Fil info
23:42Périgueux : Trésoreries : opération portes fermées -> https://t.co/0m6clGU0qp
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO

Boulazac n’a pas à rougir!

COUPE DE FRANCE : Strasbourg 82 - Boulazac 62

La parenthèse enchantée de la Coupe de France se sera donc refermée pour les Boulazacois sur une défaite de 20 points. Si la victoire de la SIG est logique, tant l’intensité défensive alsacienne aura fait déjouer bon nombre d’offensives néo aquitaines, l’écart final est trop lourd pour un BBD, impeccable dans son investissement collectif 40 minutes durant. Tenant longtemps la dragée haute aux Bas Rhinois (69-60, 36e), les Périgourdins n’auront lâché prise que dans les dernières minutes.
Exploitant au mieux un retard alsacien à l’allumage, les Boulazacois comblaient leurs supporters dès le début du premier acte. Anderson dégainait à 2 reprises au-delà des 6,75 mètres (2-6, 2’20). Sanctionné 2 fois lors des 3 premières minutes, Labeyrie était rappelé sur le banc. Oniangue imitait son partenaire de loin (11-13, 4’40). Bousculée, la SIG se retrouvait rapidement dans la pénalité. Meacham, Oniangue et Diggs enquillaient les lancers (13-20, 7e). Le primé de Salmon (le quatrième du BBD) venait ponctuer un premier quart temps de haute qualité des Périgourdins (16-23).
Recadrés par Vincent Collet dans l’intervalle, les Alsaciens haussèrent leur intensité défensive de plusieurs crans dès l’entame du second quart temps. « On perd le match en début de deuxième quart, à cause de l’impact physique que nous a imposé la SIG ! », dira en conférence de presse le capitaine Boulazacois Arnaud Kerckhof.
En effet, blindant alors l’accès de sa raquette, la SIG contraignit quasiment le BBD à s’en remettre à des tirs à 3 points qui ne rentrèrent plus. Comme dans le même temps, les Strasbourgeois se faisaient plus efficaces en attaque, ils ne tardèrent pas à prendre les rênes (27-23, 15e). Muets pendant près de 6 minutes, les Néo Aquitains allaient (enfin) trouver le cercle sur le primé de Meacham (27-26). Si Oniangue imita bien son ancien partenaire du Paris-Levallois dans ce registre (31-29, 17’30), Logan commença à faire des siennes pour permettre aux Bas Rhinois de creuser l’écart avant de repasser par la case vestiaires. Malgré 8 paniers inscrits (dont seulement 2 dans la peinture), contre 16 aux Alsaciens et, 13 rebonds contre 20, le BBD restait dans les clous à la pause (40-31).
Un poison nommé Logan
Elu Homme du Match, le natif de Chicago, eut beau remettre ça d’emblée pour la SIG (43-31, 20’30), tel le sparadrap du Capitaine Haddock, Boulazac continuait à rester accroché aux basques des Strasbourgeois. Oniangue et Sanchez de loin entretenaient la flamme, avant qu’Anderson de près ne contraigne le staff alsacien à interrompre les hostilités le temps d’une explication de gravure (45-42, 24e). Bien leur en prit puisque Logan « plantait » 2 primé dans la même minute, redonnant une bouffée d’oxygène aux Bas Rhinois (51-42, 25e). Malgré le missile de Kerckhof, l’écart ne redescendit pas sous les 8 unités (60-51, 30e).
James et Diggs de loin le ramenèrent un instant à 6 (62-56, 31e) mais, la SIG avait maintenu son emprise quand survinrent les 4 dernières minutes qui s’avérèrent fatales aux Boulazacois. Bost, Logan, Randolph et Labeyrie se chargeant de porter l’estocade. Place désormais à la lutte pour le maintien en championnat pour le BBD avec, dès demain, la réception d’un autre gros poisson : la JSF Nanterre. Cela ferait du bien de se remettre à gagner au Palio…
Claude Bergeaud (entr. BBD) : « Sur le secteur défensif, on a ramassé mais, on s’y attendait. Je pense qu’on a eu une attitude irréprochable tout au long du match. La bascule se fait sur le deuxième quart temps où, sous la pression, nous avons persisté à dribbler, au lieu de continuer à faire circuler la balle sur la largeur du terrain. Sur le niveau d’ensemble, la victoire de la SIG est méritée. On n’a rien à regretter. Bon nombre d’équipes aurait aimé être à notre place. On aura été des pionniers. La suite devra être mieux que la première. Un jour, il faudra la gagner ! »
Stéphane Delaveau (CLP)

SIG 82 - BBD 62
(16-23, 24-8, 20-20, 22-11)
Arbitres : MM. Collin, Bretagne et Bardera.
SIG : 33 paniers sur 61 tirs dont 10 sur 24 à 3 points, 6 sur 10 l.f.. 37 rebonds. 24 passes décisives. 17 balles perdues. 9 interceptions. 21 fautes.
Marqueurs : Bost 13, Wright 4, Labeyrie 12, Logan 21, Bilan 14. Puis, Inglis 4, Randolph 5, Atkins 6, Leloup 3.

BBD : 17 paniers sur 51 tirs dont 10 sur 21 à 3 points. 18 sur 24 l.f.. 28 rebonds. 12 passes décisives. 19 balles perdues. 8 interceptions. 7 fautes.
Marqueurs : Anderson 11, Sanchez 7, Oniangue 13, Meacham 6, James 4. Puis, Kerckhof 5, Ubel 1, Salmon 5, Diggs 10.

nike free run 5.0 free