Fil info
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Voeux: tant de choses ont changé

Mme Hourcade-Hatte, présidente de la Communauté de Communes du Haut-Limousin en Marche, a présenté ses voeux aux employés de la CdC.

C'est au théâtre du Cloître en position «concert debout» que Mme Hourcade-Hatte, présidente, entourée du bureau (pas moins de 17 membres parmi les 63 élus – titulaires il faut rajouter les suppléants - des 43 communes représentées), invitait les représentants des forces vives de ce Nord Haute-Vienne pour une cérémonie des vœux mise en espace par l'équipe du maître-traiteur dorachon Manuel Ardillon.
90, 43, 63, 1.200, 24.000
La Communauté de Communes du Haut-Limousin en Marche (le nom avait été choisi collectivement en... 2016) ce sont donc dans le cadre de la loi NOTRe et des choix personnels d'un préfet de région... trois anciennes CdC: Haut-Limousin, Brame-Benaize et Basse-Marche. D'anciens chefs-lieux de canton (Mézières, Bellac, Le Dorat, Magnac-Laval, Saint-Sulpice-les-Feuilles). Tout cela représente 24.000 habitants (à peaufiner après le recensement actuel), sur 1.200 km2 de superficie (les plus pointus en maths feront le ratio habitant/km2) et au total ce sont près de 90 employés... qui ne sont absolument pas de trop... contrairement aux volontés politiques nationales. Car dans ce «nombre», on trouve des biliothécaires, des gestionnaires de théâtre, des responsables de syndicats d'eau, de routes, des animateurs petite enfance et adolescence... Tout cela sur 43 communes allant de la sous-préfecture à des toutes petites communes. Pour comparer, cela fait, de toute façon, moins d'habitants que Beaubreuil, quartier décentralisé et minéralisé de Limoges.
63 c'est donc pour les élus titulaires et les responsabilités sont suffisamment larges pour permettre de longues séances de travail.
«L'année 2017 a été en grande partie consacrée à la mise en place de cet agrandissement et je crois pouvoir dire que cela ne se passe pas trop mal, peut-être pas assez vite pour certains. Mais, il faudra un peu de temps à chacun pour trouver ses marques, mais chacun saura trouver sa place.
«Chacun s'est préparé dans son domaine de compétences, soit à accueillir de nouveaux agents, de nouveaux élus sur un nouveau territoire, soit, à être accueilli par de nouveaux élus et de nouveaux collègues.
«Consciente que chacun s'est impliqué pour cet événement des vœux, je vous remercie et vous félicite toutes et tous avec une petite mention particulières pour le secrétariat qui est la cheville ouvrière de cette soirée en espérant que ce moment de convivialité sera apprécié.
«Quand à la loi NOTRe, d'autres épisodes doivent être contactés et pourtant n'est pas Steven Spielberg ou Georges Lucas qui veut!
«L'égalité est très présente dans les différents réflexions communautaires, à travers chaque projet, chaque action que nous proposons. Et à cette valeur je souhaite ajouter la solidarité, car elles sont complémentaires. Nous travaillons actuellement avec trois histoires différentes que toutes et tous s'efforcent d'appréhender et de comprendre petit à petit. Cela n'est pas toujours facile.»
Venait alors le temps des projets, jamais évidents à «sortir», à construire. Et cela (pour la part principale) au bout d'une route déplorable et avec un train toujours à améliorer.
Et pour illustrer son propos, la présidente citait Nelson Mandela: «Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.»
Avec bien sûr un grand coup de chapeau aux associations invitées car elles sont le sel de la vie.
André Clavé

adidas Dame 5 X Marvel 'Black Panther'