Fil info
13:09Anzême : un appel aux dons lancé Après l’incendie qui a ravagé ce dimanche 28 mai le restaurant « la taverne... https://t.co/RXoZaRTzrx
09:25Dans notre édition aujourd'hui : - GM&S Industry : Après deux semaines de lutte intense les salariés ont repris... https://t.co/rHVtDd0Ul5
09:20Région - Après deux semaines de lutte intense les salariés ont repris le travail https://t.co/Yzw1nkn3YG
09:10Région - Après deux semaines de lutte intense les salariés ont repris le travail https://t.co/cDOwBLIynJ
22:54La une du Mardi 30 Mai 2017 https://t.co/uwNX5zgTb4
19:17Indre - Chapitre Nature : clap de fin ! https://t.co/2mWgqY7EAz
18:58Indre - Pleins feux sur le festival Darc https://t.co/Kiu6RvprRt
18:16Bessines-sur-Gartempe - Un beau succès pour les avant-premières des jeunes «Acte Un» https://t.co/lJK0b1KUa0
18:14Saint-Yrieix-la-Perche - Une journée consacrée à la prévention de l’obésité https://t.co/DJ03qs0426
18:13Les Démons de Guéret ont organisé pour la 5e édition la randonnée VTT du même nom en ce week-end de l’Ascension.... https://t.co/EJKeT1otRP
18:12Creuse - "Plein les yeux, plein les jambes" pour les 400 vététistes https://t.co/gA58LwigM2
18:11Dordogne - 18 mois de prison ferme pour violences conjugales https://t.co/7B3LBRaCdS
18:04Dordogne - Des revendications qui font du bruit https://t.co/aRkVOWB0eT
18:01Région - Huit trafiquants de pots catalytiques interpellés https://t.co/7URpPbhvjG
17:55L’ancienne école Jean-Macé d’Aubusson a été transformée en ateliers pour artistes et artisans, les Ateliers sur... https://t.co/z3nmbrTvkX
17:53Aubusson - Les peintres des Ateliers sur Cour se montrent https://t.co/TgV6yViVjq
16:45Le Tranger - Un espace Mis et Thiennot inauguré https://t.co/KtVW3YIOf6
16:38Argenton-sur-Creuse - L’ADAEC en sommeil, faute de bénévoles responsables https://t.co/qbUfNMk7zV
15:52Egletons - Les militaires de l'Ecole de Gendarmerie de Tulle s'entraînent pour le défilé du 14 juillet à Paris https://t.co/7axMnUdU0S

Une pétition contre la fermeture de l'agence Caisse d'Epargne

Banques

Des citoyens et usagers de la Caisse d’Epargne du secteur d’Arnac-Pompadour s’opposent à la fermeture de leur agence et font circuler une pétition.

En février dernier, le groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne) a annoncé la fermeture de 400 agences bancaires en France. L’objectif est de réaliser 750 millions d’euros d’économie d’ici  à 2020 en restructurant le réseau de proximité et en misant sur les ventes à distance et le numérique. En Limousin, ce sont dix agences Caisse d’Epargne qui sont impactées par cette décision dont trois en Corrèze : Seilhac, Tulle (agence du Trech) et Arnac-Pompadour. La Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin (CEPAL) justifie cette mesure par une baisse de la fréquentation. Les clients trouveront donc portes closes en juin prochain.
Dans le secteur de Pompadour, la pilule passe mal auprès des usagers. Ces derniers ont décidé de se regrouper au sein d’un collectif citoyen et de défendre «un service de proximité» en faisant circuler une pétition. «Nous avons été prévenus d’abord par voie de presse que notre agence fermait le 9 juin. La semaine dernière, un courrier nous a informés que les comptes étaient transférés à Objat. On nous indique aussi que les transactions vers d'autres distributeurs hors groupe BPCE seront gratuites pendant un an, de quoi nous encourager à aller vers la concurrence», commente Hervé Ribes, membre du collectif. «Les élus ont aussi été mis devant le fait accompli. L’agence de Pompadour-Saint-Sornin est rentable puisqu’elle gère plus de 3.000 portefeuilles», ajoute-t-il. La banque encourage les usagers à opter pour les services en ligne. «En zone rurale cela n’a pas de sens car nous sommes mal équipés et nous avons de nombreuses zones blanches».  Le collectif s’inquiète aussi de l’avenir du personnel. La «pétition contre la fermeture programmée de l’agence Caisse d’Epargne de Pompadour au 10 juin 2017» est disponible dans les commerces à Pompadour, Beyssac et Saint-Sornin-Lavolps.
Le week-end dernier, une opération a été menée à la sortie d’un centre commercial. Entre 200 et 250 signatures ont été collectées à cette occasion. La pétition sera déposée début mai auprès de l’agence concernée afin qu’elle soit transférée à la direction. Les usagers demandent a minima le maintien du distributeur automatique pour effectuer les opérations courantes.

Photo google street view

Commentaires

je trouve que cette pétition est tout à fait justifier et j'espère qu'ils auront gain de cause

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.