Fil info
10:37Mercredi, Alain s’est levé un quart d’heure avant minuit. Comme d’habitude. Il a claqué quelques bises à… https://t.co/KQgcm8Sc1I
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.

Top Gear teste l’asphalte corrézien dans la Vallée de la Dordogne

Reportage

Actuellement en tournage pour sa sixième saison, l’émission automobile Top Gear France, diffusée sur RMC Découverte, a fait escale en Corrèze et sur les rives de la Dordogne, à Argentat-sur-Dordogne.
La chaleur est étouffante en ce mercredi après-midi sur les quais d’Argentat. Cela n’entache pourtant pas la bonne humeur qui règne sur le plateau de Top Gear France, l’émission automobile diffusée sur RMC Découverte.  Depuis 2015, elle ravit les passionnés de belles cylindrées à coup de  défis mécaniques déjantés réalisés par les trois animateurs : le comédien Philippe Lellouche, le journaliste Yann Larret-Menezo (alias Tone) et le pilote Bruce Jouanny.
Pour sa sixième saison, le programme dérivé du format britannique du même nom, fait halte dans le département le temps d’un reportage durant lequel Tone teste une BMW M1.
Mais pourquoi avoir choisi la Corrèze en particulier ? «On voulait faire un sujet sur une voiture ancienne dans une belle région de France. Et la  Corrèze correspondait assez bien à ce que nous voulions faire», détaille l’animateur. De son côté, Magali Masset, chargée de production pour BBC Studios, précise : «Pour ces séquences de «carporn» comme nous les appelons, nous recherchons toujours un beau décor, de belles routes non seulement pour faire découvrir une voiture mais aussi un territoire».
Après des repérages l’été dernier dans la Vallée de la Dordogne lotoise, c’est finalement sur la partie corrézienne que la production jette son dévolu et installe son camp de base à Argentat notamment grâce à l’entremise de Corrèze Tourisme. «Nous les avons aidés pour tout ce qui concerne la logistique et l’accueil, mais aussi pour trouver des lieux de tournage», témoigne Gilles Bergeal de l’agence départementale de développement  touristique.
Pour visionner ce reportage, il faudra être patient et attendre la diffusion de la nouvelle saison prévue en début d’année prochaine. Néanmoins, le résultat s’annonce très prometteur. A bord de sa M1, Tone part en effet à la découverte de Collonges-la-Rouge, du barrage du Chastang, du rocher des sangliers ou encore des rives de la Dordogne. Un beau programme en perspective.

Claire Mouzac

jordans for sale womens