Fil info
22:58France : Un des recours de Sarkozy examiné -> https://t.co/W3zWNlsnRO
22:57International : Scrutin : une délégation du PCF arrêtée en Turquie -> https://t.co/aJjd6WEOAL
22:01Football : en coupe Jean-Bussière, La Souterraine 2 à 0 face à Evaux-Budelière. En coupe Gilbert-Andrivet c'est Cha… https://t.co/2XRF4m2KqP
21:48Sport : Grenetier - Laduranty duo gagnant à Vassivière -> https://t.co/faadY85hoz
21:48Sport : Grenetier - Laduranty duo gagnant à Vassivière -> https://t.co/VrXqpgJLey
21:46Rugby : Une belle finale pour le SAT -> https://t.co/DfzpxZUlFb
21:45Basket : Le Mans crée la surprise jusqu’au bout -> https://t.co/BtXBoDXnAB
21:35# # - : Auto-entrepreneur, ça séduit -> https://t.co/AEEoYP9A6X
21:34# # - -Vienne : Bonne retraite Laurence ! -> https://t.co/BFuL2FCgx0
21:32# # - -Junien : «Graph ton snack» lance l’été au centre aqua-récréatif -> https://t.co/3QNXAWooI4
21:30# # - -sur-Vienne : Un changement de cap -> https://t.co/YGiz1IqW8F
20:35Valençay : Au château de Valençay, la tour nord-ouest retrouve sa splendeur -> https://t.co/Ni2nv8n4qj
19:10Région : L’état des lieux économique à l’ordre du jour de la plénière -> https://t.co/6utIVchRFG
18:47Dordogne : 16 millions d’euros supplémentaires au budget du département -> https://t.co/y4rIMqfGda
18:46Chancelade : Mobilisés pour la journée du 28 juin -> https://t.co/OAgwgYujgJ
18:21Trélissac : Un infatigable passeur de mémoire -> https://t.co/FvMUaCoPQg
17:52Trélissac : Ça va swinguer à Trélissac -> https://t.co/3Aof5nuIl1
17:49# # - -Vienne : Jazz in Limoges, toute une histoire -> https://t.co/o40EeFFmjO
17:49Boulazac : B. Lagarde stimulé par l’aventure -> https://t.co/aisBiI3d67
17:47# # - -Vienne : Un enrobé pour rendre l’atmosphère plus light -> https://t.co/rgnRrdMFa1
17:46Sarlat-la-Canéda : Les élus sarladais contre la limitation à 80 km/h -> https://t.co/TDbE6MTVfr
17:44# # - -Vienne : «Le camp de la paix doit se faire entendre» -> https://t.co/FmrK0p573Y
17:31La fédération creusoise du Parti communiste français a organisé sa fête départementale à Saint-Sulpice-le-Guérétois… https://t.co/5RkyCoXMXc
17:27Région : Cheminots sur une même ligne -> https://t.co/PD1BJKiNsW

Pesticides: c’est bien l’affaire de tous!

On ne peut pas dire que l’environnement soit absente de nos rendez-vous quotidiens. Papiers sales et présence « enfin ! » d’un véritable écologue au ministère dédié ; herbes qui ne sont jamais mauvaises mais pour lesquelles notre éducation du « tout rectiligne » n’est pas ouverte ; labours trop profonds et surtout, surtout, présence dans les étals de tous les magasins de produits industriels pour entretenir la nature.
Sous la municipalité de M. Doumeix, à l’instigation de Mme Legrand, la cité giralducienne s’était engagée dans le « zéro pesticide » et les employés communaux ont été formés à cela.
« Il y a urgence à sensibiliser les collectivités, administrations, agriculteurs... »
Récemment, Jean-Jacques Rabache, maître de la conférence, s’est trouvé face à l’assemblée composée de maires, représentants et personnels communaux des espaces verts et de l’eau, des membres du Lions Club... pour démontrer le danger de l’utilisation des pesticides sur l’environnement et les      répercussions engendrées. Il a souligné l’urgence de sensibiliser édiles, collectivités, administrations, agriculteurs ainsi que tous les personnels employés aux espaces verts et aux services des eaux.  L’herbicide est le plus toxique, il est utilisé à 90 % dans le domaine agricole, 5% par les collectivités et 5 % également par les particuliers, viennent ensuite les insecticides et les fongicides.
Ces produits et d’autres parfois mélangés sont néfastes à la santé de l’Homme et à la biodiversité. Depuis le 1er janvier, leurs utilisations est interdite pour l’État (mais en augmentation dans les ventes...), les collectivités et tous les établissement publics, ils sont retirés de la vente. En 2019, ils seront aussi proscrits pour les particuliers. Il faut revenir aux pratiques d’antan notamment par le paillage tels le paillis végétal, minéral ou fleuri, le désherbage thermique à gaz, eau et/ou mousse, le balayage mécanique, le fauchage et désherbage manuels, il est aussi nécessaire, dans certains endroits de laisser pousser l’herbe. Les animaux sont nos alliés dans cette   lutte contre les pesticides, ils évitent l’entretien et la repousse de l’herbe, les insectes peuvent être aussi d’un grand secours. Il faut repenser l’espace pour mieux  panser les maux causés par ces produits qui nuisent à notre bien-être. Des formations pour le personnel des collectivités sont dispensées par le CNFPT, Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Proche de Bellac,  L’Isle-d’Espagnac, commune de la Charente, s’est employée à l’arrêt de l’utilisation des pesticides, ce qui a permis de voir, au cœur de la ville, des jachères sauvages, un  ornement sain. Non seulement on protège la biodiversité et la santé humaine mais il s’avère aussi que l’économie constatée n’en est pas moindre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.