Fil info
18:54Châteauroux : «Qu’on nous redonne des bras !» -> https://t.co/lAulfkh4fd
18:52Indre : 128 bébés décédés à la Martinerie retrouvent un nom -> https://t.co/QlDqPdl95C
17:19 y sera sur le stand arvmc : Les américains à chateauroux 1951-1967 de Mascle https://t.co/WM7iND8iBY

Yves Aumaître fête ses 40 ans de maire

Anniversaire

À l’issue de la dernière séance du conseil municipal d’Azerables, le maire Yves Aumaître invitait l’assemblée à partager le verre de l’amitié pour fêter ses bientôt 70 ans, deux jours plus tard, le 14 juillet.
Le premier magistrat de la commune est né le jour de la fête Nationale, symbole fort de l’unité politique de la France, inscrit dans la 1ère fête commémorative du 14 juillet 1789,  la Fête de la Fédération le 14 juillet 1790. Cette séance anniversaire était un événement amical, sans plus. Sauf que ses conseillers et le personnel communal avaient décidé de faire plus, car en 2017, l’élu drablézien pouvait aussi célébrer ses 40 ans de mandat de maire, 46 ans de mandat tout court. En effet il fut élu conseiller municipal en 1971 au sein de la municipalité de Jean Ronzier, instituteur à la retraite.
Yves Aumaître ne s’attendait sans doute pas à voir tout ce monde, les conjoints ou épouses des conseillers et du personnel étaient présents, ainsi que d’anciens secrétaires de mairie. Maurice Jallet, trop fatigué, n’avait pas pu se déplacer ; par contre, Véronique Blanchet, aujourd’hui secrétaire générale à la mairie de Dun-le-Palestel avait fait le déplacement. Cette cérémonie amicale a été ouverte par Gérard Chaput, son premier adjoint qui a rappelé cette carrière au service de la commune : «nous avons voulu profité de ce moment amical pour fêter un autre anniversaire, celui de tes 40 ans de mandat, sans compter que tu as fait tes classes, comme on disait à l’armée,  dès 1971, six ans conseiller municipal...» Il évoque alors la difficulté de la tâche, et la vigueur comme l’intelligence qu’il a su manifester en l’accomplissant... évoquant d’ailleurs l’ordre du jour de cette dernière séance : «dès qu’un problème est réglé, un autre se pointe déjà.». Il rappelle quelques chiffres, la septième mandature et seulement 37 conseillers donc 5 adjoints «c’est un petit score, mais c’est la preuve que tu as su faire les bons choix au bon moment.»
Côté personnel communal, en 40 ans, il a recensé 25 employés et commente : «c’est très peu et c’est sans doute la preuve que le personnel a aimé travailler avec toi».
Il insiste aussi sur la part du secrétariat de mairie, où le choix à un tel poste est très important pour le bon fonctionnement de la collectivité ; seulement trois personnes ont assuré ce poste, c’est dire la fidélité : il cite Maurice Jallet, qui a assuré le service durant dix ans et en profite pour excuser son absence en raison de son état de santé, puis Véronique Blanchet durant 14 ans, de 1987 à 2001, et enfin depuis 2001, Stéphanie Montels.
Ce discours a été suivi de la remise de cadeaux offerts par les élus et le personnel ; le premier, un jeu de boules de pétanque gravées à ses initiales et le second à partager avec Yvette son épouse «qui mérite la médaille de la bravoure et de la patience échelon or» avait ajouté l’élu Bernard Parot : il s’agit de trois nuitées dans un gîte au Puy du Fou, avec un accès au spectacle, mais ce ne sera que pour 2018 car tout est complet pour cet été.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.