Fil info
22:44International : Gênes : derniers espoirs pour trouver des survivants -> https://t.co/X0fRad7Swd
22:40International : Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme -> https://t.co/9Vv7h9uXiF
20:47 Bravo à la Fondation. On ne sait plus quoi… https://t.co/BMEuydKenx
19:58Neuvic : Le revenu des producteurs en débat -> https://t.co/JTLNaLugAJ
19:41Atur : En mémoire des martyrs de la brigade Alsace-Lorraine -> https://t.co/wHO9v114e1
19:36Bassillac : La mémoire d’André Debet honorée -> https://t.co/Z1clq7lB5D
18:35Indre : [intégral] Rendez-vous nocturne avec les professionnels du Bien-être -> https://t.co/FVuEzFTWr6
18:33Indre : Il raconte le stage vu de l’intérieur -> https://t.co/IUd4PG9Zb4
12:35 Bravo aux personnes qui ont su expliquer e… https://t.co/9tuDJI9CfA
12:00 cérémonies du 15 août. Nathalie Marcillac interpréte le Chant des Partisans https://t.co/MXjx7zpgmt
11:34 cérémonies du 15 août défilé avec l'harmonie Sainte Cécile https://t.co/1OFVeU0BuU
11:25Un nouvel article sur le chantier d'Eymet 😃 Merci ! https://t.co/15uxHbgEFG(p%C3%A9rigueux/LEcho-Dord… https://t.co/TSlKHuIGbD

Les «ogres» seront attendus

BASKET - EUROCUP (TOP 16) : Limoges CSP - Unics Kazan

Kazan, présenté comme « les intouchables » a eu très peur, sur son terrain face à une ASVEL qui, bien que très complète, n'écrase pas le championnat hexagonal.

Le silence devra, ce soir être transformé en fureur. C'est ce que les représentants du conseil d'administration ont dit, à trois passes de ballon d'un cercueil qui avait étrangement toute sa place dans une halle dédiée aux mélanges des sueurs, des angoisses, des craintes, des peurs.
De ce samedi 6 janvier à ce mardi 9 du même mois, d'un public patient, tendu par l'émotion, de ces hommes qui avaient un temps ou un autre revêtu le même maillot (du moins celui du même club), toutes autorités politiques et sportives confondues avec l'élégance du déplacement d'un ministre, ultime hommage,  on attendra un public féroce qui voudra que les larmes se sèchent d'un coup, d'un seul, un peu comme si l'hiver ne pouvait pénétrer dans la halle de basket la plus célèbre de France et si connue  et crainte à travers l'Europe.
Jamar's back !
La phalange russe est l'inverse des jeunes pousses de Belgrade. Seuls trois joueurs ont  moins 25 ans ou moins. Dessous, ce n'est pas immense (un seul trois joueur à plus de  2,05 m), mais surtout, des « cadors » dans une équipe qui, si elle s'est prise les pieds dans le tapis face à l'ASVEmL pour la première rencontre des 1/16es (défaite 88/84 après prolongation) est arrivée à ce niveau sans réellement de problèmes.
Ce n'est pas face au Levallois de début de saison (victoires 76/68 et 67/77), même si les Parisiens viennent de s'imposer en championnat... devant l'ASVEL, qu'il faut chercher les forces russes. Lors de la première partie de l'Eurocup, seules trois défaites (2 face à Istanbul, 1 à Zagreb) mais surtout la démonstration d'une équipe à plusieurs tiroirs.
Lors de la défaite face à l'ASVEL (où la défense rhodanienne a été très haute), les Russes n'ont pas été adroits (39 % à 2 pts, 47 à 3 et 90... mais 29/32, sur la ligne de réparation), la marque a été répartie.
15 pts pour l'Espagnol Colom (à 3/5 à 3 pts) et Lasme (tous dessous) ; 14 pour Ponkrashov (plus 11 passes...) et 11 pour Ejim et Andusic (ce dernier à 3/4 à 3 pts. L'hyper puissant congolais Lasme, qui a essayé tous les parquets « haut de gamme » d'Europe a contré par quatre fois... autrement dire l'approche du cercle est complexe. Il faut dire que l'ASVEL s'est appuyé sur un Roberson impessable... de loin.
Mais surtout, Jamar Smith, qui avait laissé de belles ardoises sous le maillot du CSP a été un peu limité (9 pts). Lors de la saison du deuxième titre « période Forte », en 2015, Jamar Smith, pistolero hyper rapide avait tourné à 13,5 pts par rencontre... et il y avait de la concurrence. L'année suivante... il a été vainqueur de l'Eurocup sous le maillot de Malaga. C'est dire si le bonhomme est toujours dans le meilleur des basket.
Kazan, c'est donc complet, rugueux et le banc est très bien exploité par le coach. Au CSP, une fois revêtu le maillot du joueur, de remettre de la lumière. Pour la première levée des 1/16e, il a été difficile de parler basket mais jusqu'à la 18e mn le CSP était bien dans le match. Après...
Alors ce soir, il va falloir retrouver l'art de la passe, de la défense, de l'apport du ballon aux grands pour provoquer des fautes (attention, les coéquipiers de Smith sont de grands spécialistes de ce pan du jeu) et puis se libérer. Beaublanc l'attend, pour chasser le spleen et retrouver le rôle essentiel du CSP dans cette salle mythique : prendre du plaisir, en donner... et gagner.

Ce soir 20h 30
Limoges CSP
Meneurs : Danny Gibson, 1,78 m ; Benjamin Delage, 1,83 m ; Dru Joyce, 1,82 m.
Arrières-ailiers : Kenny Hayes, 1,86 m ; William Howard, 2,02 m ; Axel Bouteille, 2 m ; Tim Eboh, 1,97 m.
Intérieurs : Thimotée Bazille, 2,02 m ; Brian Conklin, 2,01 m ; Mouhammadou Jaiteh, 2,08 m ; Jean-Frédéric Morency, 2 m ; Josh Carter, 2,01 m ; Fréjus Zerbo, 2,08 m ; Merveille Muninga, 2,03 m ; Tautyvas Lydeka, 2,08 m.

Unics Kazan
Meneurs-arrières : Anton Ponkrashov, 2 m ; Quino Colom, 1,88 m (Espagne) ; Jamar Smith, 1,91 m (USA) ; Trent Lockett, 1,96 m (USA) ; Pavel Sergeev, 1,85 m ; Danilo Andusic, 26 ans (Serbie) ; Evgeny Kolesnikov, 1,95 m.
Ailiers : Melvin Ejim, 2,01 m (Canada) ; Maurice N'Dour, 2,06 m (Sénégal) ;  Vladislav Trushkin, 2,01 m ;  Andrey Koshcheev, 2,05 m.
Intérieurs : Grigory Shukhovtcov, 2,11 m ; Stéphane Lasme, 2,03 m (Gabon) ; Aleksandr Bille, 2,03 m.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.