Fil info
23:19International : Ankara viole la frontière syrienne pour régler ses comptes avec les Kurdes -> https://t.co/KQluZ1iKlP
23:06RT : Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
22:45France : La «revenante» écrouée -> https://t.co/OW0uApC6s5
22:44France : Paul Bocuse, superstar de la cuisine française, s’en est allé paisiblement -> https://t.co/NdwP8sl59y
22:42International : Au moins 18 morts dans un attentat dans un hôtel de Kaboul -> https://t.co/t5RkPm1Bj3
22:21Rugby : Le CAB valide son ticket sur une folle journée tout bonus -> https://t.co/wmHLyfdVVX
22:18Basket : Ouf! On peut enfin souffler... -> https://t.co/t96olh0cWZ
21:46 🎥 Mardi 23 janvier à 20h15 🎬 Presentation du film MAKALA avec la présence du réalisateur… https://t.co/U9LFkUQfYk
20:46Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/P8ARFCM6kN
19:54Dordogne : Le PCF à la reconquête en 2018 -> https://t.co/SxpIVJVKsw
19:52Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
19:23Sarlat-la-Canéda : Visite de l’ambassadeur de Chine -> https://t.co/7pNTSkya1h
19:19Chancelade : Un temps de réflexion sur les rythmes scolaires -> https://t.co/cfDfqhdNhN
19:09RT : Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:09RT : ⚠️Département de la maintenu en Inondation sur le tronçon Vézère aval. Les autres cours d… https://t.co/rBCqBbG7TW
19:06Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:05Indre : Les étudiants de l’IUT s’impliquent dans la vie locale -> https://t.co/70fAI3IS6b
18:48Châteauroux : Travaux d’élagage annuels : les arbres se refont une beauté -> https://t.co/GtdFyKRPY2
18:26Indre : La rechute des Poinçonnoises -> https://t.co/Sj4xgnokYX
17:47Un surveillant pénitentiaire de la petite maison d’arrêt de Guéret a reçu un coup de point au visage de la part... https://t.co/jgOFj7wTqN
17:44Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/XrJOWJqlvx
17:34# # - -Vienne : Accélérateur de jeunes pousses -> https://t.co/by66UmLEow
17:23Région : être simplement libre de choisir -> https://t.co/D3tCR4DWTy
17:18# # - -Vienne : «Ce que nous allons semer» -> https://t.co/cwbeUK4lJ9
16:18# # - -Brice-sur-Vienne : Entre ombres et lumières -> https://t.co/1VWJEob8P3
16:09# # - -Vienne : Remise des prix des villages fleuris -> https://t.co/hOebK7gljo
16:05# # - : La commune:hier, aujourd’hui et demain... -> https://t.co/pKZ6FNbOVi
15:20Bergerac : Le vœu d’une « ville volontaire, intelligente et solidaire » -> https://t.co/He8HImfY4N
13:27RT : Extrait bulletin vigicrues Vézère aval : les précipitations ont été importantes les niveaux d'eau sont importants c… https://t.co/nM9PjCrKfd
13:27RT : Parents, enseignants, élus... rassemblement mercredi 24 janv. à 13h30 devant la cité administrative https://t.co/nfwbCrRoxw
12:33Parents, enseignants, élus... rassemblement mercredi 24 janv. à 13h30 devant la cité administrative https://t.co/nfwbCrRoxw
11:05 Ce n'est pas un préjugé mais pour éviter toute mauvaise interprétation et commentaires en tous genres… https://t.co/tUv6pmwiR4
11:03 ce qui a accru mon sentiment qu'il s'agissait d'un tweet satirique c'est que vous ayez cru nécessaire d… https://t.co/TqyxwjR0Cs
10:57 Pardon mais un tel événement est très rare à Guéret, qui est une petite maison d'arrêt... Nous évoqui… https://t.co/s0wGTGTOrI
10:53 "Événement RARE et GRAVE" j'ai cru à une blague quand on connaît les conditions déplorables (salariés &… https://t.co/Kx7Qr7xxMi
10:44 pourquoi demandez-vous si nous sommes un vrai journal ?
09:27😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂 c'est un vrai journal ? https://t.co/LUOV64k1kE

Ces Bleus sont-ils taillés pour aller loin?

