Fil info
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg

Boulazac doit aller la chercher!

PRO A : Châlons-Reims - Boulazac

Les Périgourdins doivent absolument se ressaisir et prendre une série de victoires. Commencer par Châlons-Reims serait de bon augure en vue du maintien.

Après avoir terminé avant-derniers et en position de relégables à la fin de la phase aller du championnat, les hommes de Claude Bergeaud tenteront de revenir dans cette compétition en allant chercher une victoire à Châlons-en-Champagne ce soir. C'est une victoire impérative que ces Boulazacois doivent obtenir s'ils veulent conserver leurs chances de rester en Pro-A en fin de saison.
Sur les dix-sept rencontres de la phase retour, les Périgourdins effectueront neuf déplacements pour huit à domicile. Ce sera donc une seconde période beaucoup plus difficile que la phase aller qui se prépare. Les Boulazacois feront deux déplacements consécutifs, trois si l'ont compte celui effectué par cette formation périgourdine qui vient de s'imposer en coupe de France face aux Poitevins. Les Boulazacois ont eu chauds face à Poitiers, menés sévèrement à la fin du troisième quart-temps, ils se sont imposés grâce à une formidable remontée dans le dernier quart-temps. Le BBD avait besoin de temps de jeu, les hommes de Claude Bergeaud se sont mis au travail certes un peu tard, mais ils ont tout de même prouvé qu'ils étaient capables de produire un jeu dynamique quand ils étaient en difficultés. Karvel Anderson, qui a toute sa place et le niveau pour jouer en Pro-A, y est pour beaucoup mais sans l'aide de ses camarades qui lui amènent le ballon au moment propice, il ne pourrait pas s'exprimer avec autant d'aisance.
Lors de la phase aller, les hommes de Claude Bergeaud s'étaient inclinés face à Châlons-Reims dans le money-time 70-73, passant de peu à coté de la victoire. Cette formation champenoise est évidemment à la portée des Périgourdins. Avec beaucoup de discipline et de rigueurs défensives, en jouant et surtout en appliquant à la lettre les consignes du coach, les Boulazacois peuvent venir bousculer cette formation champenoise, même sur le parquet de Châlons, réputé comme étant un chaudron du basket Français.
Pour être dans les clous, ils devront gagner huit à neuf rencontres, dont certaines à l'extérieur comme ce soir. Boulazac doit se dépêcher de prendre le maximum de victoires dans cette phase retour sinon, il devra espérer une erreur de l'une ou l'autre des formations au plus prêt de la zone de relégation.
Mais cela relève du hasard et ce n'est pas forcement une bonne chose pour ce maintenir. Boulazac n'a pas d'autres solutions que d'aller chercher cette victoire.
Pascal PETIT (CLP)