Fil info
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao

Les salariés de l'EHPAD "Les Gabariers" en souffrance

Social

Hier, à Beaulieu-sur-Dordogne, le personnel soignant et administratif de l’Ehpad «Les Gabariers» mais aussi les familles des patients ont défilé sous les fenêtres de la directrice pour enfin se faire entendre.

En tête du cortège, Gérard porte le message «Ehpad, lieu de vie. Pas Usine !» Près de quatre-vingts personnes s’étaient donné rendez-vous :
personnels, délégués syndicaux départementaux de la CGT et familles de patients. «Au total, c’est 80% du personnel qui a signé une lettre de soutien, car beaucoup  assurent le travail auprès des patients», explique le représentant du personnel, le béret vissé sur la tête.
Au départ de cette grogne, plusieurs motifs: «un manque de considération du personnel, une surcharge de travail qui pèse sur les salariés et les patients, et une direction qui passe au-dessus des instances du personnel».
L’ambiance à l’Ehpad de Beaulieu se serait dégradée depuis l’arrivée de la nouvelle directrice Fabienne Mikec, il y a cinq ans. «Ma mère est ici depuis quinze ans», confie Didier, le fils d’une patiente. «Quand on vient le week-end, c’est le désert. à 11 heures, ma mère n’a toujours pas eu sa toilette, et si un patient tombe ou une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer veut s’enfuir, ce sont souvent les résidents qui viennent à son aide. Cela fait peur». Pour les familles solidaires du personnel, il est temps que la direction et le maire, président de l’Ehpad, entendent les messages d’alerte avant qu’arrive une catastrophe.
Pour Nathalie Cousty, secrétaire USD santé et action sociale de la CGT, «ce rassemblement manifeste le ras-le-bol du personnel
face à un management autoritaire. Les instances du personnel ont fait remonter depuis longtemps les difficultés liées à une gestion calamiteuse, mais rien ne bouge. Les employés sont en souffrance». Nathalie est élue au CHSCT et a aussi tenté de faire entendre cette dégradation des conditions de travail, mais «notre instance n’est pas respectée. Du jour au lendemain, des collègues apprennent qu’elles changent d’unité, sans discussion, sans fiche de poste». Aux «Gabariers» il existe trois unités de résidences : Adèle, Clarisse et Marie-Girard. «A Adèle, en semaine, on travaille à douze. Le week-end, on n’est plus que huit. On ne peut accorder que dix minutes par patient pour le lever, la toilette, le petit-déjeuner, les WC... C’est de la maltraitance». Une autre manifestante complète : «certains week-end, on n’est plus que deux par service, jusqu’à 18 heures pour cinquante patients et sans infirmière. On doit tout gérer».
Le manque de personnel se traduit aussi dans l’entretien des locaux et sur des incompréhensions. «On est resté deux mois sans téléphone, rien n’avançait, on devait utiliser notre portable pour appeler les familles. Si on se plaint, on nous répond : tu n’as qu’à aller chercher du boulot à Andros!»
Les représentants qui avaient déjà rencontré le maire Dominique Cayre, s’étaient entendu dire que celui-ci accordait toute sa confiance dans la directrice. Il n’était pas présent hier quand le cortège s’est arrêté devant la mairie. «Nous voulons remettre notre dossier de neuf pages en main propre à la directrice et rencontrer à nouveau l’Agence Régionale de Santé» indiquaient les élus CGT alors que les manifestants avaient installé leurs banderoles sous les fenêtres de la direction, sourde, mais encore pour combien de temps ?

Murielle Babin

Commentaires

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.