Fil info
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...
20:56 Décidément, entre départs de feu et incendies… C dans : https://t.co/3CUnCABuli https://t.co/9F2oTrL7Ui
20:51La Roche-Chalais : Les 300 m2 sont carbonisés… mais pourquoi ? -> https://t.co/28Xo4JP9HB
20:43Naves : Une rentrée tous azimuts à cheval et sans plastiques ! -> https://t.co/eJ3RJpWX2j
20:32 Avec 2 amis, 1 jeune de en ressuscite les "montres 24 h", qui perm… https://t.co/U2wk0eLS2J
19:24Vézac : Pour le respect des décisions de justice -> https://t.co/lsGusagRaP
19:22Périgueux : La gendarmerie sort de ses murs -> https://t.co/mAPf3VJYBN
19:19Périgueux : La Résistance vue par la jeunesse -> https://t.co/TToaYljkup
19:10Périgueux : Les pompiers de l’extrême sont de simples citoyens -> https://t.co/U6jBWZrcnZ
19:08Périgueux : Financer les retraites par l’égalité salariale -> https://t.co/NLQFbjLKvT
19:05Périgueux : La représentativité en question -> https://t.co/xgTh25PuPc
18:52# # - -Vienne : Bisbilles entre le Département et Limoges Métropole, Des problèmes de financement à la clé p… https://t.co/Fxb3E7qxED
18:52Argenton-sur-Creuse : Le dernier « Stop train » estival a encore mobilisé -> https://t.co/00rb0XyscZ
18:48Gournay : Des déchets que l’on ne peut ignorer et qui doivent diminuer -> https://t.co/vAC7n5YyvC
18:46Châteauroux : Une école de guitare a ouvert -> https://t.co/v59BejC83A
18:44Valençay : Énergies renouvelables : des exemples concrets présentés à E. Wargon -> https://t.co/9nhO3ozr5W
18:20# # - -Vienne : Salaires, retraite, service publics, logement...Mardi, c’est la rue qui va parler : -> https://t.co/ya2DvOZchk
18:14# # - -Vienne : L’aide à domicile, enjeu de société -> https://t.co/IpiecRne7d
18:10# # - -Vienne : Après les discours, la région doit agir -> https://t.co/bhp5AZoFFt
18:09Bergerac : Municipales : PS et EELV franchissent la marche libérale -> https://t.co/BhPA18pN3U
18:02# # - -Vienne : Théâtre de la Passerelle, une saison pour «s’aimer à tort et à travers» -> https://t.co/RNmc0QDgAS
16:01Périgueux : Crèche nouvelle, cuisine externe ? -> https://t.co/jINEBQhAk9
15:56 Martin Lesage, promo Marie Curie à l’ENA, fera sa 1ere sortie terrain à à . Ms les 1è… https://t.co/kLseehDc0Z
15:47France : Le nouveau secrétaire général s'appelle Martin Lesage -> https://t.co/PWZrYwU7Wh
15:46samedi, journée internationale de la Paix, on marche pour le climat et la biodiversité : déclaration à retrouver da… https://t.co/DzFfJi7SE9
15:29Brantôme : Ils ont ressuscité la montre 24h -> https://t.co/JJ90fSgMDl
15:15Boulazac : Le sport véhicule des valeurs importantes -> https://t.co/W3P1A4GeiT
15:14Périgueux : L’artère de tous les déplacements doux à l’honneur -> https://t.co/NzOFF6aong

Quand vient la nuit...

