Fil info
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6

Une équipe s'est perdue... (Par André CLAVé)

BASKET - PRO A : Le Portel 73 - Limoges CSP 51

Sans Jaiteh, hélas comme pressenti, sans leader offensif, sans fond de jeu (11 passes décisives) le CSP a continué son triste calvaire. Allô, docteur !

Si Le Portel est « petite équipe », il est une période de l'année où il vaut mieux ne pas jouer chez elle, dans ce « Chaudron magique », c'est bien celle du carnaval. Vous arrivez sur le plancher avec votre tenue classique (pour le CSP vert à épaulettes jaunes, comme des « passe-plats hôteliers » et en face vous avez à faire à des athlètes bariolés, car en plus du sport, du « sérieux », c'est, dans ce Nord parfois rebutant... grosse période de fête.
Et pour cela le trio arbitral (MM. Chambon, Dubois et Bissuel) se sont mis au diapason en laissant jouer et ne sifflant que 31 fois avec pour les deux équipes un total de 24 lancers shootés. Et d'ailleurs les locaux ont presque frisé le ridicule dans cet partie du jeu en laissant plus en route qu'en n'en mettant dedans...
Mal partis
Ambiance de fête, sourires aux lèvres pour les hommes de Girard, qui avait, on le sentait bien préparé un « bâton pour son chien » et d'entrée de jeu un cinq composé de Joycee, Lydeka, Hayes, Carer et Howard qui... prenait l'eau. Le temps d'un retour au banc et défense de zone pour prendre enfin le sourire pour un 12/12 au bout de 10 mn... Ouf ! Mais derrière, la colonne vertébrale nordiste prenait sa forme avec Hassell dessous (25 mn de jeu, 11 pts, 11 rebonds dont 4 offensifs) ; Bégarin dans la distribution et la finition (28 mn, 7 passes, 13 pts à 6/7) et surtout Hachad, arrière en pleine bourre qui accumulait les shoots à 3 pts (4/7).
De la 10e à la 20e mn, le CSP restait en passe, surtout côté adresse. Pas de préparation ou fébrilité née d'un doute qui s'est installé au passage sombre de la fin d'année civile.
Pas un seul joueur, si ce n'est Gibson, n'a été à son niveau côté shoot. Et comme personne n'a dominé dans l'entre-jeu (passes, rebonds, interceptions), tout est parti à vau-l'eau. 19/9 en 10 mn pour un 31/21 à la pause d'une maigreur inquiétante. Avec Jaiteh sur le flanc, il fallait à Milling distribuer au mieux les responsabilités (sur les 9 joueurs présents, tous ont joué au moins 18 mn). Mais la rentabilité n'était pas au rendez-vous. Pourtant (Eric Girard dira qu'il a gagné car le CSP était plus maladroit que son équipe) les Limougeauds restaient dans la partie en remportant le troisième quart temps 15/16... Hélas, comme depuis maintenant 8 rencontres, la fin du match fut à sens unique... pour l'adversaire.
Le CSP souffre terriblement. De manque de réussite, certes, mais surtout d'un manque d'opposition en un groupe qui s'est mis lentement à « ronronner ». Le pari jeune s'étouffe alors que l'on sait ces garçons talentueux. Un renfort pour le jeu intérieur est-il possible ou alors un shooteur de taille pour remplacer le fantôme Carter. Et puis quand on conclut une rencontre par 11 passes décisives et 18 balles perdues... impossible de gagner. Cela est bien le signe d'une équipe qui se délite.
Il y a urgence, d'autant plus que demain soir la « revanche » du non match contre Reggio Emilia aura lieu à Beaublanc. Mais le match aller avait-il encore raison d'être...

ESSM Le Portel 73
Limoges CSP 51
(12/12, 19/9, 15/16, 25/12)
Le Portel
31 shoots sur 65 (47,7 %, Golden 7/10, Hachad 6/10, Hassell 5/12, Bégarin 6/7) dont 6/21 à 3 pts (28,6 %, Hachad 4/7) 5 LF sur 11 (45,5 %, Mangin, Donaldson 2/2), 10 rebonds offensifs (Hassell 4), 28 rebonds défensifs (Hassel 7, Donalson 5), 6 contres (Hassell, Traoré 2), 2 contres subis, 20 passes décisives (Bégarin 7, Golden, Mangin 4), 10 interceptions, 12 balles perdues, 18 fautes, 13 fautes provoquées.
La marque : Golden 15, Odiakosa 2, Traoré, Mangin 2, Donaldson 12, Chathuant 2, Hachad 16, Hassell 11, Bégarin 13, Carter.

Limoges CSP
18 shoots sur 58 (31 %, Hayes 3/12, Howard, Bouteille 2/7, Conklin 2/8), dont 6/24 à 3 pts (25 %, Gibson 3/7, Howard 1/6, Carter 1/5), 9 LF sur 13 (69 %, Conklin 3/5, Hayes, Bouteille 2/2), 9 rebonds offensifs (Conklin 3, Hayes, Carter, Bouteille 2), 23 rebonds défensifs (Howard 6, Gibson 4), 2 contres, 6 contres subis (Bouteille 3), 11 passes décisives (Carter 5), 5 interceptions, 18 balles perdues (Conklin 4), 13 fautes, 18 fautes provoquées (Conklin 5, Howard 4).
La marque : Joyce 5, Conklin 7, Lydeka 3, Hayes 8, Morency 2, Gibson 11, Carter 3, Howard 5, Bouteille 6.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.