Fil info
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal
00:31[Europe] Homologues danois reçus par l'école hôtelière du Périgord ! 👉 https://t.co/byHmj6wWCM

Avec Tolkien, Noël se pare de ses plus belles couleurs

Cité de la Tapisserie

Une tombée de métier ne se fait jamais sans émotion. La dernière de la Cité de la Tapisserie d’Aubusson n’a pas dérogé à la règle. Mais entre la fierté et l’impatience, la joie avait des relents d’enfance chez ceux qui ont découvert la Lettre au Père Noël 1926 (Christmas 1926) de JR Tolkien vendredi dernier ...
Il faut dire que cette quatrième tapisserie de la série des quatorze Tolkien en préparation à la Cité est éblouissante, tant par son thème féerique et - une fois n’est pas coutume - très joyeux que par ses couleurs flamboyantes.  En effet, ce Christmas 1926 est beaucoup plus coloré que les autres tapisseries de la série Tolkien, avec un contraste des couleurs étonnant.
Le rouge, très affirmé, sur une aurore boréale sortant de terre, insuffle de la magie à la scène...
C’est sur un carton de Delphine Mangeret que les trois lissiers des ateliers Guillot - Patrick et Marie Guillot, assistés de Nathalie Mouveroux - ont travaillé pendant trois mois en digiporté sur laine pure de la filature Terrade, teintées par Thierry Roger. A quelques jours de Noël, le dévoilement de cette nouvelle pièce ne pouvait tomber plus juste. Trois tentures sur les lettres au Père Noël verront le jour à Aubusson.
Après un triptyque au cœur de l’univers de la terre du milieu, cette quatrième tapisserie  raconte une toute autre histoire, inspirée de la vie personnelle du célèbre auteur américain. « En 1920, John [le fils ainé de JR Tolkien, ndlr] a reçu une lettre inattendue signée du père-noël. C’est le début d’une tradition familiale qui a duré plus de vingt ans. Chaque année, cette correspondance du Père Noël raconte son quotidien et ses mésaventures, surtout celles de son premier assistant, l’ours polaire Karhu », raconte la présidente du Conseil départemental Valérie Simonet.
D’une dimension plus modeste (214 x 280 cm), cette tapisserie au tissage plus fin se veut aussi plus intimiste. Elle permet de découvrir une autre facette de l’auteur, au travers de ses histoires pour les enfants. Cette tapisserie fera partie de l’exposition sur Tolkien à la BNF (Bibliothèque nationale de France) à Paris en 2019, « des miliers de personnes découvriront les tapisseries d’Aubusson », se réjouit le sénateur Jean-Jacques Lozach. D’ici là, elle est visible à la Cité de la Tapisserie jusqu’à la fin de l’année.