Fil info
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex

Ne pas en faire une montagne

Top 14 : FC Grenoble - CA Brive

Mais les hommes de Godignon, Casadeï et Carbonneau n'ont jamais eu la prétention de faire un sans-faute à l'extérieur au cours d'une saison longue et pleine d'embûches puisqu'ils se battent pour le maintien. Cependant, les «noir et blanc» espéraient fermement ramener des points de ce voyage. C'est raté !

Toutefois, aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce déplacement dans la capitale a prouvé que le paquet d'avants, largement remanié, avait repris du poil de la bête, à l'image de Murphy, Acosta, Boukerou, Hirèche ou Pinet, qui démontrèrent qu'ils étaient bien mieux que des doublures.

Bien entendu, les Brivistes encaissèrent la bagatelle de sept essais, c'est un peu indigeste, mais fort heureusement ils en rendirent quatre... ce qui fait mieux passer la pilule. Les courageux supporteurs cabistes ont également noté avec satisfaction les bonnes prestations de Mafi, en verve, de Masilevu et même de Sanchou, toujours aussi gagneur.

Mais il était dit, et bien dit, que Brive ne s'imposerait pas chez des Franciliens qui expriment de grosses ambitions cette saison et qui voulaient se racheter de leur faux-pas du samedi précédent... à Grenoble.

«Nous avons des regrets de ne pas ramener des points de Colombes en réussissant un 19-0 en vingt minutes. Nous étions bien revenu dans le circuit. Reste que nous ne sommes pas rentrés sans rien à Brive ; les gars ont fait preuve d'un superbe état d'esprit. Ils ont eu le mérite e redresser la tête lorsqu'ils furent menés 15-0. C'est bon pour la confiance de disposer d'un groupe réceptif et en éveil. Nous savons que désormais il faut impérativement engranger des points. Le voyage à Grenoble devrait nous permettre d'y voir plus clair», lance Nicolas Godignon un peu rassuré.

Nul doute que l'entraîneur en chef du CABCL saura remédier aux lacunes apparues à Colombes : touches non trouvées, ballons rendus, fautes bêtes, qui coûtent cher qu bilan final. C'est aussi ça le Top 14 ; une saison se joue sur des détails.

Conscients que le temps du succès presse, les Brivistes feront le voyage au stade des Alpes avec le secret espoir de vaincre. Une sorte d'opération commando car, si l'on se penche sur les tablettes, on constate que Brive recevra Castres (revanchard) la semaine prochaine avant d'aller à Montpellier et au Stade Français. Mieux vaut ne pas trop se prendre la tête, alors quatre points mis dans l'escarelle ce soir, constitueraient une très bonne affaire et permettraient de «voir venir».

Seulement, Grenoble qui a connu les pires déboires à Castres en perdant 51 à 10 (dont sept essais), au point de se retrouver à la septième place, n'a pas renoncé à s'élever dans la hiérarchie. Une belle victoire sur Brive lui servirait de tremplin pour atteindre ce but.

Dans un bon jour, Grenoble a du potentiel devant comme derrière. De l'arrière Gengenbacher en passant par les centres Farrel et Hunt, l'ouvreur Wisniewski, le troisième ligne Alexandre, le deuxième ligne Hand, le pilier Owen, le talonneur Hegarty, sont de très bons joueurs. Et puis il y a un certain Caminati qui rêve de faire quelques misères à ses anciens équipiers.

Le CABCL a, répétons-le, préparé «le voyage» avec un soin minutieux et il est probable que les quelques errements constatés à Colombes seront corrigés. L'objectif sera de faire encore mieux que la saison dernière (12-12) alors qu'au match retour les Isérois n'avaient pas fait le poids au Stadium en s'inclinant 31 à 6.

Une épreuve de vérité pour Brive qui, on l'espère, passera au vert... Car il s'agit bel et bien du tournant de la saison.

BB9486 adidas Crazy BYW Low AMM Noble Ink