Fil info
18:31RT : de grâce donnez nous le numéro SIRET de La Souterraine Industrie » cette société n’est pas inscrite au registre de commerce !
09:50RT : Présents à l'AG de l'association des maires de la Creuse https://t.co/2xs6doyhte

Boulazac doit gagner !

PRO B (match décalé) : Bergerac - Blois

Les hommes de Claude Bergeaud vont ouvrir une série de trois matchs consécutifs dans une période relativement courte. Alors que l'effectif périgourdin est en manque de deux de ses joueurs majeurs, il est obligé de tirer sur les rotations pour pouvoir résister à l'un des concurrents les plus difficiles à manœuvrer dans ce championnat de France de Pro-B.
Blois est un club nouvellement promu qui a su trouver assez rapidement sa place dans cette compétition. Les Blésois sont classés cinquième de ce championnat juste devant les Périgourdins. Battu sévèrement lors de la douzième journée 91-64 par cette jeune équipe de Blois, les hommes de Claude Bergeaud devront battre leurs adversaires avec un point average supérieur de 27 points pour prendre le pas sur cet adversaire qui tente de se placer dans les quatre meilleures places du championnat de France afin de garder l'avantage du terrain lors des play-offs.

L’esprit d’équipe
Autant dire mission impossible pour ces Boulazacois qui, même en jouant au Palio, ne devraient pas réussir, sans avoir dans leurs rangs, un effectif au complet. Même si ils arrivent à prendre le dessus face à des formations qui occupent la partie supérieure du classement, ils ne s'imposent pas de façon franche mais seulement au finish, dans le money-time, comme face au Havre ou Aix-Marienne lors de la dernière rencontre.
Les Boulazacois peuvent prendre Blois sur le parquet du Palio mais ce sera  très certainement avec un point average inférieur et avec un système défensif parfait. Avec une défense de zone bien établie, ils devront jouer dans un esprit d'équipe et faire preuve de cohésion pour résister aux attaques blésoises.
Les Périgourdins ont un avantage par rapport au match aller. Tout d'abord, l'arrivée du nouveau coach boulazacois a totalement modifié l'état d'esprit de la formation périgourdine. Claude Bergeaud a également amené une palette supplémentaire de systèmes de jeu que ne possédait pas Antoine Michon. Il fait plus confiance à ses joueurs et son expérience lui permet de compenser les éventuelles défaillances individuelles que peuvent rencontrer certains d'entre eux. Claude Bergeaud sait prendre des risques et il n'a pas hésité à mettre sur le parquet un jeune joueur de N3 pour donner de la rotation à son effectif.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.