Fil info
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS
20:07Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
20:00Périgueux : Création d'un pôle public d'éradication de l'amiante : réponse mi-novembre -> https://t.co/hcBH2MHFAu
19:52Argenton-sur-Creuse : Faune 36, un centre de soins pour animaux sauvages inédit dans l’Indre -> https://t.co/y22p4lm018
19:51Issoudun : Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI -> https://t.co/qmHCRoSlZx
19:43Châteauroux : « Châteauroux Demain » apporte sa contribution à l’enquête sur le PLUi -> https://t.co/AIVABN6Var
19:41Châteauroux : Glyphosate : 58 plaintes déposées -> https://t.co/0EMi2INYYx
18:10RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:08RT : Le 17 octobre 1961, quelques mois avant la fin de la fin de la guerre d'Algérie, des centaines d’Algériens étaient… https://t.co/pH58p21gvX
18:07RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:06RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
18:06RT : Tulle : "Privée du métier que j'aime" -> https://t.co/y8PBvprmtA
18:06RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:59RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:56RT : 🇫🇷 Ce matin, lancement du au lycée Les Vaseix : une première en ! 👉 Promouvoir et déve… https://t.co/VFAwGbPmio
16:57Marsac-sur-l'Isle : Votre BA, c’est fin novembre -> https://t.co/1zVpEqDlVo
16:51Le 1er ministre Édouard Philippe aurait-il finalement renvoyé une note à ses ministres sur les règles en période él… https://t.co/t72BDN0tM6
16:14Sarlat-la-Canéda : Des recherches plastiques en lien avec le compagnonnage -> https://t.co/WrLc9hCHHp
15:39Boulazac : Sécuriser les abords de l’école -> https://t.co/L0K0agLsgH
13:40Beynat : Des châtaignes plein le cabas ! -> https://t.co/pNUj02sCAW
08:17RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
08:17RT : Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:35# # - -Vienne : Demain, c’est la Frairie : yes ! -> https://t.co/xR4NRe7Beo
07:33# # - -Vienne : "Au bord du rêve", une œuvre très originale -> https://t.co/0AcNK0wU7v
07:30# # - -Vienne : «Now», l’événement qui veut rendre l’économie plus «funky» -> https://t.co/Mo1R1d1Wh3
07:27Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:24Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ

Des appels de convivialité inédits dans l’Indre

Samedi 14 septembre est une date historique pour l’association Delta-Revie Indre et la municipalité d’Argenton-sur-Creuse. Dans le cadre du forum des associations, une convention de partenariat pour la mise en œuvre d’appels de convivialité, dans une action globale de lutte et de prévention contre l’isolement, a été signée par Vincent Millan, maire d’Argenton-sur-Creuse, Annick Mouret, vice-présidente du CCAS et Françoise Chérid, présidente de Delta-Revie Indre.
Un service supplémentaire aux personnes âgées
Le CCAS de la ville d’Argenton-sur-Creuse met en place différentes actions en direction des personnes âgées dans le cadre de la lutte contre l’isolement social (foyer des anciens, repas, visites de courtoisie, surveillance sanitaire dans le cadre du plan canicule...). L’association Delta-Revie Indre, créée en 1976 au Blanc puis les années suivantes à Argenton, Saint-Gaultier, Belâbre, Tournon et Éguzon, est pionnière en relationnel social et possède une expertise en matière de téléalarme et d’assistance aux personnes âgées à domicile. Ces deux entités ont décidé d’associer leur savoir-faire afin d’apporter un service supplémentaire aux aînés argentonnais qui le souhaitent. Ce service est gratuit et repose sur des ressources déjà existantes. « À la suite des plans canicule mis en œuvre depuis 2003 et au repérage des personnes âgées les plus vulnérables, un registre canicule est mis à jour tous les ans par le CCAS en lien avec les partenaires institutionnels. Des visites de courtoisie sont organisées et mises en œuvre par une équipe de bénévoles du CCAS pendant la période de canicule. Pour ce nouveau projet, nous nous sommes appuyés sur le registre des personnes inscrites pour le plan canicule et nous allons recruter un service civique » a précisé Annick Mouret. Aujourd’hui, le nombre de personnes de plus de 70 ans vivant à Argenton est de 1 030, inscrites sur les listes électorales. Beaucoup de ces personnes sont autonomes et n’auront pas besoin de ce service.
Créer du lien social
L’objectif de ce partenariat est multiple : assurer une veille sanitaire tout au long de l’année à partir du registre canicule, en repérant les personnes fragiles et en complément des autres dispositifs (CCAS, SSIAD, AIDAD, ASMAD...), prévenir et lutter contre l’isolement, créer du lien social, apporter des menus services par l’agent municipal et la personne que le CCAS recrutera en service civique. Delta Revie Indre met à disposition de ce service un personnel qualifié à l’écoute, ainsi qu’une centrale téléphonique permettant la mise en place d’appels de convivialité en fonction des demandes et des besoins de chaque personne. Une traçabilité de l’action (nombre d’appels donnés, réponses apportées) sera effectuée et un bilan sera produit chaque année. Tenu au secret professionnel, Delta Revie Indre s’engage à ne pas divulguer le contenu des appels. « L’action est limitée au territoire d’Argenton-sur-Creuse, la fusion des trois communes n’ayant pas eu lieu. Elle se distingue du cœur de métier de Delta Revie Indre, qui développe un service rémunéré de téléassistance à domicile », a rappelé Annick Mouret.
Qu’est-ce qu’un appel de convivialité ?
Cet appel utilise la centrale téléphonique de Delta-Revie Indre, située à Cluis. Il permet de prendre des nouvelles en fonction de la situation de la personne. La durée de l’appel est variable et prend en compte les souhaits de la personne appelée. L’agent d’accueil salarié de Delta-Revie Indre a reçu une formation à l’écoute bienveillante au centre d’appels Cassiopéa de Périgueux. « Les appels sont traités par trois salariées de l’association. Avec 500 adhérents et 12 bénévoles, Delta-Revie Indre s’étend à tout le département », a conclu la présidente, ravie de ce partenariat.
Sophie Tymula

Renseignements au CCAS
69, rue Auclert Descottes
36200 Argenton-sur-Creuse
02 54 24 65 24 ou Delta-Revie Indre,
02 54 06 95 47 ou 02 54 37 19 00 ;
deltarevie.argenton@orange.fr