Fil info
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1

L’AIDAD, association en péril

L’Association intercommunale d’aide à domicile (AIDAD), présidée par Francette Fauconnier, a tenu son assemblée générale mardi 10 septembre à 18 h. Le bilan est sombre.
Étaient présents Vincent Millan, maire d’Argenton-sur-Creuse, ainsi que d’autres élus du Pêchereau, du Pont-Chrétien-Chabenet et de Tendu et des employeurs ayant fait le déplacement.
Après avoir rappelé l’objet de l’AIDAD, gérée par un conseil d’administration constitué de bénévoles et de deux secrétaires, Sabrina Jousse et Anne Gibard, qui a remplacé Josette Coelho à la suite de son départ en retraite, la présidente a dressé un bilan mitigé de l’année écoulée : « Le groupe s’investit tout au long de l’année auprès des employeurs, anciens ou nouveaux, afin de cibler leurs besoins et leur proposer le salarié qui correspondra le mieux à leurs attentes. Notre objectif étant depuis toujours la satisfaction et l’épanouissement des aidés et de leurs intervenants », a précisé la présidente avant de noter que, comme toutes les associations d’aide à domicile, l’AIDAD rencontre les pires difficultés pour trouver du personnel compétent afin de faire face aux nouvelles demandes et pourvoir au remplacement des absences pour congés et maladie, malgré les séances de recrutement (« job dating ») organisées par Pôle emploi et les recherches personnelles de chacun des membres.
Le rayon d’action de l’association est situé principalement dans la communauté de communes Éguzon-Argenton-Vallée de la Creuse, mais aussi dans quelques communes environnantes.
Des tarifs inférieurs
Par son statut d’association de bénévoles, l’AIDAD propose des tarifs inférieurs à d’autres structures associatives du même type ou par rapport aux établissements spécialisés, solutions souvent très onéreuses pour les petites retraites. « Nos services vont du ménage au repassage en passant par l’aide à la personne, toilette, préparation des repas, courses, transports accompagnés et autres suivant les besoins », rappelle la présidente, ajoutant que l’AIDAD peut également intervenir chez des personnes valides qui souhaiteraient se libérer de certaines tâches (ménage, repassage, petit jardinage, garde d’enfant, etc.). Elle se charge également de toutes les démarches administratives (rédaction des contrats de travail, établissement des bulletins de salaires, gestion des congés payés, remplacements, avance des salaires, déclarations à l’Urssaf, demandes d’aides auprès des mutuelles, caisses de retraites...).
38 200 heures
effectuées
« Nous faisons face aux mêmes difficultés de gestion et d’obligations concernant la législation en vigueur, de plus en plus exigeante, que les associations ayant une structure plus professionnalisée (direction, responsable RH...) », précise Francette Fauconnier, alors que l’AIDAD ne bénéficie d’aucune subvention et que les charges sont en constante augmentation, « d’où notre inquiétude quant à la pérennité de notre association ».
Quelques chiffres concernant les heures effectuées en 2018 : 38 200 heures facturées contre 37 036 en 2017 ; 141 employeurs en moyenne contre 123 en 2017 ; 73 employés en moyenne contre 70 en 2017. L’AIDAD a réussi à maintenir son activité malgré la perte d’employeurs qui exigeaient des interventions avec de nombreux passages dans la journée.
L’espoir d’une décharge de la partie mandataire de l’ASMAD n’a pas été effective. « Par suite de l’arrêt de l’activité mandataire de l’ASMAD, nous pensions que nous aurions bénéficié d’une grosse partie de ces heures (500 environ) comme ils nous l’avaient laissé entendre. Hélas, quatre employeurs se sont adressés à notre association et nous venons de perdre un employeur qui représentait plus de 100 heures d’intervention mensuelle », informe avec dépit la présidente. « C’est toute la difficulté de maintenir une activité mandataire au milieu des autres dispositifs », a ajouté Vincent Millan, qui réfléchit à une solution.
38 463 € de déficit
« Avec un déficit de 38 463 € au 31 décembre 2018, nous sommes voués à disparaître », a conclu Yves Gentillet dans son rapport financier, tout en remerciant Josette Coelho, qui continue bénévolement à co-animer des réunions de coordination gérontologique.
L’adhésion de l’association à la FEPEM (Fédération des particuliers employeurs) permet de faire émerger des solutions innovantes pour les personnes âgées, fragilisées ou en situation de handicap ou pour les particuliers employeurs. Elle travaille sur la mise en œuvre complexe du prélèvement de l’impôt à la source, reporté au 1er janvier 2020. De leur côté, les salariés suivent des formations dispensées par des organismes professionnels. C’est ainsi que dix salariées ont bénéficié de la formation « Préparation du Certificat acteur prévention secours ». Ces formations permettent d’élargir leurs compétences et leurs connaissances et participent à la reconnaissance de leur profession. Un rendez-vous a été pris avec Vincent Millan pour discuter de l’avenir de l’association.
Sophie Tymula
AIDAD, Hôtel des services sociaux du lundi au vendredi de 8 h à 12 h. Tél. 02 54 24 08 07 ; courriel : aidad.argenton@orange.fr

Le bureau
Composition du bureau après renouvèlement du tiers sortant
Présidente : Francette Fauconnier
Vice-Présidente : Josette Sigal
Secrétaire : Marie-France Bonnet
Trésorière : Martine Terme
Trésorier adjoint : Yves Gentillet