Fil info
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC
18:36Sarlat-la-Canéda : Le projet d’abattoir de volailles grasses est en bonne voie -> https://t.co/ZD8PMJIqLK
18:33RT : Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la . Un juste rappel à la loi. L’entrave du d… https://t.co/poQYanFPJg
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ

Terrasson attire les entreprises

Conseil municipal

Lors du conseil municipal du 14 octobre, Pierre Delmon, le maire, a essentiellement abordé des sujets économiques. Le dossier présenté au vote concernait la cession d’immeubles à l’entreprise Mecatep. Installée à Tulle, la société, qui emploie 49 salariés et une quinzaine d’intérimaires, projette d’acheter des locaux sis au Carrefour économique du Terrassonnais. Le bâtiment concerné est actuellement loué par la société Bernis Géodis qui y assure de la logistique pour Leclerc. Le bail expire au 31 décembre 2014 et, selon les informations données au conseil, une plate-forme logistique Leclerc est en construction à Bordeaux et regroupera différents dépôts. Mecatep se propose d’acheter le local de 6 560 m² et 1 975 m² pour le stationnement pour un montant total de 350 000 € (175 000 e payables au comptant et le solde au plus tard le 30 juin 2016). « Mecatep, entreprise de mécanique, est un équipementier de troisième rang dont l’aéronautique est le principal client », explique Pierre Delmon. « Ses locaux actuels de 3 200 m², à Tulle, sont sur deux niveaux et ne répondent pas à toutes les normes. Il y a 90 % de probabilités qu’ils viennent à Terrasson ce qui ferait 80 emplois sur notre secteur ». L’opposition est moins enthousiaste, regrettant que le bonheur de Terrasson passe par le malheur de Tulle, et s’interroge sur le chiffre des 80 emplois annoncés par le maire. « Ce qui me fait dire 80 ? Leur carnet de commandes et mon pif ! » explique Pierre Delmon. « C’est vrai que le déménagement de Mecatep est une faible valeur ajoutée pour le pays. Mais, si l’entreprise ne déménage pas, elle risque de perdre ses labels. Là, c’est lui donner un ballon d’oxygène. On est en train de sauver une entreprise. De plus, les deux tiers des salariés actuels habitent Brive et ne verront donc pas leur temps de trajet allongé en venant à Terrasson ». Lancé dans le domaine économique, le premier élu a informé l’assistance de l’arrivée de la société Bergès qui a acheté les anciens locaux de la biscuiterie Olibet. Elle possède des ateliers entre Sarlat et Gignac, un petit embryon dans la zone du Coutal et regroupe son activité sur Terrasson. On parle de la création d’une trentaine d’emplois d’ici fin 2015. Le Leclerc qui se construit à la place de l’ancien Simply market devrait générer une quarantaine d’emplois. Interrogé sur la construction du nouvel abattoir des Fermiers du Périgord, il explique qu’ils « souffrent. Leur capacité n’est utilisée qu’aux deux tiers en raison d’un manque de produits (poulets label rouge) et il a fallu reconstituer le réseau commercial ». Sur l’exercice 2012-2013, ils annonçaient 4 200 000 e de pertes. Chiffre ramené à 2 700 000 e pour 2013-2014, avec une tendance à une très nette amélioration. (1). Dans l’état actuel des choses, le projet de construction du nouvel abattoir serait repoussé à 2017.

(1) Chiffres donnés par P. Delmon

B. Ovaguimian

Nike Air Max Speed Turf 49ers 525225-101