Fil info
19:10Bergerac : Frédéric Delmarès reconnu coupable de braconnage | L'Echo https://t.co/7GuJzDFn1i via
18:57Indre : L’état-major Louis Pinton inauguré par les pompiers [Diaporama] -> https://t.co/zGf1NvDKiq
18:38Dordogne : Nouveaux remous aux Ateliers -> https://t.co/FJBdvxus9y
18:37Dordogne : Des peines de prison ferme contre les braqueurs du Sporting -> https://t.co/A19WlhD1oe
18:35Dordogne : TER : les inquiétudes sur le devenir de la ligne Périgueux-Agen perdurent -> https://t.co/WVqlNlbTAJ
18:33Dordogne : Fabien Galthié et les méthodes du rubgy appliquées à l’entreprise -> https://t.co/t93jPYUSDs
18:14Le Magny : 100 000 euros l'an prochain contre la mucoviscidose -> https://t.co/AQ5naLQu92
18:09Châteauroux : Un hommage au peuple syrien -> https://t.co/iTTApKlS6T
16:58Dordogne : C’est midi toute la journée en Périgord Noir -> https://t.co/WqqJVRnpSo
16:57Eguzon-Chantôme : La fête de la châtaigne ne manquera pas de piquants -> https://t.co/5R7YF3XSvH
15:57 samedi 27 octobre manif à la gare de et sont en grand pér… https://t.co/B7cmkDxNVR

Une 7e édition à bride abattue

Solidarité

Alors que le comité départemental va fêter ses soixante ans, la septième édition de son Relais pour la vie se déroulera du 30 juin au 1er juillet dans le haras de Pompadour.  Une grand messe sportive et festives pour lutter ensemble contre le cancer et lever les tabous liés à cette maladie.

Après Tulle l’an dernier, c’est la Cité du cheval qui accueillera l’un des moments phare du comité de la Corrèze de la ligue contre le cancer.
«Du 30 juin 16 heures au 1er juillet 16 heures, la Ligue met le cap sur Pompadour dans un cadre hors pair» a annoncé hier, Jean Viellefond,  président du Comité départemental de la ligue contre le cancer.
Le Relais pour la vie, événement mondial et septième du nom en Corrèze «n’est pas un événement comme les autres» estime le président surtout dans cet écrin qu’est le haras de Pompadour.  

Objectif : 30.000 euros

L’an dernier la «manifestation sportive et festive» avait permis de récolter 21.300 euros. Cette  année, fort de son partenariat avec la ville de Pompadour et le haras national, le Comité départemental nourrit des objectifs ambitieux pour atteindre la barre des 30.000 euros, somme qui sera entièrement dédié à un projet de recherche sur le cancer du sein.
Mais avant de prendre le départ de cette aventure au long cours, le président insiste sur un point. «Ce relais n’est pas une compétition. Cet  événement est un rassemblement intergénérationnel autour d’une même cause avec une mobilisation de l’ensemble de la société : les malades atteints de cancer et leurs proches, le public, les sportifs, les entreprises et le milieu associatif».
Car ce relais, qu’il soit couru ou marché, s’effectue avant tout en  équipe pour tenir la distance et relever un même défi : «celui de lutter ensemble contre la maladie».
L’idée de cette édition accueillie dans l’enceinte même du haras était de «mettre une touche de cheval assez forte» précise son directeur, Olivier Legouis. Les parcours concoctés pour les relayeurs emprunteront tant les écuries que les jardins du site autour de la cour d’honneur.
Aussi, le traditionnel tour des «survivants» (malades en traitement ou en rémission) ouvrant la course  sera accompagné d’un cavalier. Autre temps fort de la manifestation, la cérémonie des lumières, émouvant hommage aux disparus prévu à la tombée de la nuit, sera suivie d’une retraite aux flambeaux à cheval dans le haras et dans les rues de Pompadour.
Enfin, dernier moment clé de ces 24 heures, une calèche se joindra à la cérémonie de clôture lors de laquelle tous les participants se réuniront pour effectuer ensemble un dernier tour de piste.
Car au-delà du relais à proprement parlé le relais pour la vie c’est aussi des festivités gratuites non stop avec un grand nombre de stands, des concerts, du théâtre, et des spectacles de danse. Un aspect festif  et convivial que défend bec et ongles le président du Comité de la Corrèze.
«L’objectif est aussi de changer le regard sur le cancer. Car cette maladie est encore considérée par beaucoup comme tabou. Cette manifestation est faite pour soutenir ceux qui luttent contre la maladie mais aussi donner de l’espoir aux gens. Car le cancer est aussi une maladie qui se soigne de mieux en mieux» indique Jean Viellefond. Le concept né aux Etat-Unis il y a 25 ans fait d’ailleurs aujourd’hui florès en France. «Il existait 9 relais pour la vie jusqu’ici en France. Cette année, il y en aura 15 ou 16».
Aussi pour incarner la version corrézienne de ce relais, l’événement aura deux parrains cette année. L’un poète, chevalier des Arts et des Lettres et, entre autres, organisateur du festival Découvrir à Concèze, Matthias Vincenot et l’autre, l’escrimeur handisport champion du monde par équipe ayant des attaches à Pompadour en la personne de Damien Tokaltian.

MATHIEU ANDREAU

Inscriptions
Une participation de 5 € est demandée aux marcheurs et coureurs pour prendre le départ. Ils peuvent d’ores-et-déjà s’inscrire sur le site www.relaispourlavie.net. La manifestation sera aussi l’occasion de collecter des dons.

Commentaires

30 juin et 1er juillet une date à retenir