Fil info
18:54Châteauroux : «Qu’on nous redonne des bras !» -> https://t.co/lAulfkh4fd
18:52Indre : 128 bébés décédés à la Martinerie retrouvent un nom -> https://t.co/QlDqPdl95C
17:19 y sera sur le stand arvmc : Les américains à chateauroux 1951-1967 de Mascle https://t.co/WM7iND8iBY

Jean de la Fontaine est de retour à l’école

Pour qui a été à l'école «jadis» quand on apprenait des récitations «par coeur» (il paraît que cela ne se fait plus), l'un des incontournables de tous les petits Français était Jean de la Fontaine, grand fonctionnaire du royaume chargé de la gestion des forêts et rivières, ce qui l'amenait à voyager partout en France.
Il passa même à l'Hostellerie de la Pyramide et une plaque atteste «officiellement» de son passage et dans ses mémoires, la table était bonne, le vin aigre et la serveuse «accorte». C'est rue Thiers qu'est située cette trace historique.
Et le lendemain de son repas bellachon, il partit pour Limoges et prit ce qui était à l'époque la route habituelle, c'est-à-dire la côte de Saint-Sauveur, les diligences bifurquaient à droite du lieu cultuel et ressortaient au début de la ligne droite de Berneuil (des traces de charroyements ont depuis longtemps été relevées). Dans ce chemin «montant, sablonneux, malaisé,
Et de tous les côtés au soleil exposé,
Six forts chevaux tiraient un coche...».
Il paraissait alors normal que La Fontaine soit au programme des écoles, de nos jours encore et les enfants de CM1-CM2 de l'école des Rochettes, devant leurs parents, ont donné la preuve qu'avec leurs instituteurs, ils avaient travaillé leur sujet.
Textes sus, bien sûr («Le lièvre et la tortue», «Le rat des villes, le rat des champs», «La laitière et le pot au lait», «Le pot de terre contre le pot de fer», «Le loup et l'agneau», «La cigale et la fourmi», «Le corbeau et le renard», «Le chêne et le roseau» et pour finir «Le lion et le rat»...) parfaitement dits (certains beaucoup trop vite... mais on connaît le stress de la scène et alternés avec des saynètes mises en scène et jouées joyeusement.
Le bénéfice de la buvette tenue par les parents d'élèves les plus dynamiques a permis de diminuer les frais du séjour à la neige; mais surtout les enfants ont passé un grand cap... ils se sont mis en responsabilité en présence d'un public. Bravo à tous.   André Clavé

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.