Fil info
19:10Bergerac : Frédéric Delmarès reconnu coupable de braconnage | L'Echo https://t.co/7GuJzDFn1i via
18:57Indre : L’état-major Louis Pinton inauguré par les pompiers [Diaporama] -> https://t.co/zGf1NvDKiq
18:38Dordogne : Nouveaux remous aux Ateliers -> https://t.co/FJBdvxus9y
18:37Dordogne : Des peines de prison ferme contre les braqueurs du Sporting -> https://t.co/A19WlhD1oe
18:35Dordogne : TER : les inquiétudes sur le devenir de la ligne Périgueux-Agen perdurent -> https://t.co/WVqlNlbTAJ
18:33Dordogne : Fabien Galthié et les méthodes du rubgy appliquées à l’entreprise -> https://t.co/t93jPYUSDs
18:14Le Magny : 100 000 euros l'an prochain contre la mucoviscidose -> https://t.co/AQ5naLQu92
18:09Châteauroux : Un hommage au peuple syrien -> https://t.co/iTTApKlS6T
16:58Dordogne : C’est midi toute la journée en Périgord Noir -> https://t.co/WqqJVRnpSo
16:57Eguzon-Chantôme : La fête de la châtaigne ne manquera pas de piquants -> https://t.co/5R7YF3XSvH
15:57 samedi 27 octobre manif à la gare de et sont en grand pér… https://t.co/B7cmkDxNVR

Des fraises et peut-être un label remarquable

Fête

La 26e édition de la fête de la Fraise se déroule demain à Beaulieu-sur-Dordogne. La cité médiévale s’apprête une nouvelle fois à brasser la foule autour du fruit rouge emblématique et de la fameuse tarte géante. Elle se lance dans un nouveau challenge : obtenir le label «Site remarquable du goût».

Après le Rocamadour, le Veau d’Objat, le Safran du Quercy, la Noix de Martel, le fromage Salers, la fraise de Beaulieu-sur-Dordogne rejoindra-t-elle la grande famille des «Sites remarquables du goût» ? «C’est le challenge que nous nous sommes fixés après avoir relevé celui de réaliser le plus long
fraisier du monde l’an dernier», indique Joël Soursac, président du Comité de la Fraise de Beaulieu-sur-Dordogne.
Pour rappel, la pâtisserie longue de 32,24 mètres, a été homologuée par le Guiness des Records. Estimant qu’il existe une «réelle cohérence entre une ville, son patrimoine et un produit emblématique, la fraise», le comité a déposé un dossier auprès de la fédération nationale des Sites Remarquables du Goût (SRG) afin d’obtenir un label et d’avoir un coup de projecteur sur une production emblématique.
La candidature de Beaulieu sera-t-elle retenue ? Réponse le jour de la fête de la fraise, ce dimanche 13 mai, à 11h sur la place du marché. Une délégation des SRG sera présente. Si l’avis est positif, le comité devra participer à des manifestations, animer des salons, des événements autour des sites remarquables du goût dans toute la France et à différentes périodes de l’année. «La fraise est un produit saisonnier, cela nous oblige donc à imaginer la façon de la décliner pour la commercialiser toutel’année. Nous travaillons avec la bière de Curemonte pour créer une bière à la fraise du Pays Bellocois», confie Joël Soursac.
Des pâtisseries, un vinaigre sont également envisagés. La fête de la fraise sera inclue dans les actions du SRG. «Nous réfléchissons aussi à associer les jeunes générations en organisant un carnaval avec, pourquoi pas une fée de la fraise, en clin d’œil avec la ville jumelle allemande de Scheinfeld et sa fée des bois», ajoute-t-il.

Une tarte rectangulaire

L’autre temps fort de la fête de la fraise sera la fabrication et le partage de la tarte géante. Elle ne sera plus ronde mais rectangulaire avec des dimensions toujours impressionnantes : 17 mètres de long sur 1,80m de large. Les pâtissiers bellocois la réaliseront en public place Marbot, en matinée. «La tôle ronde créée par un ferronnier en 1990 pour la première fête, s’est dégradée. On a choisi de changer de forme afin de faciliter la distribution». Celle-ci sera plus «rationnelle» avec de bonnes conditions d’hygiène.
Afin de responsabiliser le public, les parts seront vendues au tarif d’un euro. Les fonds récoltés iront au bénéfice d’associations locales. Les visiteurs trouveront gariguettes, maras des bois et autres variétés en barquettes sur le marché aux fraises tenu par les producteurs locaux. Avec un mois de janvier «sans lumière» et du gel en mars, le début de saison est un peu timide mais les étals devraient tout de même être bien garnis. Des animations musicales, un marché gourmand et un espaceentièrement dédié aux enfants sont prévus. La gabare sillonnera la rivière Espérance toutes les 30 minutes à un tarif réduit de trois euros par passager.


Le programme

La fête se déroule toute la journée à partir de 9h et s’articule sur cinq lieux.
Place Marbot. Le matin, Fabrication en public de la tarte géante par les pâtissiers, vente des cartons «part de tarte» à 1 euro la part, puis distribution à partir de 16h30. Manège, boutique du Comité de la Fraise (pass enfants), orchestre Chic’N’Soul.
Place du Champ de Mars. Marché gourmand et artisanal à découvrir en musique avec l’Hommes Orchestre Rémi Bricka.
Place du Monturuc et Quai de la Dordogne. Espace Enfants avec jeux gonflables, tir à l’arc, escalade, jeux en bois et orchestre DJ Test.
Place du Marché. Site remarquable du goût avec restaurant des terroirs, et orchestre East Village. A 11h : délibération en vue de l’obtention du label.
Rue du Général De Gaulle. Marché aux fraises, stand de la Chambre d’agriculture, orchestre Dégâts locos.
L’entrée de la fête est gratuite. Cinq parkings sont à disposition du public dont un avec navette. La ville est fermée à la
circulation de 9h à 19h.