Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP

Un accueil de loisirs flambant neuf

La commune de Bassillac vient d’inaugurer son nouvel accueil de loisirs sans hébergement. Un équipement dont le besoin se faisait cruellement sentir. L’entrée de Bassillac est en train de se transformer en véritable quartier pour la jeunesse avec la crèche, l’école, le centre socio-culturel, le gymnase et les terrains sportifs et désormais un accueil de loisirs sans hébergement inauguré mercredi avant prochainement l’arrivée de la voie verte à proximité des stades. La nouveauté, c’est donc cet accueil de loisirs, d’une capacité d’une quarantaine de places, qui vient pallier un manque. Jusqu’
alors cet accueil, appelé autrefois centre de loisirs, s’effectuait au sein de l’école. « Mais ce n’était pas véritablement adapté, c’était étroit, peu pratique, etc », explique Jean-michel Beylot, le maire de la commune. Or, face à l’école, une maison qui appartenait autrefois à un ancien adjoint en charge des travaux que la commune de Bassillac a eu l’opportunité d’acquérir pour la transformer en accueil de loisirs. Initié à l’arrivée de la nouvelle équipe municipale en 2014, il vient de voir son achèvement. Que ce soit l’extérieur comme l’intérieur du bâtiment, rien ne laisse à penser qu’il s’agissait d’une ancienne maison. A la fois moderne et champêtre, ouverte et intime, l’accueil de loisirs a été conçu avec goût et force de couleurs et pensé pour une utilisation les mois d’été. Le hall d’accueil par exemple et l’ancien garage de la maison. Le bureau des animateurs, l’espace petits, celui pour la sieste et l’espace grands (plus de six ans) a ainsi été amenagé dans l’ancien sous-sol.  Une extension a toutefois été réalisée sur l’arrière et ouvert sur un vaste préau acoustique, avant d’accéder à un très joli parc. « L’idée, c’était de conserver la maison et de concevoir un bâtiment qui ne ressemble pas trop à une école, mais plutôt à une maison de vacances », confie Bernard Chinours, l’architecte du projet. De ce point de vue, cela semble plutôt réussi.
Au total, le projet aura coûté 750 000 euros, très largement financé par la Caf et par l’Etat. Mis à part l’acquisition de la maison, Tva réucupérée, « cela ne coûtera pas un euro au contribuable », assure Jean-Michel Beylot.
Les enfants ne seront pas les premiers à occuper les lieux puisqu’au préalable il sera investi par une exposition réalisée conjointement par huit artistes en résidence et les enfants de l’école. Le vernissage est prévu le 22 septembre.