Fil info
18:27RT : Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
18:21Châteauroux : Les bibliothèques se modernisent avec des puces dans les livres -> https://t.co/5aWiUVlKyM
18:20Indre : Loto du patrimoine : chapelle en péril dans l’Indre -> https://t.co/bTD0ByaPPf
18:19Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
17:19Roussines : La rando d’« Un R’ de fête » rapporte 275 e aux Restos -> https://t.co/BBWwam0Yhr
17:17Aigurande : La Rando du Boischaut sud, entre Indre et Creuse -> https://t.co/7xjSQ0SNum
17:16Saint-Denis-de-Jouhet : Commémoration émouvante à Lusignan -> https://t.co/CGQsjaSzOX
17:10Le Blanc : Gaya, une épicerie bio devenue coopérative -> https://t.co/swPnkyOWk9
17:04Sarlat-la-Canéda : Le cinéma part à la campagne -> https://t.co/v88FKknizX
16:29Bergerac : Les retraités toujours mobilisés pour leur pouvoir d’achat -> https://t.co/mjeQ96G07R
16:22Bergerac : Grève aux Urgences : des personnels à bout de souflle -> https://t.co/y8oX1khnja
15:30Saint-Pardoux-la-Rivière : Une inauguration importante -> https://t.co/SAv9HTrKrO
15:29Boulazac : Affaires courantes à l'ordre du jour -> https://t.co/9MkkdiPQVD
13:54Périgueux : une écluse vandalisée -> https://t.co/QikKunxv90
13:52Sarlat-la-Canéda : La restructuration ne passe pas -> https://t.co/iLRxeEExle
12:20RT : Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
11:50Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
07:50# # - -Vienne : L’aéroport de Limoges sur le marché -> https://t.co/WUZWZudOuU
07:48# # - -Vienne : 29 août 1942 : une page d’histoire honteuse -> https://t.co/FFJwwcRecR
07:46# # - -Vienne : «Loopi», l’assistant mobile qui suit les randonneurs pas à pas -> https://t.co/6RHyPEPyik
07:44# # - -Vienne : Musée de la Résistance : la technologie au service de la mémoire -> https://t.co/RX54B1qXJk
07:42France : Hermès double son effectif à Saint-Junien -> https://t.co/uIRwXgWpum
01:27France : La Sécu, variable d’ajustement | L'Echo https://t.co/fweN1WNdiw via
21:03Brive-la-Gaillarde : Les urgences en état d’urgence -> https://t.co/SWHcZl3ojb
20:56Brive-la-Gaillarde : Des billets à guichets fermés... -> https://t.co/OBPJn1nEZt
20:14 Je pense reconnaître Sabine Monziols 🙃😊👍🏻

Le 4 L Trophy en route pour le Maroc

Mardi, la place de la République a été le point de ralliement de neuf équipages du célèbre 4L Trophy.
À bord d’une mythique 4LF4, des étudiants d’Argenton-sur-Creuse, La Châtre, Châteauroux, Buzançais et Bourges se lancent dans l’aventure de la 21e édition de ce raid 100 % étudiant. Ils feront partie des quelque 3 000 concurrents qui prendront le départ le 15 février 2018 à Biarritz, pour parcourir plus de 6 000 kilomètres jusqu’à Marrakech (Maroc). Formidable aventure humaine, sportive et solidaire, ce raid a vu le jour en 1997, sur une idée de Jean-Jacques Rey, ex-cadre de la grande distribution et ancien participant du Paris-Dakar. Pour les deux copilotes de chaque équipage, le plus difficile, à l’heure du GPS, sera de s’orienter au Maroc à l’aide d’une seule carte et d’une boussole. Un véritable défi pour ces jeunes âgés de 18 à 28 ans. Chaque équipage sera classé en fonction des kilomètres qu'il réalisera pour passer par chaque point de contrôle du parcours, l'objectif étant d'en parcourir le moins possible.
Un programme très chargé
Romain Tixier et son copilote Killian Rivault (équipage argentonnais), Océane et sa copilote Florence (équipage castrais) ont été rejoints par quatre équipages de Bourges, deux de Châteauroux et un de Buzançais. Les voitures chargées de matériel et le sourire aux lèvres, malgré un vent glacial qui soufflait sur la place, ils ont pris la route pour le relai routier de Barbezieux, où les attendaient les équipages de Poitiers et de Rennes. À Bordeaux, avec les équipages locaux et ceux de Limoges, ils ont traversé la ville sous escorte motorisée. Arrêt au Berceau de Saint-Vincent-de-Paul pour une bénédiction par les pères lazaristes avant de rejoindre Biarritz. Journée de vérifications techniques avant le départ officiel prévu aujourd’hui à 12 h 30. Ils rejoindront Algésiras en Espagne pour prendre le bateau jusqu’à Tanger. Les parents de Romain, très impliqués dans cette aventure, les accompagnent jusqu’à Biarritz et les suivront jusqu’à Saint-Sébastien (Espagne). « Nous avons investi dans la 4L car le budget de 7 000 euros n’a pas été facile à boucler », précise Isabelle Benoiton, la mère de Romain, même si les sponsors ont été nombreux à adhérer au projet de ces jeunes. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux avaient fait le déplacement ce mardi. Venours et Ailleurs est le nom de l’association créée par Romain pour recevoir les fonds récoltés. Des dons ont été réunis également via les cagnottes de financement participatif. Les généreux donateurs ont leur nom sur la 4L de Romain et Killian. De même que celui de Brieuc, un jeune garçon de 9 ans, passionné par la Renault tout-terrain. La relève est déjà assurée.
Un raid avant tout humanitaire
PIC, 3 lettres pour désigner un projet d’initiative et de communication dans le cadre d’un BTS ACSE (Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole) que suivent les équipages d’Argenton et La Châtre, à Poitiers et Angers. Le but pour chaque apprenant est de montrer ses capacités à prendre des initiatives, communiquer auprès d'un public et différents acteurs. Cet exercice est formateur pour ces futurs responsables d'équipe, de chantiers ou de projets. Le professeur de gestion du lycée agricole, Xavier Bernard, où étudient Romain et Killian, a fait le déplacement depuis Rouillé (86) pour les encourager. Mais participer au 4L Trophy, c’est avant tout dans un but humanitaire. Chaque équipage emmène 10kg de denrées alimentaires et des fournitures scolaires et sportives. Une partie de ce matériel sera acheminée à La Ligue marocaine de protection de l’enfance, dans le cadre d’un partenariat entre le 4L Trophy, l’Unicef et l’association Enfants du désert. L’autre partie des fournitures sera distribuée dans les écoles et villages tout au long du parcours. Le 25 février s’achèvera cette aventure.
Sophie Tymula