L’Amicale des donneurs de sang devient la première de l’Indre

Arborant ses médailles de chevalier et officier du Mérite du sang, Bernard Désiré, président de l’Amicale argentonnaise des donneurs de sang bénévoles, a présidé, pour la quarante-deuxième année consécutive, l’assemblée générale de l’association le 11 février dernier, salle Charles-Brillaud.
Nicolas Forissier, député, Jocelyne Giraud, conseillère départementale, Vincent Millan, maire d’Argenton-sur-Creuse et président de la CDC Éguzon-Argenton-Vallée de la Creuse, Annick Mouret, adjointe au maire chargée des affaires sociales, et Jean-Paul Arnaud, maire de Saint-Marcel, ont honoré de leur présence cette assemblée, affirmant ainsi tout l’intérêt que les élus portent au travail mené par l’ensemble des bénévoles. Après avoir respecté une minute de silence à la mémoire des bénévoles disparus, Robert Tortissier, Serge Herbin et Marcelle Barnabet, Bernard Désiré a rappelé les enjeux primordiaux du don du sang, « un don de soi plus fort que la vie », tout en insistant sur la nécessité de convaincre les plus jeunes de rejoindre et partager ces valeurs. Il a annoncé à ce propos la mise en place d’une collecte, sur les mois de mai et juin, auprès des jeunes du lycée professionnel Châteauneuf et du lycée général Rollinat. L’objectif est de recruter de nouveaux donneurs et sensibiliser les jeunes au don, « créer chez eux l’état d’esprit qui les amènera à concrétiser leur besoin d’amour pour l’humanité ».
Une progression notable des dons
Non sans une certaine fierté, Bernard Désiré a souligné la progression notable des dons : 443 dons en 2015, 606 dons en 2016 et 649 dons en 2017 avec 49 nouveaux donneurs. Ces résultats sont excellents et la directrice de l’Établissement français du sang de l’Indre a annoncé que l’Amicale argentonnaise des donneurs de sang est devenue la première amicale de l’Indre. « L’éducation au don du sang ne peut être une action isolée. Elle est le fruit de la collaboration entre nos militants en partenariat avec les médecins des Établissements français du sang », a ajouté le président. Marie-France Labbé, secrétaire, et Joël Prot, trésorier, ont ensuite procédé à la lecture du compte rendu moral de l’assemblée générale du dimanche 12 février 2017 et du compte rendu financier de l’association. En remplacement de Serge Herblin décédé en 2017, Isabelle Benoiton se porte candidate comme vérificateur aux comptes de l’amicale pour l’exercice 2018. Son fils, Romain, jeune donneur, participe au 4L Trophy dont le départ a eu lieu mardi 13 février. Un don exceptionnel de 100 € a été fait à son association Venours et Ailleurs.
Il a été procédé ensuite au renouvèlement du tiers sortant 2018. Les nouveaux candidats sont Maurice Cailloux (Tendu), Yvette Gaston (Argenton) et Alexandre Prot, fils de Joël Prot. Trois générations de donneurs de sang sont ainsi réunies au sein de l’association. Une transmission intergénérationnelle qui montre que les motivations sont efficaces sur la durée.
Nicolas Forissier, donneur à La Châtre, a insisté sur la reconnaissance de la population. « Cet acte volontaire, qui n’est pas anodin, est un don de soi-même. Il s’agit d’un acte de générosité civique, de citoyenneté. Il est important de convaincre les nouvelles générations. » Pour conclure, Bernard Désiré a cité Saint-Exupéry dans Le Petit Prince : « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. »
Sophie Tymula