Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW

La mémoire d’André Debet honorée

Histoire

Comme chaque année se déroulait mardi à Bassillac la cérémonie rendant hommage à André Debet tombé quelques jours seulement avant la libération de Périgueux.
Cette cérémonie se déroulait en présence d’une quinzaine de porte-drapeaux, des associations de Mémoire, du maire de la commune Michel Beylot et de la conseillère départementale Marie-Claude Varaillas, Jacques Auzou étant excusé.
Après un dépôt de gerbes, les circonstances de la disparition d’André Debet ont été rappelées par la lecture du témoignage de Pierrette Gautier, agent de liaison de la Résistance à l’époque des faits sur le secteur qui n’a pu être présente lors de cette cérémonie en raison de son hospitalisation. L’Écho de la Dordogne lui souhaite un prompt rétablissement. « Une colonne allemande se dirigeant vers Brive avait subi la veille une attaque dans le secteur de Saint-Pierre-de-Chignac par des éléments FTP ainsi que quelques éléments du groupe Mercedes. Elle fait alors demi-tour et se sépare en deux groupes. Un groupe s’installe à la Raffinie sur la commune d’Eyliac et le second à Saint-Laurent-sur-Manoire. Probablement bien renseignés sur les lieux où sont cantonnés les maquisards, les Allemands tentent d’encercler le camp de Meycourby, mais l’évacuation du site avait été prévue et un poste de garde mis en place pour sécuriser le déplacement. Le matin du 14 août, une patrouille arrive par Montferrier, deux fusils mitrailleurs ouvrent le feu. Les Allemands se replient mais hélas, André Debet est tué lors de l’accrochage. Rubenstein et Soulas, dit Blanchette parce que Malgache, tentent de s’enfuir mais seront faits prisonniers et lâchement abattus à Saint-Laurent-sur-Manoire. André Debet sera inhumé le 15 août au cimetière de Bassillac accompagné par de nombreux habitants de la commune et plusieurs de ses camarades présenteront les armes. Malheureusement ces derniers seront pris à la Roquette le 16 août et après avoir été odieusement torturés, seront fusillés au Chaubier (une cérémonie leur rendant hommage a lieu ce matin à 10 h). Ce 16 août, avec les neuf tués sur la commune d’Eyliac, ce sera 18 morts que nous aurons à déplorer. Ils ont donné leur vie pour que nous vivions libres, nous avons un devoir de mémoire envers eux ».
Philippe Jolivet