Fil info
18:10Issoudun : Le livre au cœur de la seconde édition du chantier international -> https://t.co/mUoqItBKCP
18:08Gargilesse-Dampierre : Yves Calméjane, un artiste à découvrir -> https://t.co/60cdDpdnnc
18:07Châteauroux : Tout l’art du chantournage en quelques minutes à Belle-Isle -> https://t.co/GNYYuLtihP
18:05Région : à ces Hommes de l’ombre -> https://t.co/wIEMmpsxz4
17:44# # - -Vienne : Construire le lien entre les générations et entre les arts -> https://t.co/SLJ3uCx7mv
17:38Indre : Parrains au nom de la République -> https://t.co/YOSJDBqix0
17:35RT : 74ème commémoration de la bataille du Mont-Gargan en hommage aux maquisards tombés en juillet 1944. https://t.co/rlwvHIdZEi
17:33# # - -Vienne : Le carton plein des joueurs du SSL handball -> https://t.co/JvP1RVon23
17:27# # - -Vienne : Lo Barrut jeudi à La Porcherie -> https://t.co/wisoWIdh9H
16:13Argenton-sur-Creuse : J - 4 pour le Festival Debussy -> https://t.co/g5JsxSw216
13:27RT : Pourquoi n'y a t il plus de fiche horaire au guichet de la gare de St Sébastien ?… https://t.co/37Gj8HSg8s
13:27RT : 74ème commémoration de la bataille du Mont-Gargan en hommage aux maquisards tombés en juillet 1944. https://t.co/rlwvHIdZEi
12:38RT : 74ème commémoration de la bataille du Mont-Gargan en hommage aux maquisards tombés en juillet 1944. https://t.co/rlwvHIdZEi
10:2274ème commémoration de la bataille du Mont-Gargan en hommage aux maquisards tombés en juillet 1944. https://t.co/rlwvHIdZEi

Un pôle d’imagerie contre la désertification médicale

Vendredi, l’inauguration du Pôle d’Imagerie Médicale, rue de la Sablière, a été à la hauteur des enjeux que se sont fixés le centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc et la commune d’Argenton.
élus et représentants* du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc ont inauguré ce dispositif qui vient compléter l’offre de soins offerte par la Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) mise en place en 2012.
Ce Pôle d’Imagerie Médicale (PMI) répond pleinement aux enjeux définis dans le projet professionnel de santé, développé par la municipalité d’Argenton et les professionnels de santé de la MSP, afin de rationaliser et pérenniser l’offre de soins. Le partenariat privilégié avec le centre hospitalier (CH) de Châteauroux est un atout majeur du succès de la structure. À l’avenir, il pourra être élargi aux différents hôpitaux de la région et aux cliniques privées des alentours du bassin de vie (nord-Creuse, sud et chef-lieu de l’Indre).
télétransmission avec Un PIM dernier CRI
Le pacte « territoire-santé », lancé en 2012 par la Ministre de la santé, vise à permettre aux personnels hospitaliers d’appuyer les structures ambulatoires. Dans ce contexte, le CH de Châteauroux assure, depuis mars 2013, des consultations avancées à la MSP d’Argenton et concrétise ainsi le souhait de la commune d’anticiper le risque de désertification médicale, d’assurer une meilleure accessibilité aux soins et d’améliorer le parcours de santé des patients pris en charge dans un territoire où la démographie médicale est en déficit.
Pour mieux répondre aux besoins de la population, les médecins de la MSP et la municipalité se sont rapprochés du centre hospitalier de Châteauroux pour mettre en place une salle d’imagerie médicale conventionnelle. Ce dispositif permet de compléter l’offre de soins, évitant ainsi le transport des patients vers Châteauroux. Pour rappel, le dernier cabinet de radiologie d’Argenton a fermé ses portes en 2010. Depuis, la quasi-totalité des patients était adressée aux plateaux d’imagerie médicale de Châteauroux.
Des images
interprétées à distance
La nouvelle salle de radiologie constitue aujourd’hui une annexe du service d’imagerie médicale du CH de Châteauroux. Le local, de 100 m², est contigu à la maison de santé. Le matériel est un appareillage type « capteur plan » assurant la réalisation de tous les examens radiologiques du thorax, de l’abdomen ou du squelette, de la traumatologie de patients en position debout ou couché (examens de routine et d’urgence). « Les images produites sont transférées instantanément à Châteauroux, via télétransmission, par le biais d’un logiciel déjà installé à la maison de santé dans le cadre des consultations avancées des spécialistes de l’hôpital. Les images sont interprétées par les médecins radiologues du centre hospitalier, en temps réel lorsqu’il s’agit d’urgences et sous 48 heures lorsqu’il s’agit d’un examen dit de routine » explique Valérie Descoux, cadre supérieur de santé lors de la visite des locaux.
329 495 € HT pour
répondre aux besoins
Le bâtiment a coûté 329 495 € hors taxes, financés à parts égales par l’État et la Région, dans le cadre d’un contrat de Plan État/Région. La commune a fait un emprunt de 164 755 € pour les 50 % restants. La maintenance du matériel et l’organisation de la radioprotection sont dévolues au service d’imagerie médicale du CH. Le fonctionnement de l’installation est assuré par trois manipulatrices d’électroradiologie du centre hospitalier, mises à disposition. Elles opèrent à tour de rôle, du lundi au vendredi.
Sophie Tymula

* Étaient présents Évelyne Poupet, directrice du CH, Gil Averous, maire de Châteauroux et président du Conseil de surveillance du CH de Châteauroux-Le Blanc, Frédérique Gerbaut, sénatrice de l’Indre, Sandrine Cotton, sous-préfète du Blanc, Annick Gombert, maire du Blanc et présidente du Conseil de surveillance de l’hôpital brennou, et Vincent Millan, maire d’Argenton.

Encadré :
Pourquoi un Pôle d’Imagerie Médicale à Argenton ?
Dans un contexte de baisse de la démographie médicale et de vieillissement de la population, la création du PIM a trois objectifs précis : la pérennisation d’une offre de soins de proximité permettant aux différents professionnels médicaux et paramédicaux d’accéder aux équipements pour l’imagerie (certains praticiens généralistes vont d’ailleurs débuter une formation en échographie en vue d’obtenir un DU) ; l’incitation à l’installation de jeunes médecins grâce à la présence d’équipements et à un partenariat développé avec le CH ; apporter aux patients une réponse adaptée. Enfin, ce PIM permet d’ores et déjà de limiter considérablement les déplacements engageant des frais médicaux annexes et de désengorger les urgences des hôpitaux de l’Indre. Ce projet mobilisateur, né de la grande qualité du dialogue et de la concertation de ces principaux acteurs, s'inscrit dans une démarche globale cohérente d'aménagement du territoire.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.