Le préfet a répondu aux questions des lycéens

« Depuis 2012, nous n’avions pas eu de visite préfectorale à la cité scolaire Rollinat. Nous sommes contents d’accueillir Seymour Morsy, préfet de l’Indre, venu dialoguer avec des élèves de classes de 3ème et de seconde dans le cadre du dispositif Programme Etudes Intégrées (PEI). Ces élèves préparent un dossier et une soutenance collective qui doivent être rendus en mai 2018, dont les thèmes sont pour les 3ème l’Europe et pour les secondes la Guerre.
L’intervention du Préfet porterait sur la carrière et le rôle du Préfet et sur la sécurité civile avec un échange de questions et réponses avec les 45 élèves et leurs enseignants » a précisé Yannick Loiseau, proviseur.
Le Préfet a commencé par expliquer à son auditoire que le métier et la situation de Préfet était dans la trajectoire des différents postes dévolus dans l’administration préfectorale sur proposition du Président de la République lors du conseil des ministres. C’est après Bac +5 et un passage par l’ENA ou sur concours ou encore au choix du chef de l’Etat qu’un Préfet est nommé. C’est un métier qui demande d’avoir « la conviction profonde de la permanence de servir l’Etat et d’être disponible pour faire face à toutes les situations qui se présentent en étant le représentant de l’Etat et de ses ministères, sans oublier de veiller à l’application des lois, à l’organisation des élections, au maintien de la cohésion sociale et de travailler en étroit partenariat avec les élus et les associations ».
Seymour Morsy ajoute : « Une des missions les plus importantes du rôle du préfet dans un département, c’est la sécurité civile des biens et des personnes sous toutes ses formes, c’est le deuxième sujet que je voulais aborder avec vous… Le principe récurent c’est d’agir en amont de tous risques potentiels et de les prévenir par la formation et la réglementation et affiner tous les dispositifs pour éviter des catastrophes ». Principale cause : la violence routière, les risques d’incendies, la sécurité aérienne ou celle du rail ou encore de la route, la prévention des crues, les risques technologiques modernes ou encore les risques sanitaires. Tout cela passe par un travail en profondeur d’information et de solidarité active de voisinage pour alerter, mais aussi veiller quand il s’agit des plus âgés confrontés aux affres de la solitude ou encore de la canicule !
C’est acte citoyen d’être bien informé et d’informer ses voisins en cas de risque potentiel quel que soit son origine. Aujourd’hui plus que jamais s’impose à nous tous ce devoir d’intérêt collectif et particulier pour se protéger et protéger les autres.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.