Fil info
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Des collégiens confrontés au handicap

Du 4 au 8 février, dans le cadre de la semaine de sensibilisation au handicap, les élèves des six classes de niveau 4e du collège Rollinat à Argenton-sur-Creuse ont été sensibilisés à divers handicaps, soit un total de près de 170 collégiens.

Ces élèves ont été amenés à prendre conscience que la compréhension de l’autre avec ses différences permet de mieux communiquer, partager et accepter.
Ce projet a été porté par Caroline Prunet, professeur d’EPS, avec la bienveillante approbation de Catherine Papuchon, proviseur et principale de la cité scolaire Rollinat, et le soutien de ses collègues d’EPS, Fabien Monnier, Bertrand Mariaud, Alexandre Muller, et de deux professeurs-stagiaires, Alexandrine Macé et Mathis Rapail.
Au cours de cette semaine, 170 élèves ont participé à plusieurs ateliers de pratiques physiques en sport adapté, découvrant des sensations nouvelles, voire des difficultés les conduisant à s’interroger et à « se mettre à la place » des personnes en situation de handicap. Le handicap moteur a été appréhendé par le hand fauteuil et le handibasket. « La maîtrise du fauteuil roulant a été rapide et les élèves ont joué avec beaucoup d’enthousiasme », précise Caroline Prunet. Le volleyball assis et la boccia (lire ci-dessous) ont fait prendre conscience encore plus aux élèves de l’importance du vivre ensemble et de l’aide nécessaire et bienveillante de l’autre. La déficience visuelle a été abordée par de l’escalade les yeux bandés, du tir à la carabine laser et du torball, qui consiste à lancer un ballon pour inscrire un but. Chaque équipe dispose de trois tapis fixés au sol par des adhésifs pour ne pas bouger lors des matchs et placés de telle sorte que leur longueur soit parallèle à la ligne de but. Les largeurs externes de ceux-ci bordent les lignes de touche. Ces tapis permettent aux joueurs de se positionner en défense et de s’orienter avant les tirs en se repérant avec les mains ou les pieds sur les bordures de ces rectangles. Avec leurs masques opaques, les élèves ont compris toute la prouesse des sportifs mal et non-voyants.
Des cours d’un genre particulier
Des cours de mathématiques, technologie, français, langue vivante et histoire-géographie ont été diffusés en intégrant une lecture comme celle que font quotidiennement des élèves dyslexiques, daltoniens ou encore ceux atteints de dyscalculie.
Damien Beaujon, coordonnateur ETR handisport de la Région Centre-Val de Loire, a présenté pour chaque classe une conférence interactive sur le thème du handicap au quotidien et la place du sport. Les élèves ont été attentifs à ses explications concernant les modèles de fauteuils roulants existants pour les types de sports pratiqués et leurs spécificités. La présentation des orthèses et des nouvelles technologies dans le remplacement des membres amputés a impressionné l’auditoire.
Dans une autre salle, Larissa Leserteur, conseillère principale d’éducation du collège Rollinat et auteur d’un mémoire M2 MEEF Encadrement éducatif de l’université de Poitiers, animait un débat autour de l’autisme Asperger. Au cours de ces échanges, les élèves ont pu livrer leurs impressions. « Je pense qu’il ne faut pas mettre à l’écart ces personnes et c’est intéressant de connaître ce syndrome », a exprimé Abbie. La semaine s’est achevée par la course « ELA : mets tes baskets et bats la maladie » organisée par la classe de 5e C (classe ayant fait la dictée ELA). ELA est une association de parents et de patients qui unissent leurs efforts contre les leucodystrophies. Depuis 1994, l’association invite tous les établissements scolaires, du primaire jusqu’à l’enseignement supérieur, à se mobiliser en faveur de cette lutte. L’objectif est de faire des jeunes participants les ambassadeurs du message de sensibilisation auprès de leur entourage. À chaque édition, un auteur de renom rédige un texte inédit dédié au combat des enfants d’ELA contre la maladie. Ce texte fait ensuite l’objet d’une dictée, le même jour dans toute la France. Lue par un enseignant, cette dictée n’est pas tant un concours d’orthographe qu’un moment d’échanges sur la solidarité, le respect, le handicap.
Cette semaine de sensibilisation au handicap aura permis à 170 élèves de devenir des ambassadeurs du handicap.