Fil info
22:25Région : Pompadour : une action symbolique pour défendre la ligne Brive-Limoges par Saint-Yrieix -> https://t.co/AmirsJKJvA
21:53Corrèze : Le sage pays et les paysages de Cueco à voir à Sédières -> https://t.co/l0eVVh8gQT
21:17 indre indre indre indre (c'est le bruit de l'écho. lol)
19:44Dordogne : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/YDjJ4Vd2o5
19:43Saint-Aulaye : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/Nss7DfpubV
19:26RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4

Vincent Millan s’initie à la pâtisserie-chocolaterie à La Maison du Wladimir

Comme d’autres élus indriens, le maire s’est prêté au jeu d’ « Artisan d’un jour » afin de découvrir toutes les facettes de ce secteur, des contraintes aux multiples satisfactions.
Mardi dernier, le président de la communauté de communes et maire de la ville, s’est rendu au 16 rue Gambetta, à La Maison du Wladimir, chez Christiane et Thierry Bernard, sixième génération de pâtissiers-chocolatiers depuis 1871. Ce rendez-vous s’inscrit dans le cadre de la Semaine nationale de l’Artisanat. « Artisan d’un jour » est l’opération initiée par l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat et l’Union des entreprises de proximité, afin de mettre en lumière le secteur de l’artisanat, de manière ludique et originale. Comme d’autres élus indriens, Vincent Millan s’est initié au métier et au savoir-faire de l’artisan. Son choix a été dicté par la qualité ancestrale de la Maison, comme sa volonté à toujours former de jeunes apprentis.
L’élu au four et au moulin !
Guidé par le chef pâtissier, et en présence de Thierry Fruchet, président de la chambre de métiers et de l’artisanat de l’Indre (CMA), et entouré de deux apprentis pâtissiers, Vincent Millan a procédé, avec beaucoup d’intérêt et de sérieux, à l’élaboration de palets bretons et à la découpe du célèbre Wladimir, gâteau dont la marque déposée depuis 1936 traverse le temps et ravit les générations. Le sucre glace, rappelant les steppes enneigées de la Russie, recouvre une fine feuille de biscuit meringué aux amandes. La difficulté pour l’élu a été de procéder à une découpe nette et respectueuse du gâteau. Une règle est employée pour obtenir des parts calibrées de six centimètres de côté et le saupoudrage du sucre glace nécessite d’avoir la main légère. Un métier de précision et de passion.
C’est la première fois que l’atelier du pâtissier-chocolatier, ou « laboratoire » dans le jargon du métier, accueillait tant de monde. Ce fut l’occasion pour tous de constater les conditions dans lesquelles travaille l’artisan, visiblement en manque de place mais merveilleusement secondé par son épouse, qui connaît l’histoire de chacune des spécialités pâtissières, de la Croquette argentonnaise, en passant par le Caprice berrichon, sans oublier le Wladimir. Un dialogue s’est instauré au fil de la matinée entre les élus et l’artisan, qui a fait entendre sa voix. « Je suis inquiet pour l’avenir. Pas tant au niveau de mon métier, valorisé par les émissions de télévision, mais quant à la somme de travail que représente la gestion de l’entreprise. » Et l’élu de s’interroger  : « N’est-il pas possible d’externaliser une partie de cette charge ? » « Nous allons y être contraints. Ma femme est obligée de s’absenter régulièrement pour effectuer des démarches parfois complexes et je ne peux pas tenir la boutique et être à l’atelier. » Les élus ont été sensibles à ce constat.
Au cours de la dégustation des gâteaux réalisés à quatre mains, Thierry Bernard leur a fait part de son souhait de voir inscrit le Wladimir au Patrimoine culinaire de France. Gageons que ce souhait sera réalisé rapidement. Vincent Millan a accueilli ensuite les clients à la place de Christiane Bernard. Ambiance conviviale garantie. En attendant, Pâques est à notre porte et « Douceur Pascale », le dessert de Pâques des artisans pâtissiers de l’Indre, créé par Thierry Bernard lui-même, ravira les gourmands. Mousse allégée de chocolat noir 70 %, crémeux citron et chocolat au lait, biscuit chocolat et croustillant amande. Une poésie pour les papilles.
Sophie Tymula

La Maison du Wladimir, 16 rue Gambetta à Argenton-sur-Creuse.
Téléphone 09 70 35 67 78.
maisonwladimir@orange.fr
www.maisonwladimir.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.