Fil info
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS

Les malheurs de la Corrèze font le bonheur du Périgord

Lors du conseil municipal de Tulle mardi soir, le PDG de l’entreprise Mécatep, Philippe Maillard, a annoncé le transfert de son entreprise, sous-traitant dans le domaine de la mécanique de précision,  à Terrasson. Mécatep et ses 49 emplois quitte la zone d’activité de Mulatet à Tulle, où elle était implantée depuis 34 ans, pour s’installer sur la zone économique de Terrasson. Les 49 salariés du site ont aujourd’hui à choisir entre le licenciement, ou une centaine de kilomètres par jour pour aller gagner leur vie.

C’est le 4 septembre que la direction de l’entreprise a formalisé son départ, et elle en a informé les salariés le lendemain. Mardi soir, c’était le conseil municipal de Tulle qui était averti. Pour le bassin d’emploi de la préfecture de la Corrèze, c’est une mauvaise nouvelle. En Dordogne en revanche, « c’est une bonne chose pour le secteur » remarque Serge Eymard, conseiller général socialiste du canton de Terrasson. Il faut dire que le Terrassonnais est régulièrement en proie à des réductions d’effectifs dans ses entreprises. Dernière coupe sombre en date dans l’emploi : 37 suppressions de postes à la Socat, l’entreprise du maire de la commune Pierre Delmon, en début d’année. « ça a été assez douloureux, et ce n’est pas fini » glisse le conseiller général.

Serge Eymard précise que cette entreprise s’installera non sur la zone d’activité gérée par la communauté de communes, mais sur celle de la ville de Terrasson. à la mairie, on se refuse pour l’instant à tout commentaire sur le sujet. « Le maire de Terrasson travaille toujours sur ce dossier » a-t-il été répondu à nos sollicitations. « Il sera amené à le présenter prochainement devant le conseil municipal ». Pour le PDG de Mécatep, cette délocalisation a été motivée par la volonté de devenir propriétaire. « C’est stratégiquement important pour faire grandir l’entreprise » a-t-il affirmé lors du conseil municipal de Tulle. Le conseil général de Corrèze s’était impliqué pour tenter de trouver une solution, et le dossier était suivi par Corrèze expansion et Corrèze équipement. Mais les différentes propositions faites à Philippe Maillard ne l’ont visiblement pas convaincu, et il semblerait que la commune de Terrasson ait donc mieux répondu à ses attentes. Pour les salariés, la pilule est amère, car s’ils doivent suivre l’entreprise, le temps de trajet sera pénalisant.

Nike Ambassador VIII 8

Commentaires

Il est bien triste de constater, lors de ce conseil municipal, que les postures politiques et l'électoralisme, d'un côté ou de l'autre, soient les seules préoccupations. Triste spectacle de tristes sires, mais après tout on a que ce qu'on mérite. On pourra toujours remplacer Mecatep par un rond-point et un parking, projets phares de la municipalité Combes qui se fiche pas bien mal des gens qui habitent vraiment dans Tulle. Et dans 6 ans la municipalité Chaumeil pourra poursuivre la même politique puisqu'à part réciter le bréviaire UMPiste, on ne sait pas ce qu'il propose.