Nuits Musicales... quelle entrée en matière...

L'habitude a maintenant été prise de retrouver les passionnés de guitare qui  organisent les Nuits Musicales de Cieux au théâtre du Cloître pour le concert d'ouverture et ainsi on était assis plus confortablement que sur les chaises de l'église de Cieux...
Pour se mettre en bouche, Laurent Boutros nous présentait en présence de la présidente, les belles promesses de cette 19e levée autour de l'instrument sans doute le plus pratigué dans le monde et surtout dans toutes les cultures musicales, en individuel comme en orchestre.
Et c'est d'ailleurs par une formule «ouverte» autour d'une pièce écrite en hommage aux quatre nouvelles cloches de l'église de Cieux, que Laurent Boutros accompagné de la magique clarinette de Nicolas Freund et de la grâce du duo Julieta Cruzado et Claire Leroux, débutaient. S'y rajoutèrent une petite visite chez Satie (un pur moment de bonheur), chez des auteurs plus ou moins connus, mais toujours avec une élégance rare...
Un petit moment de pause et on prenait l'avion pour aller rejoindre le Brésil avec un duo qui, cet été, a fait à travers la France et la Suisse le bonheur de milliers d'aficionados, Cristina Azuma et Paulo Bellinati.
Cristina est sans nul doute «la guitariste parisienne», elle qui a posé son bagage dans la ville lumière il y a maintenant bien des années. Et en jouant avec Paulo Bellinati, qui lui est resté les pieds sur le sol azul et verde, elle a réalisé un rêve, se produire en scène, dans des musiques «100% brésiliennes» avec le maître actuel de la guitare en Amérique du Sud.
Le voyage a été agréable, léger mais rapide, puissant tout en restant musical et surtout, baigné de soleil, un peu comme si nous étions récompensés, en cet été hésitant à dire son nom, de nous être déplacés au Cloître pour cette belle rencontre.
Les jours et soirées qui ont suivi cette belle ouverture ont été du même cru. Comme quoi, malgré toutes les difficultés, la guitare a bien encore toute sa place en Haut-Limousin, le «Pays» soutenant ce beau travail qui permet également d'attirer des élèves venus de fort loin pour des stages avec les meilleurs. Un peu une «signature» du Haut-Limousin.

André Clavé

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.