annuler la soirée du vendredi et occasionnant un sérieux trou dans la trésorerie. Le budget avoisine les 70 000 euros. Pour cette 19e édition, les organisateurs ont dû rogner sur tous les budgets, artistiques et promotionnels. «Les assurances ne remboursent pas les consommables», rappelle Eric Charrier, le président de Swing in Eulalia. «Si une nouvelle soirée devait être annulée, le festival aurait du mal à s’en remettre».

Quoi qu’il en soit les Musiques épicées ont tout prévu pour que les festivités se passent dans les meilleures conditions possibles, aux rythmes latinos : 500 litres de punch et de pina colada attendent les festivaliers qui pourront profiter de deux jours de musique festives.

Au programme de ce soir, un groupe périgourdin de jazz fusion: HB Quartet. Ce combo aux influences multiples : classique, jazz, rock, bossa... marie à loisirs les rythmes et se compose de Hugues- Bertrand Penot (guitare), Jasmin Ljutic (basse), Bertrand Tessier (saxophone) et Xavier- Louis Gros-Dubois (percussions). Place ensuite au reggae dub anglais avec The Resonators. Originaire de Brighton en Grande-Bretagne, «derrière ses deux chanteuses et six instrumentistes se cache un orfèvre de la console, Darren «Jamtone» Mathers, talent indéniablement décisif à l’excellente tenue de cette production reggaedub », rapportent les Inrocks. Toujours à l’affiche de ce soir, le rock festif de Whiskybaba, derrière lequel se cache le nom Araméen du jeu de Chifoumi (Wih = pierre ; Sqy = feuille ; Ba = ciseaux ; Baa = outil antique servant à nettoyer les chars à boeufs). Le changement de plateau et l’apéro sera quant à lui assuré par les rythmes brésiliens d’un groupe périgourdin composé d’anciens de Samba garage.

Demain soir, l’ambiance devrait être tout aussi chaude avec le rock cuivré de Barrio Populo et ceux que l’on ne présente plus : les Toulousains de Zebda qui n’avaient pas pu venir l’an dernier, mais qui ne manqueront pas cette année de mettre le feu aux Musiques épicées.


Festival côté pratique

19e Festival des Musiques Epicées, les 1er et 2 août à Saint-Aulaye. Au programme ce soir à partir de 19h30 : HB Quartet (jazz fusion local), The Resonators (reggae dub français), Whiskybaba (rock festif). Samedi 2 août à 20h : Barrio Populo (rock cuivré), Zebda. Tarifs : 15 euros le vendredi (réduit: 12 euros), 20 euros le samedi (réduit : 15 euros). Pass deux jours : 25 euros. Gratuit pour les moins de 14 ans. Renseignements au 05 53 90 87 38 ou sur www.musiques-epicees.com

Men's Air Jordan 11 Low 'Light Bone' [CD6846-002]