Fil info
20:22RT : Incendie rue de la Boucherie. Les sapeurs-pompiers sont mobilisés depuis 7h ce matin. https://t.co/cfMyUvLKZJ
20:21RT : Près de 200 personnes rassemblées devant la préfecture de la Corrèze à Tulle contre la DNR et son idéologie fasciste https://t.co/Iqlhb2T0N7
20:21RT : Colère 19 bloque le quai Peri à Tulle https://t.co/8IzCMlRSkc
20:21RT : Chamboulive : 19 février 1943 : premier parachutage allié en Corrèze -> https://t.co/FnfET0LCMJ
20:03Votre agence a déménagé ce samedi. Vous pouvez retrouver toute l'équipe au 2 boulevard Émile Zola à Guéret.
19:55Votre agence grâce aux mains généreuses a déménagé ce samedi. Vous pouvez retrouver toute l'équipe au 2... https://t.co/xTSgtcnAXF
17:26RT : Près de 200 personnes rassemblées devant la préfecture de la Corrèze à Tulle contre la DNR et son idéologie fasciste https://t.co/Iqlhb2T0N7
17:21RT : La PJ de et la police scientifique sont sur les lieux. Un corps a été retrouvé dans les décombres vers 12h… https://t.co/i5WRtcn5hB
17:20RT : Incendie rue de la Boucherie. Les sapeurs-pompiers sont mobilisés depuis 7h ce matin. https://t.co/cfMyUvLKZJ
16:03RT : Colère 19 bloque le quai Peri à Tulle https://t.co/8IzCMlRSkc
12:29Chamboulive : 19 février 1943 : premier parachutage allié en Corrèze -> https://t.co/FnfET0LCMJ
12:16Beyssenac : Pont de Lasveyras : hommage aux victimes en ce 74e anniversaire -> https://t.co/vilyZnkVLj
12:03Marcillac-la-Croisille : Renaud Andrieu veut faire de la flognarde un produit d’exception -> https://t.co/p7tL31bDiI
11:00Incendie rue de la Boucherie. Les sapeurs-pompiers sont mobilisés depuis 7h ce matin. https://t.co/cfMyUvLKZJ

Plongée dans l’histoire des ateliers de confection Gravereaux

Récemment avait lieu l’inauguration de l’exposition intitulée « Les Ets Gravereaux de Boulogne-sur-Seine à Argenton », en présence de la famille venue de toute la France pour retracer l’histoire de la plus grosse chemiserie argentonnaise des années 1950 où étaient fabriquées les chemises Triplefil et Pierre Cardin.
C’est dans les locaux de l’ancienne entreprise devenue Musée de la Chemiserie et de l’élégance masculine, aujourd’hui, qu’est présentée cette rétrospective sur cette importante activité industrielle qui a donné du travail aux ouvrières argentonnaises et alentours. Si cette mémoire est bien conservée c’est grâce à son directeur Jean René Gravereaux, fondateur de l’association des Amis du Musée de la Chemiserie en 1981, qui avec son épouse Solange et d’anciennes ouvrières a pu réunir de nombreux témoignages photos et autres, ainsi que la collecte d’objets se rapportant à cette activité. Le départ de cette épopée industrielle pour la famille Gravereaux, s’est fait en 1910 à Paris quand René Gravereaux crée son entreprise et les ateliers de fabrication à Boulogne en s’associant avec Gaston Chastel qui deviennent en 1915 « Gravereaux et Cie ». Les années 1920 permettent le plein développement de l’usine de Boulogne et René Gravereaux obtiendra d’être reconnu au sein des fabricants de chemiserie-lingerie, ce après avoir étendu son patrimoine industriel en reprenant divers ateliers de confection. En 1940, il choisit Argenton-sur-Creuse pour mettre à l’abri une partie du matériel et les marchandises de l’usine Boulogne, et c’est en 1944 que les enfants se portent acquéreurs des ateliers situés rue Charles Brillaud. Ce qui a retenu l’attention de la presse professionnelle durant toutes ces années c’est la bonne organisation de l’entreprise dans les différents ateliers, la recherche pour améliorer les conditions de travail par de nouveaux matériels, l’intéressement du personnel au progrès de l’entreprise, sans oublier toutes sortes de services et d’avantages au sein du comité d’entreprise créant un climat de saine émulation dans l’entreprise. En témoigne les nombreuses photos, les évolutions des différentes machines, mais aussi tous les modèles qui rappelleront à de nombreux visiteurs la mode des dernières années d’après-guerre. Cette exposition sera visible jusqu’au 1er octobre du mardi au dimanche de 9 h 30 à 12 h et de 14 h à 18 h.

Contact : Musée de la Chemiserie au 02 54 24 34 69. www.museedelachemiserie.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.