Fil info
00:21Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet | L'Echo https://t.co/gvkVOiQeFE via
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

«Lumen», le théâtre ouvre les échanges

La troisième proposition de la saison était, une fois encore, un «seul en scène». Mais en vérité, ces moments artistiques ne sont que le fruit de collectifs, d'écritures à la table, de regards extérieurs, de réflexions échangées et si l'expression finale est solitaire, c'est bien un «fruit partagé» en construction tout d'abord puis en échanges après représentations.
«Lumen», c'est la plongée dans le monde et les écritures fantastiques, à l'image du «Horla» de Guy de Maupassant.
«Le Horla » est l'aboutissement d'une série de contes qui font référence à un sentiment de double puis à un être monstrueux ou surnaturel. Maupassant a renouvelé le thème du double, présent dans la littérature fantastique depuis Hoffmann, en se servant des dernières réflexions...
Moment étrange
Les élèves en après-midi, le public «habituel» (à partir de 12 ans toutefois, il faut de la profondeur dans la réflexion et l'écoute) se sont donc retrouvés dans une salle profondément noire avant l'apparition d'un visage blafard, derrière une table et, par la simple magie de l'expression mimique, le questionnement, les angoisses qui apparaissent. Quasiment pas une seule parole (si ce ne sont quelques phrases d'introspection enregistrées), simplement l'invitation au public à ce que chacun «plonge en soi».
Pas spectateur, donc, mais acteur de cette rencontre où l'étrange remplace le quotidien, le non écrit... l'écrit.
L'après-midi, une prof de français et sa classe de 4e qui avait déjà reçu à Louis-Jouvet le metteur en scène, Cédric Laurier, a pu échanger, débattre avec également Régis Roudier, le comédien et les élèves ont été surprenants.
Le soir, pour un public presque d'aficionados, l'accueil a été similaire et le débat, riche, dense, animé par Cyril Cognéras, directeur de la revue Lebéron et l'auteur David Clomot autour du thème «Faut-il encore écrire de la littérature fantastique aujourd'hui? »
Rencontrer l'étrange, échanger, s'instruire... c'est aussi l'un des rôles essentiels du Théâtre du Cloître et de «Bellac sur Scène».
André Clavé

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.