Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Quand un théâtre applaudit et rit...

Depuis le 11 novembre et la soirée «Plaire, abcédaire de la séduction», on a enchaîné avec «Je ne veux plus», puis «Lumen»  et enfin, ce 2
décembre en soirée (et un samedi) «La revue des Sea Girls».
Soit successivement: du rire né de la réflexion sociétale sur le rôle des artistes, la réflexion profonde sur les cicatrices de l'Histoire et sa transmission, une plongée dans la littérature fantastique pour arriver à la «légèreté» pour ouvrir le mois de décembre.
Légèreté ne veut pas dire petit spectacle mal ficelé. Certes, l'affiche correspondait quasiment trait pour trait à celle de «l'Ange Bleu», dans la banlieue de Bordeaux, où toutes les associations du 3e âge vont au moins une fois voir des jambes fuselées qui se
lèvent, des plumes à foison, de la magie et de la musique (et en plus on y mange).
Et pour mieux imiter encore,
devant une salle pleine d'un public peu habitué au lieu (et tant mieux, c'est bien une salle pour tout le monde...) les quatre danseuses-chanteuses-actrices-magiciennes étaient réellement en costumes «près du corps», avec «plumes dans le...» (et sur les épaules tout de même) et les deux musiciens, qui donnaient l'impression d'être bien plus, parfaits...
Mise en scène au millimètre, copie conforme du Moulin Rouge sauf que... car il y a un «sauf que»... les quatre danseuses, Judith Rémy, Prunella Rivière, Delpine Simon et Agnès Pat' ont «pris de l'âge». Le pep's est toujours présent, les chorégraphies parfaitement exécutées, mais l'usure du temps, les mêmes «tronches» tous les soirs et la vie de groupe qui s'écaille de temps à autre. Sans parler des égos comme le superbe numéro de claquettes.
Les paroles des chansons (soulignons que le travail a capella a été d'un très haut niveau) par contre étaient toutes «signées». Pertinentes, graves (comme le beau texte sur les femmes battues), rigolotes et le tout ficelé comme un paquet cadeau.
Et de plus, elles ont «mis le feu à la salle» en invitant pour un
moment de magie parfaitement réalisé un spectateur qui en gardera de beaux souvenirs.
Une petite phrase de plus pour
remercier et féliciter l'animatrice de l'hôpital qui a amené une délégation dont une dame, Mme Boisseuil, 87 ans, qui avait les yeux
lumineux après le spectacle... «et c'est la première fois que je vais au théâtre».
Quand on vous parle d'utilité
publique!...
André Clavé

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.