Fil info
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Le comité de défense de la gare suspend ses actions « stop train »

Vendredi ce sont plus de 130 personnes réunies pour arrêter le train de nuit en direction de Limoges. Ce sixième stop train fait suite à la rencontre de trois membres du comité de défense de la gare et d’élus (Nicolas Forissier, Vincent Millan, Vanick Berberian et Gérard Nicaud) avec le Préfet Philizot et la DGITM (Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer). Quelques minutes avant l’arrêt du train, les membres du bureau ont rappelé les points importants de ce combat mené depuis le mois de mars 2018 et les avancées obtenues grâce à la mobilisation de tous, des adhérents, du Département, des sénateurs, de la Région Centre Val de Loire, des élus des 45 communes et CDC qui ont voté la motion, et en particulier celle du député Nicolas Forissier, du président l’AMRF, Vanik Berberian et de Vincent Millan, maire d’Argenton : le rétablissement de la desserte du 3685 au départ de Paris à 19 h 40 sera effectif à partir du 20 mai, le rétablissement de la desserte de 11 h par le train de 8 h 29 au départ de Paris, indispensable pour gagner Limoges avant midi, sera réexaminé, la desserte 3674 du soir pour regagner Paris est toujours refusée alors qu’a été obtenu que soit acté le principe d’un aller-retour quotidien Paris-Argenton en Intercités sans correspondance, dans les deux sens. Ce dernier point est important car le comité a confirmation que les grilles seront retravaillées en intégrant ce paramètre. En l’absence de Martine Irzenski, présidente, les membres du bureau ont salué celle qui a travaillé sans relâche, avec énergie, détermination et rigueur.
Le comité au bout de ses peines ?
La reconnaissance du principe d’un aller-retour quotidien dans les deux sens est une victoire significative. Les membres du comité se posent dorénavant la question de la conduite à adopter pour la suite. Ils restent mobilisés et extrêmement vigilants jusqu’à la mise en œuvre effective des promesses accordées à la réunion du 21 février. Néanmoins, en raison des avancées obtenues, les actions stop train seront suspendues jusqu’à la prochaine réunion avec le Préfet Philizot, fin avril. Le stop train du 2 mars est donc annulé. Lors de l’assemblée générale du comité, samedi 6 avril à 11 h salle Charles Brillaud, lecture sera faite du courrier que le Préfet s'est engagé à adresser en accompagnement des documents techniques sur l'avancée des deux autres revendications sur lesquelles le comité ne cèdera rien : le train de 8 h 29 au départ de Paris et le train du soir au départ d'Argenton vers 18 h ou 19 h.
 Suivant la teneur de ce courrier, il sera décidé collégialement du maintien de la suspension des stop trains ou de leur reprise. Est à l’étude la possibilité de déposer une requête devant le défenseur des droits, ainsi qu'une autre auprès du CESER, Conseil Économique Social Environnemental Régional. Enfin, le comité, à travers la défense de la gare d’Argenton, contribue à un mouvement citoyen plus vaste pour la préservation des services publics et envisage de participer à une action d'envergure de tous les défenseurs des services publics de l'Indre.

Nike Shox TLX 0018