Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Une réunion pour suivre les avancées du PER

Recherches minières de Villeranges

Le préfet à l’initiative de Oui à l’avenir et Guéret Environnement ainsi que des 7 maires concernés par le permis exclusif de recherches minières de Villeranges a constitué une commission d’information et de suivi. Une première réunion s’est tenue vendredi en présence des associations, des élus, des représentants de l’Etat et de ses services et de Dominique Delorme pour la société Cominor à qui a été accordé le PER. 

Le Permis exclusif de recherches (PER) minières d’or et de substances connexe dit «de Villeranges» fait débat. Il était à l’ordre du jour vendredi à la préfecture de la Creuse. A l’initiative de deux associations Oui à l’avenir et Guéret Environnement ainsi que des 7 maires concernés par le PER, le préfet a constitué une commission d’information et de suivi. Une première réunion a donc eu lieu sous la présidence du secrétaire général Rémi Recio et en présence des représentants des services de l’Etat, des élus, des associations et de la société Cominor. Les syndicats des eaux seront également partie prenante. «L’éventail est le plus large possible pour informer sur la réalité de ce qui se fait et va être fait», précise le secrétaire général.

Il a été réaffirmé qu’il s’agit d’un permis de recherches et non d’exploitation. Mais pour Jean-Pierre Minne de Oui à l’avenir, l’inquiétude reste. «Pourquoi rechercher s’il n’y a pas d’exploitation après?» Pour Dominique Delorme, «toute société qui produit de l’or fonctionne comme cela.  La Mancha (société dont il est le directeur général délégué et dont Cominor est une filiale, ndlr) a dépensé 25 millions d’euros l’an dernier. La chance est très faible, il faut en passer par là». «La recherche est un préalable obligatoire», ajoute-t-il. Les uns et les autres sont revenus sur les points de discorde. Si Jean-Pierre Minne évoque un climat  délétère dans l’est du département, pour Dominique Delorme cela ne vient pas de la société. Il a aussi été question des travaux. Ce sont «des travaux superficiels», note le secrétaire général. «On travaille sur une zone de 2,2 km² sur Lussat», précise Dominique Delorme. Ils sont de trois sortes. D’abord  40 prélèvements d’eau sur tout le bassin de la Voueize ont été effectués. Les résultats seront échangés avec ceux réalisés par Oui à l’avenir. «ça c’est un progrès», note Jean-Pierre Minne. Des prélèvements au sol sur 20 ou 50 cm sont également réalisés portant sur 40 métaux. Et des travaux de géophysiques permettant de mesurer les paramètres physiques du sous-sol seront également effectués. Les travaux ont été retardés. «On a utilisé l’été pour contacter les gens, on a pris notre temps», explicite Dominique Delorme. Ils sont prolongés jusqu’à fin décembre. 

Pour chacune des parties, si sur le fond, rien n’a changé, «c’est un très gros progrès cette réunion», confie Jean-Pierre Minne. Pour Yvette Méline, présidente  de Guéret Environnement; «c’est toujours fructueux d’avoir une réunion comme ça. Heureusement qu’il y a cela, c’est un garde-fou. ça permet de suivre l’exploitation et si tout est fait dans les règles». Et pour le moment, c’est le cas, les travaux sont conformes. Dominique Delorme est lui aussi «très favorable» à cette commission. «C’est une bonne chose», avoue-t-il. Deux réunions par an devraient se tenir. «S’il faut en faire plus, on en fera plus», admet le dirigeant. La prochaine devrait avoir lieu au printemps. 

nike air max 2019 leather