Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby

Les voies de la raison

Dès ce soir et jusqu’à dimanche, les premières Rencontres Buissonnières coorganisées par l’association Les Plateaux Limousin au Vilard (Royère-de-Vassivière) présente une multitude d’initiatives aussi instructives que ludiques.

Une poche de résistance au système productiviste mondialisé via la relocalisation de l’économie et de préservation de la biodiversité.

«Dans les cantines françaises, on sert du poulet chinois, tandis que les éleveurs de l’Hexagone vont faire le plein au Brésil, de produits phytosanitaires». Pour contrer les aberrations  à très court terme du système productiviste mondialisé cautionné par les politiques française et européenne, l’association des Plateaux Limousins propose ce week-end les premières Rencontres buissonnières autour des variétés légumières, céréalières, fruitières et des races animales traditionnelles du Limousin. Un festival largement ouvert, porteur d’une vision à long terme  tant écologique que de relocalisation de l’économie agroalimentaire, préservant, dans une région riche en ressources, la chèvre, le chou, le producteur et le consommateur.  Conférences,  démonstrations, ateliers, projections,  marché, etc... Une multitude d’initiatives seront proposées samedi et dimanche, après la conférence introductive  de Frédéric Lagade vendredi soir : «Paysages en Limousin et biodiversité. Cette première édition vient répondre à une nécessité écologique, tout autant qu’économique sur le territoire, souligne Sylvie Baldens, pivot et coorganisatrice de la manifestation avec Jean-Marie Caunet,  maraîcher  membre de l’Institut d’études occitanes et du producteur-herboriste, Thierry Thévenin. Et le constat est sans appel.

auto-suffisance

Entre 80 et 90% de la nourriture consommée en Limousin sont importés alors qu’on a tout à fait les ressources et les moyens de le faire nous-mêmes. Exemple parlant, la production bovine, envoyée pour une grande part à l’engraissement en Italie, dans une logique de profit à court terme dont tout le monde pâtit, à commencer par les agriculteurs, dont les productions ne sont pas valorisées. Outre une carte du Limousin des producteurs  en circuit court, les organisateurs exposeront des cartes de productions datant de... 1930, qui font état d’une production autosuffisante proposant du travail pour tout le monde. Le Limousin exporte beaucoup de pommes, mais pourrait développer d’autres productions : prunes, poires, cerises, coings, etc. A ce titre, Jean-Claude Chataur proposera samedi au public, un temps d’identification fruitière. La Corrèze compte à elle seule 300 variétés de pommes : un patrimoine à préserver, essentiel pour l’avenir au regard de la mondialisation. Bien souvent les variétés anciennes sont plus résistantes aux maladies, parce qu’elles sont tout simplement plus adaptées. L’urgence,  c’est déjà de ne pas les perdre.

Idem pour l’abeille du pays de Combrailles, objet dimanche matin d’une conférence animée par Noël Mallet, formateur apicole et responsable du programme de conservation de la race locale.

La manifestation proposera également tout un volet sur les forêts de la montage limousine : leurs bienfaits, leur gestion et les dangers qui les menacent. Samedi, l’association «Nature sur un plateau» viendra engager le débat citoyen, sur la gestion forestière du plateau de Millevaches, sensibilisant citoyens et professionnels aux pratiques alternatives. On en parle peu, mais l’insecticide utilisé pour protéger les plantations de douglas du plateau, contient une molécule active rémanente, fatale pour les abeilles dénonce Sylvie Baldens.

Installations

Défendre l’écologie et la relocalisation de l’économie, c’est aussi soutenir l’implantation de jeunes agriculteurs sur le territoire régional et non systématiquement l’extension des grosses exploitations. Depuis quelques  années, il y a de moins en moins de fermes en Limousin conclut la militante.
L’heure est venue de promouvoir un système tout simplement raisonnable, où chaque acteur trouve son compte. Avec en point d’orgue dimanche, une raves-partie -probablement le plus ancien légume cultivé dans ce pays du Limousin- des plus réjouissantes.


Extraits du programme

  • Vendredi

20h30 : conférence de Frédéric Lagarde, Le champ des possibles, «Paysage en Limousin et biodiversité». Samedi : 9h : balade commentée à deux voix (sur inscriptions)

11h et 11h45 : conférences «ce que la forêt nous apporte...» puis «l’exploitation des forêts dans la montagne limousine» ; 14h30 : La rave en Limousin» par Jan dau Melhau, écrivain de langue occitane et homme de spectacle ;

16h30 : «Variétés potagères, préservation et multiplication» avec François Delmond, cofondateur du Réseau des Semences paysannes et des Croqueurs de Carottes : Le soir : chorale de Gentioux et bal trad.

  • Dimanche

10h-13h : marché de producteurs locaux et conférence «pratique de l’apiculture avec l’abeille du pays en Combrailles ; 14h30 : conférence sur les races d’animaux domestiques en France ;

16h30 : balade commentée à deux voix.

Et aussi, stand d’associations, animations (initiation à la greffe, jeux de découverte du Limousin...), démonstrations... Atelier de vannerie, fabrication de choucroute et balade commentée sur inscriptions.

Programme complet et contact : www.plateauxlimousins. org et 06 08 05 30 07

Predator Accelerator FG