Fil info
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0

Les salariés de la laiterie de Montagne durcissent le mouvement

Une vingtaine de salariés de la laiterie de Montagne à Auzances se sont mis en grève depuis mardi minuit pour avoir des réponses à leurs questions notamment sur l’avenir du site (voir l'inquiétude des salariés dans notre édition d’hier). Quatre nouveaux les ont rejoints hier matin mais la situation n’a pas l’air de s’arranger. Après une réunion mardi soir avec les élus, Valérie Simonet, conseillère générale, Pierre Desarménien, président de la communauté de communes et Françoise Simon, maire d’Auzances, le délégué du personnel, Jean-Yves Gaillard ainsi que des salariés qui a duré jusqu’à 19h30, un entretien téléphonique a été pris avec le P-DG de Terra Lacta*, propriétaire du site, José Pano. Jean-Yves Gaillard est sorti au milieu de la réunion. «Le P-DG reste hermétique à toutes négociations», avoue-t-il.

Lors de cet entretien hier après-midi, le délégué du personnel a appris que le site d’Auzances est bien prévu au budget 2015. A priori, il n’y aurait donc pas de fermeture l’an prochain. La projection hebdomadaire de production serait de 800 000 litres par semaine, équivalente à  celle de l’année en cours. «Mais en terme de lisibilité de l’entreprise, si le volume n’est pas réalisé, le directeur pourrait intervenir et n’exclut pas une fermeture au premier trimestre 2015», relate Jean-Yves Gaillard qui note que les salariés ont eu le nez fin. Si la situation ne serait pas alarmante pour le P-DG du groupe, elle est «très préoccupante» pour les salariés. Dans le contexte actuel, les CDD en fin de contrat seraient bel et bien supprimés et pour les autres, l’avenir est flou. Le délégué du personnel n’a même pas abordé les salaires, ce qui compte avant tout c’est la pérennité des emplois. Quant à la mutuelle, pour le directeur ce n’est pas la même convention collective que sur l’usine de Theix (Auvergne) donc les salariés doivent se contenter de ce qu’ils ont obtenu dernièrement. «Pour lui, les négociations sont terminées», résume Jean-Yves Gaillard qui lui a demandé aussi quand est-ce qu’il comptait venir sur le site. «Il faut prendre vos responsabilités et vous en tirerez les conséquences», voilà la réponse qu’il aurait eue. Les élus ont continué à discuter avec le P-DG et ont proposé d’avancer la rencontre initialement prévue lundi à aujourd’hui en leur présence et celle de tous les salariés, grévistes et non grévistes. Les élus ont indiqué qu’ils se portaient garants pour pas qu’il y ait  de débordement. La rencontre devrait se tenir ce matin dans un lieu neutre. Hier soir, ils étaient en attente de la réponse. 

Pour Valérie Simonet, conseillère générale du canton, le P-DG doit rappeler le contexte général. «On essaie d’être en position de médiation, confie-t-elle avant d’ajouter : les salariés ont le souci de leur entreprise. Nous sommes à leurs côtés, ceux de leur famille et du territoire». 

Sur le site auzançais, les salariés grévistes ont haussé le ton. Ils ont décidé d’empêcher l’accès à l’usine et la sortie de la direction avec des palettes. «C’est pour commencer !» avertit Jean-Yves Gaillard. 

* La direction des ressources humaines a été contactée à plusieurs reprises, sans réussite. 

jordan shoes for sale outlet Shoes