Fil info
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1

Les salariés de Blocfer en grève

Social

Cela n’était pas arrivé depuis des décennies... Les salariés de l’entreprise Blocfer à Argentat se sont mis en grève reconductible ce mardi, après l’échec des Négociations annuelles obligatoires (NAO).
Le mouvement est d’ampleur et très bien suivi. Il a commencé par un débrayage lundi matin, «pendant cinq heures pour la partie production et pendant deux heures et demi pour le service administratif», précise Yannick Mielvaque délégué CGT. «Car nos revendications concernent l’ensemble du personnel».
Les employés demandent une augmentation de salaire de 60 euros brut par mois, trois jours de plus sur le compteur épargne temps, la prime du samedi en équivalent de nuit, le respect du protocole des 35 heures et une meilleure organisation de l’atelier avec moins d’intérimaires.
Les salariés ont revu leurs exigences à la baisse après deux premières réunions avec la direction. Au départ, ils demandaient une hausse de 150 euros brut. De son côté, l’entreprise offre une augmentation de 0,7% et «les samedis travaillés payés en heures supplémentaires le mois en cours au bout du troisième samedi». La troisième entrevue n’a pas abouti non plus à un accord.
A la suite du débrayage, «la direction a proposé de reprendre les négociations si on cessait le mouvement. Elles se dérouleraient ce jeudi lors d’une réunion avec le directeur industriel et le directeur des ressources humaines du groupe sur le site. Nous, on souhaite négocier tout en restant mobilisés», explique le délégué CGT. La grève a donc succédé au débrayage avec un rassemblement devant le site. Du jamais vu à l’entrée de la ville depuis très longtemps.
Les salariés de Blocfer estiment que leurs efforts n’ont pas été récompensés. En 2015, ils ont renoncé aux NAO et l’année dernière ils ont obtenu 10 euros brut en plus à la fin du mois. «Depuis début janvier on est à huit heures par semaine alors que l’on devrait être à sept. Le protocole n’est pas respecté», souligne Daniel Dayre, le délégué FO. Les ouvriers sont toujours prêts «à revenir les week-ends, faire des heures supplémentaires». En échange, ils attendent des encouragements.
Filiale du groupe Deya basé à Niort, Blocfer est spécialisé dans le bloc porte bois technique. Le site d’Argentat compte 197 personnes. «Nous avons du travail mais notre usine perd de l’argent comme d’autres sites du groupe. Le matériel a vingt ans d’âge, on ne voit plus venir d'investissements», indiquent les délégués syndicaux qui «se posent des questions». «Nous n’avons aucune visibilité sur l’avenir. Cela reste vague».  La grève se poursuit aujourd’hui. Ce matin, la direction reçoit les syndicalistes.

Karène Bellina

Nike Bonafide