Nuit blanche

Un rêve de gosse, un brin d’inhabituel, un soupçon d’excitation et d’interdit et la certitude que tout est possible... Passer une nuit blanche dans un lieu qui n’a pas été fait pour. La scène nationale d’Aubusson célèbre le grand banquet de la vie dans la nuit du 15 au 16 mars : on mangera, on boira, on dormira, on picorera, on dansera, on chantera, on jouera, on expérimentera et on fera même trempette... comme s’il n’y avait pas de lendemain. Ou justement, parce qu’il y en a un, et qu’il reste à inventer.
Des horaires indicatifs, un programme à la louche, histoire de goûter à tout. La scène nationale prône, comme à son habitude la curiosité, et, pour cette nuit-là, aussi, la philosophie de la spontanéité. La nuit blanche d’ailleurs, n’était pas un projet présent dans la programmation... « C’est quelque chose qui s’est rajouté et qui fait suite à un séminaire tenu avec une quinzaine de compagnies de théâtre autour de la réflexion de ce que peut être un équipement comme le nôtre au XXIe siècle », retrace le directeur de la scène nationale, Gérard Bono. « Alors nous mettons en action ce qu’on sait faire. » (1)
Un événement polymorphe, composé d’activités qui se chevauchent, qui se juxtaposent et qui se répondent... ou pas. Un catalogue animé. Très animé par un paquet de compagnies, d’artistes et d’associations... et aussi par tous ceux qui désirent amener leur grain de sel.  Parce que si cette nuit-là il n’est pas dit que tous les chats soient gris, en revanche, c’est une nuit où l’on veut gommer ces barrières qui n’ont pas forcément lieu d’être. Les spectateurs se feront interprètes, les élèves dirigeront et il n’y aura plus ni artistes, ni spectateurs, ni producteurs... Juste des participants. Juste des êtres humains et le plaisir de la rencontre. « On ne vit pas seul. On est interconnectés et interdépendants », résume le directeur.
D’où l’organisation en début de nuit, d’un grand débat avec les participants... « Parce qu’on fait partie d’un ecosystème, alors on va se retrouver avec des gens qui pratiquent un autre métier et parler de la place de la culture et du service public de la culture en milieu rural, et on fera remonter un certain nombre de choses. La culture ne figure pas dans les thèmes du grand débat, alors on réinjecte ces questions. »
Dernière précision, Nuit blanche à la scène nationale d’Aubusson n’est pas un festival... mais ce que Gérard Bono qualifie sobrement d’événement. « On vient manger, boire, discuter, participer, c’est un moment un peu inhabituel qui aura lieu une fois. Après peut-être qu’il sera reproduit... ou qu’il ne le sera jamais. » À peine en restera-t-il le témoignage de quelques photos et vidéos qui auront échoué à saisir la magie de l’instant, un souvenir destiné à s’effilocher, comme un rêve... ou à se fendre comme une graine.

(1) Un événement qui s’inscrit aussi dans l’effet scènes de l’association des scènes nationales qui, du 16 février au 16 mars, souhaite mettre en lumière les missions que les scènes nationales mènent tout au long de l’année.

Aperçu de quelques rendez-vous
17h30 à 19h : atelier découverte danse de l’association libre cours.
19h : inauguration de la nuit blanche
19h30: atelier théâtre pour adultes animé par les élèves du lycée Jamot
20h : lecture pour les enfants à la médiathèque
20h 4’44, le temps d’un spectacle...
21h : le grand débat
22h : But what about... -John Cage- en continu
22h30 : Corps étrangers#2 - groupe de stagiaires
23h : Cie Bak’in Gado (contes et musique d’Abidjan) proposé par la Métive
23h30 : le grand bain musical - piscine
Minuit : dégustation de la soupe fondatrice
0h30 : cours d’astronomie +21h30 et 23h
0h30 : La nuit du musée - par les élèves du lycée Jamot
1h30 : Une utopie venue d’ailleurs - Amine Boussa
8h : réveil en douceur  
9h : petit-déjeuner
Et peut-être aussi à partir de 18h : le manifeston, un atelier d’architecture, des interviews, des pastilles sonores polar, de l’écriture en direct, un atelier sérigraphie, une dame pipi, un babyfoot, un penchieur, une chauv-souris, des expositions, la fabrication de la soupe une web-radio, etc.
Et aussi de la vente de casse-croûtes de producteurs locaux, de la bière et limonade, de la vente de vins naturels...
Venez avec vos sacs de couchages et vos couvertures, n’oubliez pas vos maillots de bain, votre curiosité et vos envies.
Entrée libre et gratuite, à toute heure. Renseignements au 05.55.83.09.09.

Nike Resurrect the Air Vortex From 1985