Fil info
20:08La mort de Poupou... Un choc. On le croyait immortel... Grâce à , j'avais pu recueillir de nombreux témoi… https://t.co/DXXy23JzAW
13:39 Dans les années 60, Poulidor alors qu'il faisait le tour de France, a tenu une chr… https://t.co/NVmEigVJQu
13:28Une photo qui aurait passé dans l' si... L', , le va de deuil en deuil... S… https://t.co/AK8PrMSdXj
10:37Mercredi, Alain s’est levé un quart d’heure avant minuit. Comme d’habitude. Il a claqué quelques bises à… https://t.co/KQgcm8Sc1I

Un mur entier pour ouvrir le regard sur le dessin

Fresque

Offrir aux enfants un autre regard sur ce qu’ils dessinent et expriment, par la perception au dessin à échelle monumentale : tel est l’objectif de la résidence d’artistes de Sismikazot à Auzances qui se déroule du 14 au 26 mai à Auzances.
Ce projet est inclus dans le programme d’université rurale du paysage portée par le Pays Combrailles en Marche depuis un an. Différents temps d’animations ont été mis en place sur le territoire. Cette résidence d’artistes se fait en collaboration avec la mairie, l’école et l’accueil de loisirs. « On a choisi le thème de l’expression, et en particulier à grande échelle, c’est quelque chose dont on n’a pas l’habitude au quotidien et qui apporte un autre regard », explique Soline Bouveaux, prestataire coordinatrice du projet.
Les deux artistes de Sismikazot ont pour habitude de travailler sur des grands espaces, « pas moins de 60 m² », assure Soline, et ont montré un intérêt tout particulier à travailler avec les enfants. Présents sur le territoire pendant deux semaines, ils vont consacrer leur première semaine à l’école et à l’accueil de loisirs pour transmettre aux enfants ce qu’est une fresque géante, comment la construire, et surtout quel message elle peut faire passer.
« Ils vont évoquer le choix du dessin, des couleurs, la réflexion sur le motif mais surtout beaucoup parler du ressenti et des émotions », présente Soline. La deuxième semaine, les artistes vont s’atteler à la réalisation d’une fresque géante dans le centre-bourg d’Auzances. « Les enfants vont pouvoir venir tous les jours pour voir la réalisation de ce qu’ils auront réfléchi la première semaine ».
Car c’est grâce aux échanges avec les enfants et les habitants de la commune que la fresque se fera, « l’intérêt pour les artistes et de rencontrer du monde et de définir le motif à plusieurs, c’est une démarche participative », se satisfait Soline.
Ainsi, deux ateliers ouverts à tous sont proposés. Le jeudi 17 mai à 19 heures à la salle de la mairie, les artistes vont expliquer les quatre premiers jours passés avec les enfants, leur façon de travailler, et rencontrer la population pour les informer presque à mi-parcours. Le samedi 26 mai à 11 heures sur la place de la mairie, un temps de célébration des réalisations des écoliers en présence des enfants, enseignants et parents sera proposé, sous la forme d’une balade dans le centre-bourg pour arriver jusqu’à la fresque.
 

jordan retro 11 mens purple