Fil info
20:08Périgueux : Des petites voitures pour apaiser le passage à l’hôpital -> https://t.co/ztOxC0MiAL
20:02Coulounieix-Chamiers : Un marché bio chez Emmaüs -> https://t.co/2ip0ThVUlP
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO

Ne pas faire d'erreurs!

Si le Limoges CSP s'est imposé mercredi soir devant la JDA Dijon, ce ne fut pas sans souffrir. En effet tout fut loin d'être parfait, surtout en ce qui concerne la conservation de la balle. C'est même un petit miracle que cette courte mais précieuse victoire.
D'ailleurs, Kyle Milling ne disait pas autre chose lors de la conférence de presse d'après-match : « C’était très dur, on a la chance de gagner avec 22 ballons perdus à la fin. Si on perd moins de ballons, je pense qu’ils finissent à moins de points. Dijon n’a pas baissé les bras, ils ne l’ont jamais fait cette année, et nous, on a manqué de rythme. Quand tu perds 22 ballons, c’est incroyable de gagner : si on en perd autant samedi soir à Dijon, ça sera difficile de s’imposer. » Et il a raison le coach limougeaud. Cette ligne de stats est totalement surréaliste à ce niveau de la compétition et montre une certaine fébrilité qu'il conviendra de gommer ce soir.
Mais ce ne sera pas simple, loin de là, pour une formation qui n'est pas dominatrice loin de sont parquet. En effet, en 15 rencontres jouées à l'extérieur cette saison, le CSP en a perdu... 12 ! Voilà qui n'est pas pour rassurer les supporteurs des Verts.
Heureusement, si il est dans la droite ligne de cette première manche, le club limougeaud pourra s'appuyer sur son secteur intérieur, dominateur mercredi avec 34 rebonds contre 20 aux Bourguignon et, peut-être, sur sa réussite à longue distance (45 % à 3 points) même si l'on sait, dans le petit monde de la grosse balle orange, que rien n'est plus capricieux que l'adresse ; d'autant que celle-ci dépend souvent des repères que les joueurs ont dans la salle.
Et puis, il faudra avoir cette capacité à « tuer » le match que les hommes de Milling n'ont pas eu mercredi soir alors qu'ils menaient de 13 points à l'entame du dernier quart-temps.
Encore faudra-t-il, pour cela, qu'ils prennent le match à leur compte. Et là, on peut faire confiance aux Dijonnais pour ne pas leur faciliter les choses. Délicat euphémisme !
En effet, Laurent Legname et ses troupes étaient déçus au terme de cette première manche. « Le premier sentiment, c’est la déception, forcément. Tu perds le premier match d’une série, c’est compliqué. On savait que ça allait être dur. On est à -10, on arrive à revenir, et on peut faire le hold up. On a été mieux en fin de match. Il y a des choses à corriger. Il faut prendre ce match à la maison pour revenir lundi. On sait qu’on n’a pas le choix. Mais on sait aussi qu’on est bon à domicile. C’est « do or die » comme disent les Américains », constatait Valentin Bigotte (23 points mercredi soir).
Voilà les Limougeauds prévenus : les Bourguignons les attendent de pied ferme et entendent bien revenir fouler le parquet de Beaublanc pour une belle qui serait certainement électrique. Et même si le CSP reste intraitable, ou presque, à domicile (13 victoires, 2 défaites), nul doute qu'il préférerait plier l'affaire dès ce soir, ne serait-ce que pour profiter de 48 heures de récupération supplémentaire avant d'attaquer les demi-finales.
Gérard RAYMOND