Fil info
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via
09:36France : Interdiction de manifester : ça y est, on y est ! -> https://t.co/jfmIubIQAp
09:29 Ovin # - : Tech-Ovin 2019... l'affiche sera locale -> https://t.co/ZhXPDXmNlX
09:27# # - : Samedi 23, 18 h... la musique vivante sera maître du lieu -> https://t.co/NZUXgvvtHK
09:24# # - : Tennis : beau tournoi d'hiver -> https://t.co/fh4H225xIP
09:20Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/gTQFd1WgWG via
09:18# # - : Joëlle cultive et propose des légumes 100 % naturel -> https://t.co/JyTqB2UuIU
09:15# # - Croisille-sur-Briance : Les travaux de la Valade, c’est parti ! -> https://t.co/Qw4z4n3AtX
09:12# # - -la-Forêt : L'ANACR fait le point sur ses activités -> https://t.co/aqM09oy3JK
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : Des Gilets jaunes toujours sur le terrain -> https://t.co/KMjJPfG9QG
09:08# # - -Yrieix-la-Perche : Retour sur le salon du bien-être -> https://t.co/V4WMS33NB5
09:05# # - -Yrieix-la-Perche : Les sportifs honorés par la ville -> https://t.co/9RHLnJsoTT
08:59# # - -Victurnien : Soirée cabaret tzigane -> https://t.co/CUdWYj5xMm
08:58# # - -sur-Glane : A fond contre la mucovisidose -> https://t.co/G18yqQtH1t
08:56# # - -Junien : La Cie Thomas Visonneau s’envole dans les écoles -> https://t.co/RmUXE5HJrm
08:53# # - -sur-Vienne : Cré’atelier pour adultes « poésies de papier » -> https://t.co/DeVGxb8Kcy
08:50# # - -Gence : Parcours du cœur, départ à 14 h du gymnase le Lemovix -> https://t.co/CKOLXW8ZmD
08:49 L'expulsion comme réponse politique à la solidarité ? Et 90 p… https://t.co/jiBlq2DsxM
08:42# # - -sur-Vienne : Val de Vienne , un beau séjour ski -> https://t.co/mWqphBqEOn
08:39# # - : Un arbre, un enfant -> https://t.co/bkhi20UuPe
08:36# # - : Peut-on vivre dans l'illusion ? -> https://t.co/4uWKcAPQl4
08:30# # - -Vienne : Un salon aux œuvres abordables et accessibles -> https://t.co/Q0T7J2ZP0y
08:27France : Voyage à travers le cinéma retrouvé avec Mémoire à vif -> https://t.co/i8TPgMaCCi
07:57# # - : Lycée professionnel saint-Jean, opération chouquettes solidaires -> https://t.co/pp9qqJb2WO
07:56# # - -Vienne : «Le chêne et le roseau», cette statue qui fait polémique... -> https://t.co/bObEitELSK
07:52Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal -> https://t.co/IylWdAl8Sw
07:50Région : Pompiers de l'Urgence Internationale, 15 ans d'aide partout dans le monde -> https://t.co/GdFFNrVDgY
22:06 C'est une belle idée de nous regrouper des différent… https://t.co/NygAkOwaYG
20:04Indre : Au départ, un exercice de lecture de paysage -> https://t.co/NuN3Dkd670
20:01Indre : 400 élèves de l’agglomération relèvent le défi du sans écran -> https://t.co/aPuN3ndTTl
19:58Indre : Michel Blondeau laissera sa place -> https://t.co/5Cg7IzzFOE
19:18Le comédien William Sabatier est décédé à Limoges - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/BqTl6wdsqV
19:14📌Le Périgord & ses richesses à l'honneur dans : ce soir à 21H sur . Découverte dans les air… https://t.co/QqTexW0p4b
19:11RT : . à « L’Emission politique » la mobilisation «pour faire respecter le pluralisme et la démocratie» a po… https://t.co/evbIJyoxqk
19:01RT : Et merci Madame ! ✌🏼 https://t.co/8JRRUIjPa8
18:40RT : | des travaux de restauration de l'ancienne salle des délibérations du Conseil général… https://t.co/b3xgK99uuj
18:38RT : J'étais ce matin aux Fonderies du Poitou où 800 emplois sont aujourd'hui menacés. Qui est le principal client des… https://t.co/wl4k6J220Z
18:15RT : La journée du 19 mars fait l'objet d'un préavis de grève. Rendez-vous sur l'info-trafic du site transport de la Rég… https://t.co/yYAIuL8GXt
18:15RT : Ian Brossat finalement invité le 4 avril sur France 2. On l'avait dit et redit !
18:13RT : Les chats communistes apprenant que est bien invité sur le 4 avril. https://t.co/ajLzbbD5hq
18:13RT : Le gvrmt a trouvé un fusible bien pratique. Remplacer un prefet incompétent par un autre tout aussi incapable qui n… https://t.co/dEcGBLdzmU
17:55Périgueux : Expliquer aux écoliers l’histoire des Harkis -> https://t.co/3OEFbFKlNT
17:53Chantérac : Restructurer les espaces -> https://t.co/dWxIFFQsK0

