Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal

Le rétablissement de l’Intercité sera fêté

Lundi 20 mai à 21 h 15, le comité de défense de la gare d’Argenton-sur-Creuse invite les usagers et la population à fêter le premier rétablissement de desserte.
Le président de la République, lors de son intervention à Gargilesse le 14 février, avait annoncé ce rétablissement à dater du 20 mai. Au programme, bonne humeur, musique et pot d’accueil pour les heureux voyageurs et pour les personnes mobilisées. « La mobilisation citoyenne paie, fêtons cela! Néanmoins, nous avons besoin du soutien de tous, car le combat est loin d'être terminé et se durcit. Si nous voulons gagner des dessertes Intercités et TER dans notre gare, nous devons multiplier nos démarches », rappelle Martine Irzenski, présidente du comité de défense.
Rendez-vous préfectoral repoussé
Le rendez-vous du 9 mai avec le préfet Philizot a été annulé car le rapport attendu sur l'étude des dessertes demandées en gare d'Argenton ne lui était pas parvenu. Ce rendez-vous est reporté au jeudi 6 juin à 16 h, avenue de Ségur. Les membres du comité de défense engagent les élus à se mobiliser pour cette réunion qu’ils espèrent décisive, afin de réaffirmer d'une même voix et dans la pluralité, la nécessité absolue du rétablissement des arrêts des trains Intercités, lesquels permettraient, comme par le passé, de faire dans la journée un aller-retour dans chaque sens. « En cette période où le gouvernement est à la recherche de preuves sur la sincérité de ses engagements écologiques et sociaux, ainsi que sur sa volonté de ne pas négliger les “territoires”, nous pensons, en maintenant notre mobilisation, pouvoir obtenir des résultats », précise la présidente. Lors de la précédente réunion, le 21 février, quatre élus accompagnaient le comité de défense : Nicolas Forissier, Vincent Millan, Vanik Berberian et Gérard Nicaud.
Un dossier au nouveau préfet de Nouvelle Aquitaine (préfet Buccio), en charge de la ligne POLT, a été envoyé le 3 mai dernier. Pour rappel, invité à une réunion de concertation le 16 juillet 2018 à Limoges par le préfet Lallement, le comité de défense avait exprimé ses demandes concernant le rétablissement des dessertes des trains Intercités afin de revenir à ce qui existait jusqu'en juillet 2017. « Nous avons expliqué à maintes reprises que les dessertes des gares intermédiaires par les trains TET sont des remèdes aux fractures sociales des territoires et sont indispensables à la survie du sud de l'Indre. Les correspondances, lorsqu’elles fonctionnent, rallongent les temps de parcours, provoquent une rupture et des incertitudes dans le déroulement du trajet. Ces rétablissements (peu chronophages et peu nombreux au vu de la vingtaine de trains Intercités qui passent par Argenton chaque jour) permettraient un juste équilibre entre la demande légitime de temps de parcours réduit entre les métropoles régionales et une desserte plus fine des territoires », a indiqué Martine Irzenski. Elle précise également que les « stop-train » seront remis à l’ordre du jour si le comité de défense n’obtient pas satisfaction sur les deux dessertes, celle du matin et celle du soir en gare d’Argenton, permettant ces allers et retours Argenton/Paris sans correspondance et dans les deux sens, dans la journée.
La prochaine réunion publique du comité de défense aura lieu vendredi 7 juin à 18 h, salle Charles Brillaud.
Sophie Tymula

L’adhésion au comité peut se faire par envoi d’un chèque (cotisation libre à partir de 2 €), à l’ordre du Comité de défense de la gare d’Argenton-sur-Creuse, et à l’adresse suivante :
Comité de défense de la Gare d’Argenton-sur-Creuse Mairie d’Argenton-sur-Creuse, 69, rue Auclert Descottes 36200 Argenton-sur-Creuse
Vous pouvez déposer votre adhésion directement en mairie d’Argenton. N’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées et si possible une adresse émail pour être régulièrement informé.