Fil info
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg
10:15MAIRE DE CULAN EN COLERE : depuis une semaine le bureau de poste est fermé, cette situation risque de perdurer… https://t.co/3goxhKCdWH
10:13Guéret : RPG, la radio en plein développement | L'Echo https://t.co/kicpJST4fG via
09:07Cublac : Contre la venue du FN: «Se rassembler autour de projets» | L'Echo https://t.co/hxXDU4c5Bj via
09:00RT : Gros bordel sur . Intercité 3604 supprimé et 3614 50 mn retard. Motif. Panne train de nuit
23:13France : PCF : à la recherche des voies de l’unité -> https://t.co/28ZMfG4B7X

Suppression de poste : le ras le bol des habitants !

Il n'y a pas eu une seule journée de la semaine, ici ou là, où l'on ait manifesté contre les suppressions de poste.
Samedi, parents d'élèves, habitants, élus, enseignants exprimaient leur grand désarroi. Ils étaient au rond-point de la D975, déployant leur banderole et arrêtant les automobilistes pour les alerter et leur faire signer une pétition. Car, tout comme un certain nombre d'Indriens, ils apprenaient que le RPI Obterre, Martizay et Azay-Le-Ferron était lui aussi menacé de fermeture de poste. « En 15 ans, on a perdu 9 postes. Nous n'avons plus que deux écoles sur trois communes. Il faut que l'hémorragie s'arrête. Actuellement, 115 élèves sont présents. À la rentrée, nous en comptabilisons 105 plus 11 en très petite section, ce qui fait 116. » explique une maman, en colère. « Et, nous aussi, en milieu rural, nos enfants ont des difficultés » complète une autre. « Un poste en moins, ce sont des classes sur trois niveaux, avec un impact négatif sur des familles qui choisissent l'enseignement privé » renchérit une troisième.
Ce samedi matin, inlassablement, les parents expliquaient la raison de leur mobilisation à des conducteurs majoritairement solidaires de leur action.
De quoi leur mettre un peu de baume au coeur en attendant la date fatidique du 13 février, où la liste  définitive des postes supprimés sera publiée.