Euro-2017

Quatre raisons d'en douter et deux d'y croire avant le huitième de finale contre l'Allemagne,demain à Istanbul.

Ils ne jouent pas ensemble
Les Bleus ont eu une fâcheuse tendance à chercher la solution par des actions individuelles. Dès le lendemain du premier match, perdu contre la Finlande (84-86), le sélectionneur Vincent Collet regrettait des prises d'initiative intempestives à l'origine d'une cascade de pertes de ballons (23 en un match). Le constat était approchant après la défaite contre la Slovénie (78-95) dans le dernier match de poule mercredi. « On monte parfois en puissance mais on ne le fait pas collectivement. »

Ils sont trop irréguliers
Les Bleus n'arrivent pas à maintenir la pression pendant 40 minutes, surtout en défense. C'était criant dès le premier match contre la Finlande, perdu malgré une avance de 8 points à 2 minutes de la fin. Cela s'est reproduit contre la Pologne (78-75) et la Slovénie. En oubliant la promenade contre l'Islande (115-79), les Bleus n'ont fait qu'un match plein, contre la Grèce (95-87). Individuellement, c'est la même chose. Même les leaders ont du mal à être présents à chaque match, à l'image du meneur Thomas Heurtel (23 points contre la Pologne, 4 le lendemain contre la Slovénie) et d'Evan Fournier (22,5 points de moyenne sur les deux premiers matchs, 7,5 sur les deux derniers). « En faisant ce qu'on fait depuis le début du tournoi, on ne peut pas prétendre aller beaucoup plus haut », a prévenu l'entraîneur.

Ils sont trop friables en défense
Difficile d'espérer accrocher une médaille en encaissant 81,5 points de moyenne par match (hors prolongation). Privée de Rudy Gobert et de Nicolas Batum, cette équipe de France n'a pas de vrai spécialiste de la défense, à part Axel Toupane, l'un des moins expérimentés du groupe. Les trous d'air sont trop nombreux.
Mercredi, le compteur affichait déjà 17 points pour les Slovènes après cinq minutes. Collet n'a cessé de le répéter: un plus gros effort défensif est la condition indispensable à la réussite.

L'Espagne est sur leur route
Selon toute probabilité et s'ils passent l'obstacle allemand demain, les Français vont retrouver leurs grands amis espagnols dès les quarts de finale. Ce serait le septième choc entre voisins en sept ans et le bilan de la période est de deux victoires et quatre défaites. Les Bleus ont perdu les deux derniers matchs en quarts de finale des jeux Olympiques de Rio et en demi-finales de l'Euro-2015 à Lille.

Mais le potentiel est là
« Les joueurs sont bons », répète Vincent Collet, qui possède une panoplie de talents offensifs rarement égalée en équipe de France. Avec des extérieurs adroits (Evan Fournier, Thomas Heurtel, Nando De Colo, Edwin Jackson) et des intérieurs tournés vers l'offensive (Kevin Séraphin, Joffrey Lauvergne), la France marque beaucoup de points et fait souvent le spectacle. Si les shooteurs prennent feu, n'importe quel rival peut trembler.

Et ce n'était qu'un premier tour
« On arrive dans les matchs couperets et on sait que beaucoup de choses sont possibles même quand on n'a pas bien joué auparavant », rappelle Collet, qui parle d'expérience. Au Mondial-2014, ses joueurs avaient fini sur la troisième marche du podium en perdant deux matchs sur les cinq du premier tour.
 En revanche à l'Euro, ils n'ont jamais eu de médaille avec un bilan aussi mitigé à mi-parcours (1 défaite en 2013 avant de décrocher l'or, aucune en 2011 et 2015 avant de gagner respectivement l'argent et le bronze).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.