Les salariés de l'EHPAD "Les Gabariers" en souffrance

Social

Hier, à Beaulieu-sur-Dordogne, le personnel soignant et administratif de l’Ehpad «Les Gabariers» mais aussi les familles des patients ont défilé sous les fenêtres de la directrice pour enfin se faire entendre.

En tête du cortège, Gérard porte le message «Ehpad, lieu de vie. Pas Usine !» Près de quatre-vingts personnes s’étaient donné rendez-vous :
personnels, délégués syndicaux départementaux de la CGT et familles de patients. «Au total, c’est 80% du personnel qui a signé une lettre de soutien, car beaucoup  assurent le travail auprès des patients», explique le représentant du personnel, le béret vissé sur la tête.
Au départ de cette grogne, plusieurs motifs: «un manque de considération du personnel, une surcharge de travail qui pèse sur les salariés et les patients, et une direction qui passe au-dessus des instances du personnel».
L’ambiance à l’Ehpad de Beaulieu se serait dégradée depuis l’arrivée de la nouvelle directrice Fabienne Mikec, il y a cinq ans. «Ma mère est ici depuis quinze ans», confie Didier, le fils d’une patiente. «Quand on vient le week-end, c’est le désert. à 11 heures, ma mère n’a toujours pas eu sa toilette, et si un patient tombe ou une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer veut s’enfuir, ce sont souvent les résidents qui viennent à son aide. Cela fait peur». Pour les familles solidaires du personnel, il est temps que la direction et le maire, président de l’Ehpad, entendent les messages d’alerte avant qu’arrive une catastrophe.
Pour Nathalie Cousty, secrétaire USD santé et action sociale de la CGT, «ce rassemblement manifeste le ras-le-bol du personnel
face à un management autoritaire. Les instances du personnel ont fait remonter depuis longtemps les difficultés liées à une gestion calamiteuse, mais rien ne bouge. Les employés sont en souffrance». Nathalie est élue au CHSCT et a aussi tenté de faire entendre cette dégradation des conditions de travail, mais «notre instance n’est pas respectée. Du jour au lendemain, des collègues apprennent qu’elles changent d’unité, sans discussion, sans fiche de poste». Aux «Gabariers» il existe trois unités de résidences : Adèle, Clarisse et Marie-Girard. «A Adèle, en semaine, on travaille à douze. Le week-end, on n’est plus que huit. On ne peut accorder que dix minutes par patient pour le lever, la toilette, le petit-déjeuner, les WC... C’est de la maltraitance». Une autre manifestante complète : «certains week-end, on n’est plus que deux par service, jusqu’à 18 heures pour cinquante patients et sans infirmière. On doit tout gérer».
Le manque de personnel se traduit aussi dans l’entretien des locaux et sur des incompréhensions. «On est resté deux mois sans téléphone, rien n’avançait, on devait utiliser notre portable pour appeler les familles. Si on se plaint, on nous répond : tu n’as qu’à aller chercher du boulot à Andros!»
Les représentants qui avaient déjà rencontré le maire Dominique Cayre, s’étaient entendu dire que celui-ci accordait toute sa confiance dans la directrice. Il n’était pas présent hier quand le cortège s’est arrêté devant la mairie. «Nous voulons remettre notre dossier de neuf pages en main propre à la directrice et rencontrer à nouveau l’Agence Régionale de Santé» indiquaient les élus CGT alors que les manifestants avaient installé leurs banderoles sous les fenêtres de la direction, sourde, mais encore pour combien de temps ?

Murielle Babin

Commentaires

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.