Fil info
23:35La une du Jeudi 27 Juillet 2017 https://t.co/lriYQ630fb
09:16Dans notre édition d'aujourd'hui : - Haute-Vienne : Pour l'AVEC, la grève se termine mais la lutte continue -... https://t.co/0z3rkIdMPm

Deux équipes au coude à coude

Ce soir les hommes de Claude Bergeaud auront un duel déterminant dans le derby qui les opposent à leurs voisins de Poitiers. Une place importante au classement général est en jeu entre les deux candidats aux play-offs.

Alors que les deux formations sont toutes deux à l'équilibre, onze victoires pour onze défaites, les Boulazacois se doivent de prendre le meilleur sur leurs voisins pour tenter de rentrer durablement dans le groupe des prétendants aux qualifications.
Les hommes de Claude Bergeaud qui ont démontré qu'ils étaient capables de défendre correctement face aux meilleures attaques du championnat, ont aussi démontré qu'ils avaient aussi encore beaucoup travailler pour régler de petits soucis de groupe. La venue des deux joueurs majeurs en poste 5 et en poste 2 devaient normalement mettre les Périgourdins en position de force. Les premières rencontres ont démontré que toutes les difficultés n'étaient pas encore résolues, bien au contraire.
Le coach Boulazacois doit encore faire travailler son effectif pour que la mayonnaise puisse prendre convenablement, et surtout durablement. Il y a maintenant un poste 5, Thomas Gibson, qui fait un travail époustouflant dans la raquette et ceci même face aux meilleurs poste 5 de la Pro-B. Il a résisté à Joe Burton face à Roanne alors qu'il venait d'arriver en Dordogne. Anthony Roberson blessé, Chamberlain Ogushi est venu mettre ses compétences au service des Boulazacois. Amenant le danger dans le camps adverse par ses qualités dans le secteur extérieur, Ogushi est un atout supérieur pour cette formation. Les qualités de Chamberlain Ogushi sont peut-être même supérieures à celles que pouvait amener au sein de cette équipe Anthony Roberson.
Pourtant et malgré tout, les hommes de Claude Bergeaud passent à coté de leur rencontre comme si un petit grain de sable venait gripper les rouages de cette superbe armada. Les Périgourdins se sont fait bousculer par Saint-Chamond qui était bon dernier du championnat. Ils se sont fait manger dans tout les secteurs du jeu. Ils n'ont même pas réussi à prendre une seule fois le pas sur cette formation de Saint-Chamond qui semblait en vouloir plus qu'eux.
Face à Poitiers, les Boulazacois avaient pris l'ascendant 95-82 lors de la treizième journée. De l'eau est passée sous le pont depuis et les Poitevins se sont aguerris. Ils sont en confiance avec deux victoires consécutives, la première face à Nantes sur le parquet de l'Hermine 75-78, la deuxième face à Aix-Maurienne 85-82 sur le parquet Poitevin de Saint-Eloy. Ce sera la deuxième rencontre à domicile pour Poitiers qui sera soutenu par ses supporters.
Les Périgourdins devront faire preuve de rigueur dans les systèmes défensifs proposés par Claude Bergeaud pour pouvoir mettre un terme à la série de victoires poitevines.
Pascal PETIT (CLP)

Ce soir à 20 heures
Poitiers
Mcwhorter, Garbin, Reed, Joseph, Guillard, Léonard, Var, Greer, Doumbouya, Fall.

Boulazac
Sanchez, Zianveni, Roberson, Williams, Tanghe, Clerc, Kerckhof, Pellin, Salmon, T-J Sapp, Gaudout, Gauthier Gibson, Ogushi.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.