Fil info
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6
11:07Bergerac : Un nouveau souffle au sein de l’union locale CGT -> https://t.co/0EnwmjpZeC

Mobilisation collective exemplaire pour la Maison de Santé

Mardi  7 octobre, la communauté de communes du pays d’Argentat organisait un comité de pilotage avec tous les partenaires impliqués dans ce projet: Associations des Professionnels de Santé, Corrèze ingénierie, MSA, Conseil général, Conseil régional et ARS pour présenter la version finale de la maison médicale aux différents financeurs présents.

Le président de la communauté des communes  Hubert Arrestier a rappelé l’importance d’une telle structure sur ce territoire pour faire face à la pénurie médicale et aux besoins de la population. Hubert Arrestier a ensuite souligné l’excellent travail partenarial réalisé autour du projet de construction de cette maison de santé pluridisciplinaire. Précisant que la phase de montage financier restant à franchir était la plus délicate à réaliser au vu de certaines complexités administratives et juridiques, le président a demandé de resserrer encore les liens de ce partenariat avec les techniciens des organismes financeurs qui, de par leur compétence et leur connaissance des textes, faciliteront la tâche lors de ce montage financier.    

Denis Tronche, vice-président de la Com’Com chargé de la Santé, de la Gérontologie et du Social, qui s’est énormément impliqué sur ce dossier, avec la Directrice Séverine Sirieix et toute son équipe, a informé l’assemblée qu’il avait deux lettres d’intentions supplémentaires émanant d’un ophtalmologiste, et d’un psychologue en précisant que l'équipe de la communauté de communes poursuivait ses recherches de professionnels pour assurer l’occupation totale de cette maison médicale.

Le président de l’association des Professionnels de Santé, Laurent Mahé, s’est félicité des bonnes relations avec les organismes financeurs, la communauté de communes du pays d’Argentat et Corrèze ingénierie, reconnaissant en exemple que la taille des cabinets et le prix des loyers avaient fait l’objet de nombreuses réunions constructives qui ont permis d’aboutir à un accord.

Jean Paul Mas, directeur de Corrèze ingénierie, partenaire incontournable et très disponible de ce dossier à l'image de la Mutualité Sociale Agricole, est intervenu pour expliquer les choix de ce dimensionnement et la méthode qui ont prévalu pour définir les montants de loyers.

Le conseiller général François Bretin accompagné de Maxime Estrade, technicien au Conseil général, a rappelé l’intérêt que portait le département à ce projet indispensable pour le territoire et que la participation de celui-ci serait équivalente aux accompagnements prévus par le passé sur d’autres projets de ce type.

Le vice-président du Conseil régional, Claude Trémouille, accompagné de Claire Lagarde, chargée de ces dossiers à la Région a rappelé que la lutte contre la désertification médicale avait été affirmée par le président Jean Paul Denanot et qu’il fallait après la réalisation des différents contrats qui précisent les montants de financements  (Plan Etat Région, Contrat territoriaux et FEADER) se rapprocher encore plus des partenaires financiers pour construire le plan de financement. Claude Trémouille a également précisé que d’autres organismes (ADEME) pouvaient être sollicités dans le cadre ou la conception de la maison de santé pouvait répondre à des critères environnementaux. Claire Lagarde, après avoir souligné l’effort important de la Com’Com, a demandé aux élus communautaires et aux professionnels de prendre également en compte l’aspect très haut débit qui est aussi un facteur de développement pour tous les professionnels intégrant cette maison de santé.

M. Emeraud, représentant l’Agence Régionale de Santé, a informé les médecins que d’autres types d’accompagnement existaient dans le cadre d’aides aux professionnels de santé et à la formation.

Chacun des participants a salué l’engagement de l’ARS dans ce projet, engagement qui a fait l’objet, il y a plus d’un an, de la venue du directeur M. Calmette, invité par René Teulade qui avait impulsé l’inscription de cette maison de santé au SROS.

Il revenait à Denis Tronche le soin de conclure ce comité de pilotage en saluant l’esprit constructif de cette réunion qui a été l’illustration d’objectifs partagés par tous et d’une volonté de franchir cette dernière étape ensemble pour atteindre ce même but : apporter à la population un service de soins de proximité, de qualité, diversifié, moderne et pérenne.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.