Le comité local du Souvenir Français s’est réuni

Comme chaque année, les membres adhérents du Souvenir français se sont retrouvés pour leur réunion annuelle.
En toute convivialité, les membres de l’antenne argentonnaise du Souvenir Français se sont réunis samedi dernier en assemblée générale pour dresser le bilan de l’année passée. Plusieurs présidents d'autres associations patriotique étaient présents pour l’occasion, une solidarité qui a mis du baume au cœur de chacun, d’autant plus qu’il est de plus en plus difficile de réunir une assemblée nombreuse. Beaucoup d'anciens disparaisent ou ne peuvent plus se déplacer. « C'est juste d’être solidaires pour que la mémoire de ceux qui sont morts pour la France ne soient pas oubliés » fait remarquer Dominique Moulin-Delomez, la présidente de la section.
Le Souvenir Français ayant pour mission le devoir de mémoire des soldats tombés au combat, les activités sont multiples tout au long de l’année. Chaque automne, au 1er novembre, le Souvenir Français fleurit les tombes individuelles et celles des carrés militaires des soldats morts pour la France. Pour Argenton et son canton, quarante-neuf tombes sont fleuries ainsi que trois monuments commémoratifs, ceux de 1870-1871, 1914-1918 et 1939-1945. En 2018, une tombe abandonnée va être restaurée. Cela a un coût et pour garantir également son fleurissement, le comité espère réunir un peu plus d'adhérents et de sympatisants. Une autre tombe est prévue en 2019.
Le compte rendu moral et le bilan  financier ont été présentés et acceptés. Les effectifs comptent deux nouveaux adhérents mais  déplorent deux décès. « Il faudrait que des plus jeunes rejoignent le Souvenir Français, regrette Domique Moulin-Delomez. Il nous faudrait un nouveau porte drapeau parce que jusqu’à maintenant, ce sont des anciens soldats et ceux-ci commencent à vieillir. Il faudrait assurer la relève. » Les membres du Souvenir Français sont présents aux cérémonies commémoratives du 19 mars 1962, du 8 mai, du 9 juin, du 18 juin, du 14 juillet, du 11 novembre. Ce n'est pas un grand investissement, juste une présence et Le Souvenir organise une cérémonie commémorative et un banquet départemental chaque année dans une ville différente.
Le Souvenir Français du Boischaut-Sud souhaite ouvrir plusieurs autres comités à éguzon, à Saint-Benoit-du-Sault et à Saint Gaultier.
Etaient présents lors de la réunion deux enfants, Edgar et Alice, descendants de soldats de la guerre 1914-1918. L’un de leurs arrière-arrière grands-pères a fait Les Ardennes et est mort au combat, et deux autres ont fait Salonique mais en sont revenus.
Contact Souvenir Français du comité d’Argenton et son canton : Dominique Moulin-Delomez, présidente. Tél 06 88 79 80 46.