Fil info
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

«Charlie» pour se rappeler l'essentiel

L'appel avait été lancé par voie de presse. La municipalité invitait sur l'esplanade de la mairie à se retrouver, autour de cette fragilité qu'est la mémoire républicaine.

Elles et ils n'étaient pas que Bellachons. Elles et ils n'étaient pas là comme lecteurs de « Charlie Hebdo », mais comme des personnes blessées dans leur colonne vertébrale républicaine : la liberté de la presse, le droit de ne pas courber la tête devant des religions qui relèvent d'un temps dont on peut légitimement se poser la question de la pertinence actuelle.

Mme le Maire a tout d'abord remercié tout le monde pour sa présence. La pluie avait été menaçante, la volonté l'emportait. « En s'attaquant violemment à un journal caractérisé par l'insolence et l'esprit critique et aux forces de l'ordre, les terroristes ont touché les deux piliers de la démocratie que sont la liberté d'expression et le droit de vivre en sécurité »...

« Quand on baillonne la presse, le silence se transforme en caisse de résonance. Ils ont voulu éteindre la lumière démocratique, mais ils ont rallumé la flamme citoyenne qui était en nous ».

« Des irrévérences, il y en a eu et c'est tant mieux. Aujourd'hui, elles nous manquent déjà car on se demande comment on pourrait continuer à vivre sans elles. On peut en effet rire de tout, mais visiblement pas avec n'importe qui, sans doute parce que le rire est le propre de l'Homme mais ne convient pas aux barbares ».

« Aujourd'hui nous sommes réunis pour un hommage solennel, républicain et tout simplement humain. Liberté, égalité, fraternité, voilà ce qui nous rassemble contre l'obscurantisme et l'intolérance. Alors oui « Je suis Charlie » «Nous sommes Charlie ». Mme le Maire rappela le nom de ceux, intellectuels, libertaires, policiers, tombés face à un nouveau visage de la barbarie.

Un moment, prégnant, de silence puis une salve d'applaudissements pour réchauffer des âmes bien bringuebalates ces jours-ci. Avant que ne naisse, on ne sait d'où, mais reprise par tous, une «Marseillaise » qui n'avait rien de nationaliste, mais de profondément humain.
 

jordan retro 11 mens hyperfuse